AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « le retour triomphal - Edward et les Blood.

Aller en bas 
AuteurMessage
Innocence M. Blood
DRAMA QUEEN « Nightmare before death
avatar

▬ prénom / pseudo : Elisabeth
▬ nombre de messages : 440
▬ Copyright : Merci Miss . F
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: « le retour triomphal - Edward et les Blood.   20.12.09 21:19

    Et si tu étais un ange ... Ne serais-je moi même qu'une chimère informe faite pour satisfaire à la partie la plus sombre de ton être ? Sans moi tu ne serais rien, sais-tu à quel point tu ne pourrais te satisfaire de ta vie si je n'en faisais pas partie. Sais-tu que tu serais probablement encore sous la lune, pleurant aux étoiles ton chagrin et ton ennuie. Le chagrin de ton ennuie. L'ennuie de ton chagrin. Ta vie ne serait rien. Si je n'existais pas. Si nos routes ne s'étaient pas un jour croisait, au détour d'un chemin étroit. L'une des chemins qui constitues la vie, que nous nommons religieusement destin. Et si ce jour-là j'avais préféré ne pas te tendre la main. Laissant mon égoïsme naturel prendre le dessus pour te laisser dans ton merdier. Dans ce labyrinthe noir dans lequel tu étais perdu depuis trop longtemps. Aurais-tu toi, demandé à me rejoindre, dans mon royaume de l'enfer. Un enfer spectaculairement attrayant où les ombres ne sont plus telles qu'elles devaient être. Ces ombres ont un nom, une identité, un visage, et de beau vêtement. Je t'ouvre les portes du paradis démoniaque qui nous appartiens, entre dans le jeu, sois fier d'être ce que tu es. Tu es né pour cela, comme nous tous d'ailleurs. Si le destin a voulu que tu deviennes un monstre la meilleure chose à faire c'est de l'accepter. Tu l'apprendras avec le temps. Tu le comprendras un jour, et tu ne penseras plus que je suis ton ennemie. Tu me verras enfin telle que je suis vraiment. Je ne suis pas humaine, je ne suis pas cruelle, je ne suis pas vraiment le sadisme tel que les Hommes l'entendent. Ils pensent que cela est mal, que de tuer pour survivre. Eux-même ne sont-ils pas pitoyables. Ils tuent, encore plus férocement que nous. Mais se retienne entre des barreaux de lois affligeantes pour ne pas finir seul dans un monde où ils n'auraient rien à faire. Nous n'avons pas ce problème. Nous ne nous tuons pas entre nous, cela est sans intérêt. Sauf dans quelques cas semblable au mien, où la mort est le seul moyen de se protéger contre la souffrance et la folie. Le comprendras-tu un jour, ce qui m'a poussée à être telle que je suis devant toi ? Je te prends par la main et t'emmène dans un nouveau, tu t'y sentiras comme chez toi. Et si tu hésites, arriver sur le seuil de ma demeure ténébreuses. Ce château immense qui n'inspire nulle confiance. SI tu ne sais plus, que tu recule, d'un pas de trop, alors souviens toi d'une chose et respire avant de me suivre :


Les morts ne mentent pas...

Edward Cullen , Innocence M. Blood , Bella Cullen , Ella Foller and... ?


    Nous arrivâmes enfin dans le palais, dont l'ouvrais les portes et l'embarquais avec moi dans l'intérieur chauffé sans raison. Une secrétaire vint vers nous et nous débarrassa de nos manteau. Edward semblait perplexe et excitait tout à la fois, je me tournais vers lui et lui sourit presque aimablement.

    - Suis-moi, lui priais-je en l'embarquant dans les couloirs étroits et lugubre du palais. Quoi que lugubres n'était pas le mot appropriés, de plus en plus des toiles, des peintures, des dessins habillés les murs pour les rendre plus vivants. Ce qui était apprécié par la populace des lieux.

    Nous arrivâmes ensemble dans le grand salon où se trouvait les miens la majorité du temps, et je ne fus pas surprise de la trouver Elle, une fois de plus triste, hésitante, au visage sombre et éteint. Cependant lorsqu'elle se tourna vers moi et mon invité elle sembla s'agiter et reprendre vie. Je n'aurais su dire si elle était heureuse, ou en colère pour le coup.

