AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lorsque Jake s'éloigne de trop | Ella |

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Lorsque Jake s'éloigne de trop | Ella |   29.11.09 0:55

  • J'étais un petit garçon de trois ans et demi, j'avais vécu à Los Angeles puis j'étais parti à Forks avec Renesmée qui était ma maman adoptive, puis on était revenu à Los Angeles. Je ne connaissais pas bien bien la ville parce que je préférait Forks qui était une ville plus petite mais plus jolie a mon gout. Maman et papa venait de me laisser aller seul dans la rue parce que je devais aller poster une lettre de maman dans la boite aux lettres de la poste qu'il yavait a quelques mettres à peine de la porte de chez nous. Mais alors que je ne devrait avoir mit que 5 minutes à peine pour aller poster la lettre et rentrer à la maison, j'en mit bien plus... En effet, j'avais la lettre dans la main et j'ai trébuché à cause d'une vieille dame qui passait par ici et la lettre est tombée. J'ai alors courrut pour la ramasser mais a un moment et bien je me suis retrouver dans une rue que je ne reconnaissait pas... Par où devais-je aller pour rentrer à la maison? Je ne le savais pas vraiment mais je pensais qu'il fallait prendre la rue de droite, j'étais persuadé d'être arrivé par ici alors je prit la route de droite sans avoir peur, j'étais sur d'être juste à côté de la maison alors pourquoi avoir peur? Je marchais encore et encore mais la maison n'arrivait pas, je commençais a avoir envie de pleurer parce que je voulais rentrer à la maison avec maman et papa, et puis je commençais à avoir peur tout seul dans la rue alors que le soleil menaçait de se coucher à n'importe quel moment, d'un moment à l'autre... Je marchais encore quelques longues minutes, j'avais mal aux pieds et je commençais à pleurer mais personne ne me demandais où je voulais aller, ni même ce que j'avais... Je me retrouvis devant un graaand chateau, beau et a la fois d'une telle froideur que j'en eu un frisson dans le dos. Ma maman me manquais, je voulais qu'elle vienne me chercher alors je m'assis par terre et je commençais a me mettre à pleurer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque Jake s'éloigne de trop | Ella |   29.11.09 19:06

    Les regards de Liam et de Lily Rose me perçaient. Lily Rose pouvait être insupportable que j’aurais pu moi-même la tuer sur place, elle se pensait si parfaite, si douce et belle mais elle l’était, et j’en étais jalouse. Cependant elle restait un bon allié, malgré que ce soit la lâcheté en personne, son seul plaisir était de tout faire pour rendre Innocence verte de jalousie, ce qui au font me plaisait assez. Nous étions tout les trois dans la grande salle, la ou le trône de Carter et Innocence se trouvaient. J’avais pris l’habitude de me tenir à la droite de Carter, et Bella à la gauche d’Innocence, il arrivait de temps en temps que je prenne place sur le trône d’Innocence