    - Bonsoir Bella, j'imagine qu'il est inutile de te présenter notre invité. Dis-je simplement avec un sourire entendu ...


Dernière édition par Innocence M. Blood le 21.12.09 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward A. Cullen

avatar

▬ prénom / pseudo : Lisou
▬ nombre de messages : 237
♦ reflection :

MessageSujet: Re: « le retour triomphal - Edward et les Blood.   20.12.09 23:42

Le contact avec la main d'Innocence semblait avoir reveillé quelque chose à l'interieur de mon être, quelque chose d'obscure. Je savais qu'elle n'en était pas totalement responsable. Ma discution avec Bella où je lui avais promis de la rejoindre dans moins d'un mois, était certainement un départ très important, puis l'attitude de Carlisle contre mon choix n'avait rien arrangé du tout! Innocence n'était que l'élément qui enfonçait encore plus en moi la certitude que j'avais fais le bon choix. Elle avait reussit à finir de me convaincre de ce que mon père avait reussis à me faire douter. Mais cela changerait il vraiment ma vie ? Je n'en étais pas sur, j'étais moi, et le resterais.Je sais qui je voulais être.

Je suivais Innocence aveuglement, ne regardant pas les chemins que nous empruntions, ne regardant pas l'endroit où elle m'emmenait, je ne pensais qu'à une seule et unique personne : Bella ! Celle à qui je tenais la main m'avait elle mentit ? J'en doutais... Pendant ces trois ans, je n'avais donc vraiment rien fais de bien : Renesmée avait souffert autant que ma Bella. Le bruit des porte me tira de mes pensées, nous étions devant un chateau.

Doucement nous entrions,une secrétaire très certainement, se jeta sur nous pour prendrens manteaux, j'étais perplexe par ses lieux, je ne m'attendais peut être pas à cela, mais à quelque chose de plus ... Je ne sais pas comment dire. Je m'en fichais seul le but m'interessait. Elle me tira violement dans un couloir, qui semblait tellement lugubre et tellement vivant en même temps : remplis de tableaux vifs mais pourtant le silence de mort changeait l'atmosphére, l'absence de bruit était très troublante ! Chez les Cullens, Il n'y avait jamais aucun bruit, c'était un nouveau signe de rupture totale.

Nous tournions et arrivions dans un grand salon. C'est à cet instand que je la vis, ma Bella ! Elle était là, peu souriante, pas comme je la connaissais habituellement ou comme je l'avais connu. Sans faire attention à Innocence, dont la presence ne m'importait que très peu voir pas du tous, je m'avançais vers ma femme, pour la prendre dans mes bras et l'embrasser comme jamais. J'étais tellement heureux de la revoir ! Ma main glissait le long de ses cheveux doux.

Nos regards se tournérent bien evidement vers Innocence, j'allais devoir apprendre à vivre avec elle et ses bloods. A l'instand, je ne ressentais aucune animositée envers elle, juste je la remerciais énormément d'avoir veuillé sur Bella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bella M. Cullen
    FABULOUSADMIN Anyone else but you

avatar

▬ prénom / pseudo : El0' & Smile
▬ nombre de messages : 3152
▬ Copyright : avatar = lilo / signature = smile(y)
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: « le retour triomphal - Edward et les Blood.   26.12.09 15:20

    Il était encore tôt ce matin-là. Je m'étais levée, toujours aussi mélancolique, ne m'attendant pas à ce que cela ne change. Tout la nuit, j'avais essayé de vider ma tête de toutes les pensées les plus malheureuses qu'elles soient et n'avais cessé de me tourner et de me retourner dans mon lit. Je n'attendais évidemment pas le sommeil, mais plutôt un vide réconfortant. Le soleil du matin quitta la torpeur de la nuit et finit par me sortir du lit et je m'enfonçai de nouveau dans le couloir sombre qui hantait chaque instant de ma vie depuis que j'avais quitté Edward. Des fois, j'avais des réactions suicidaires et je voulais quitter ce monde au lieu de souffrir, mais depuis que les Cullen étaient de retour à Los Angeles, que j'avais revu ma moitié et que je savais qu'il ferait tout pour me rejoindre, j'avais retrouvé un peu goût à la vie ...

    Je finis par me lever et m'approchai de la fenêtre de la chambre. Je regardai la forêt qui s'étendait devant moi et je soupirai de désespoir. Je traînai des pieds jusqu'à la salle de bain. Je n'étais pas physiquement fatiguée car je m'étais nourrie la veille, mais je l'étais tout de même un peu. J'entrai donc dans la cabine de douche dans le but de me réveiller avec une bonne douche d'eau froide. Je démarrai l'eau et la laissai lentement couler le long de mon visage puis de mon corps, traçant parfaitement mes formes menues et délicates. Après avoir profité pendant une dizaine de minutes de cette douceur, je m'emparai de mon gel douche et commençai à me laver en bonne et due forme. C'était bizarre, mais je sentais que quelque chose d'important aller se passer aujourd'hui. Une fois propre et rincée, je sortis, mis autour de moi une serviette propre et l'accrochai au dessus de ma poitrine. J'essuyai la buée qui s'était accumulée sur le miroir et me souris faussement. J'ouvris donc la fenêtre pour aérer et rejoignis avec un certain entrain, ma chambre.

    Je fis un tour de cette dernière sans grand intérêt, cherchant peut-être quelque chose ... Puis je m'arrêtai devant ma penderie qui était très bien rangée. Je l'ouvris, mis mes deux mains dedans et cherchai à l'inconnu quelque chose qui pourrait, au toucher, me plaire pour une tenue d'importance. Je touchai chaque parcelle, chaque partie de chaque vêtement qui passait sous mes mains, et ces dernières attrapèrent finalement un jean slim, bleu foncé, qui m'avait toujours beaucoup plu et qui me rappelait Alice. Pour le haut, je pris beaucoup moins de temps pour le choisir. Je pris le premier qui me passait sous la main et qui me semblait adapté. C'était un bustier noir et gris aux carreaux dépareillés. Je revêtis le tout par dessus mes sous-vêtements et mis des bottes à talons aiguilles, de couleur noir, dans lesquels je glissai mon jean. J'étais présentable, je partis dans la salle de bain, mis mon alliance à mon annulaire, ma montre porte-bonheur à mon poignet gauche, un collier de petite parle de plastique gris autour de mon cou et des boucles d'oreilles pleines de cœur à mes oreille. Je coiffai mes cheveux à présent secs et me mis quelques petites touches de maquillages par ci par là ... Je me sentais bien ...

    Toutefois, très vite, ma peine et mon désespoir revint en moi. Je finis par sortir de ma chambre, descendre les escaliers du grand palais, un livre à la main, et partis en direction du grand salon où nous passions, nous la garde, la majorité de nos journées. Je m'assis sur le sol, les jambes tendues et mes talons frottant le sol, contre le mur qui s'opposait à la grande porte-fenêtre qui donnait sur un sublime balcon. J'ouvris mon livre, Le marchand de Venise, de William Shakespeare, et commençai doucement ma lecture d'une façon très calme ... L'histoire avançait et je me perdais dans l'imagination d'un monde utopique où tout le monde était gentil et où la paix régnait. Je m'abandonnai à des rêves insensés, et laissai tomber la lecture que j'avais entreprise ...

    Je me sentais égoïste d'avoir demandé à Edward de venir me rejoindre au palais d'Innocence, d'abandonner ma fille. Après tout, Edward comptait beaucoup pour moi et je m'étais aveuglée par l'amour que j'éprouvais pour lui. Renesmée avait beaucoup plus besoin de lui. Elle avait beau faire semblant de temps en temps d'être heureuse avec ce qu'elle avait, mais à l'intérieur, elle souffre de mon absence et maintenant si Edward me rejoint, elle souffrirait également de l'absence de son père. Je m'en voulais et j'avais envie de retourner en arrière. Il fallait absolument que je trouve un moyen d'aller revoir Edward et décliner mon offre stupide et égocentrique ... Je n'étais pas le centre du monde et si j'étais une bonne mère, je me devais de ne pas lui prendre son père. Elle était déjà trop malheureuse, je l'avais vu sous son pire jour la semaine dernière et je ne voulais pas qu'elle soit encore plus désespérée. J'étais mélancolique et nostalgique, mais je n'en mourrai pas, j'étais forte et j'avais Ella, Innocence et les "sœurs" maladroites qui occupaient la chambre voisine à la mienne. Renesmée avait beau avoir Jacob et Jake. Elle n'avait que treize ans et des fois, elle avait besoin de conseil d'un père ou d'une mère ... C'était évident, j'avais laissé mon égoïsme m'emporter dans des rêves de futurs aux côtés de mon bien aimé ... Et après tout, il n'était pas fait pour jouer les méchants ...

    Soudain j'entendis la voix d'Innocence résonner dans la pièce et je relevai le visage. Autour de moi, toute la garde s'était abaissé pour saluer notre reine, mais moi, je n'avais pas à le faire. J'étais l'une des conseillères les plus proches d'Innocence maintenant et j'étais presque à la tête de ces petits gardes. Je la regardai, de ce même regard que j'avais toujours jusqu'à que le visage d'Edward apparut au dessus de moi. Je me levai subitement et me sentis presque en danger, je m'étais bizarrement mise en position de défense.

    ▬ Bonsoir Bella, j'imagine qu'il est inutile de te présenter notre invité !
    ▬ J'en doute ...

    Edward s'avança alors vers moi et j'en oubliais tout ce que j'avais pensé avant qu'il n'arrive. Étais-je vraiment l'égoïste que je croyais être ? Il me prit dans ses bras et je perdis toute la réticence que j'avais accumulé. C'était vraiment un plaisir pour moi de voir ma moitié. Et, pour la première fois depuis un moment, je fis un véritable sourire à Innocence pour la remercier ...

_________________
    I miss my family
    Everyday, I'm thinking about us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-beginning.forumpro.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « le retour triomphal - Edward et les Blood.   27.12.09 2:32

    Ella scrutée avec attention chacun des habitants du parc, comme si elle cherchait une réponse à une question encore inconnue. Aujourd’hui, quelques choses allait se passer, important, elle serait folle de rage, elle le sentait mais pourquoi ? Ces derniers temps, tout sembler aller pour le mieux, depuis qu’ Ella avait retrouvé son tendre enfant, elle se sentait un peu revivre, comme si son époux vivait à travers l’enfant, elle afficha un sourire sur son doux visage, se montrer plus clémente, et redevenait presque humaine dans sa manière d’agir. Enfaite tout aller bien, Il arrivait même que parfois, elle l’aperçoive comme si il était la dans ces bras, elle en était sur, il avait été là la nuit dernière dans son lit, prés d’elle. La folie la gagner, doucement mais surement. Assise sur son banc, elle relaté les souvenirs, et ses envies. Elle n’avait rien mangé depuis deux jours, et elle se sentait étrangement calme et sereine.

    Une femme s’approcha, a peine dix huit ans, elle souriait, semblant si heureuse, le bonheur se lisait sur son visage, elle était tout simplement étincelante, dans un élan de joie de vivre, elle discuta comme si Ella et son inconnue étaient de parfaite amie, elle s’appeler Laura, jolie brune, au regard angélique, si douce mais de caractère, une femme forte et ambitieuse, le genre de jeune femme qui un jour apporterait beaucoup au monde, elle était si belle dans un rayon de soleil, Ella se dit que bien des têtes devait tourner pour elle. Elle était à l’apogée de ses rêves, selon ces dires, elle allait se marier, tout juste diplômer et majeur de sa promotion, elle ressenti une fierté pour cette grande enfant, à une époque, elle aussi avait gagner ce privilège faire le discours de la promotion « Or, nous sommes aujourd'hui a marée haute prenons le flot tant qu'il est favorable, je crois que cette citation veut dire que la vie est courte et que les vraies chances sont rares et qu'il ne faut donc ne jamais les laisser passer et je ne parle pas seulement des chances de réussir, il faut aussi saisir toutes les occasions de rie, de voir a quel point le monde est merveilleux et de vivre »

    Cela semblait si lointain, en quelques secondes, elle se leva, s’excusant auprès de Laura, la félicitant et lui souhaitant de manière très polie un bonheur fou. Elle l’avait vu, rempli de haine, elle courait à travers la forêt, une rage étrange l’envahie, comment peut elle faire ça, comment peut il accepté. En quelques minutes elle arriva devant l’immense porte, Elle entrer et sorte ici comme dans un moulin, elle poussa la porte des deux mains, faisant une sorte d’entrer triomphale, c’était exactement comme dans sa vision, Edward Cullen, dans les bras de Bella, Innocence à coté, à sa grande surprise ses mains tremblèrent, elle était folle de rage, en venant ici, il abandonner lui aussi Renesmée. Elle avait quelques temps hais Bella pour ça, et il recommencer, tout recommencer, elle serait seule face à cela.

    « - Comment peux-tu faire ça à ta fille ? Comment peut tu l'abandonner pour rejoindre le diable ?

    J’étais froide, cruelle, j’aurais pu le tuer, il et elle avait tout ce que je désirais, leur âme sœur, un enfant, une famille, et il abandonner ça pour les Blood. Mon regard passa au rouge vif, la soif et la haine pouvait s’y lire, j’allais le tuer … s’il continuer. J’étais aussi profondément jalouse, de Bella évidemment, elle était belle, parfaite, heureuse, et avec une famille et ce sourire sur son visage, elle l’aimer, il était la et je n’avais rien, elle devait repartir, elle devait rentrer auprès des siens, de sa fille, de Jacob, tant qu’il en était encore temps.
Revenir en haut Aller en bas
Edward A. Cullen

avatar

▬ prénom / pseudo : Lisou
▬ nombre de messages : 237
♦ reflection :

MessageSujet: Re: « le retour triomphal - Edward et les Blood.   30.12.09 23:34

    J'enlaçais Bella, la touchais, faisais bouger ses cheveux, l'embrassais, en quelques secondes à peine. J'étais tellement heureux et envahis par des sensations diverses et variés, mais toutes m'apportant un moment de pure bonheur, pourtant si simple !

    _" Oh ma Bella !"

    Je collais mon front sur le sien, oubliant presque Innocence. Mes mains étaient posés sur sa taille, encore une fois nous ne faisions qu'un. Tous les hésitations qui étaient encrés dans mon âme, ma peine d'avoir quitté ma famille éclataient en morceaux, ne laissant dérriére elle que des cendres encore fumante. [/i]
    [i]Soudain une personne entra, je ne fis pas tous de suite attention à elle, mais sentant ses émotions, enfin plutôt ses pensées si forte je me retournais violement casiment en position de défense, un seul de ses gestes, aurait pu à cet instant être une déclaration de combat ! Je lisais dans ses pensées, enfin je m'emmelais dans ses pensées, certaine était tellement sombre, je me fixais sur celle de Bella que je ne pouvais lire, avant d'exploser de rage... Mais que croyait cette idiote ? Que vivre loin de Renesmée était un plaisir pour moi ? Je ne l'avais pas abandonné parceque je le voulais, mais par amour pour elle comme pour Bella. Et qui était elle pour me faire des reproches ? Je m'approchais vers elle :

    _" Qui es tu pour me dire cela ? Pour me faire des reproches ? N'as tu pas pris la même decision que moi, il y a quelques années ?"

    Je contenais ma colére. Celle ci n'était pas forcement dirigée vers Ella en particulier, mais ca ajouté à ma dispute avec Carlisle créé une spirale infernale en moi, qui devait sortir ! Ma voix pouvait sembler dur, mais pourtant elle était juste :

    _" Ne me critique pas, alors que tu n'es guére mieux !"

    Je reculais vers Bella pour lui prendre la main, sentir son odeur... Peu à peu mes muscles se décrispérent, mon calme légendaire reprit le dessus, un sourire naquit même à nouveau sur mes lèvres. Je n'en voulais pas à Ella, je connaissais son histoire, je ne pouvais lui en vouloir. Pendant notre entretien personne n'avait bougé, ou personne n'avait osé faire un geste, je ne comprenais pas vraiment pourquoi ... Le calme commençait à reprendre ses droits, mais allait il durer ? J'avais une vague idée du fait que ce n'était pas fini loin de là ! J'enfonçais ma tête dans les cheveux de ma chére et tendre femme. C'était à la fois un plaisir et un délice. J'eus une petite pointe de nostalgie de ne pas sentir son odeur d'humaine comme auparavant. Ces retrouvailles avaient le goût amer de celle que j'avais connu à Volterra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « le retour triomphal - Edward et les Blood.   

Revenir en haut Aller en bas
 
« le retour triomphal - Edward et les Blood.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edward ABBEY (Etats-Unis)
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: » Home :: — The Shadow's Castle-
Sauter vers: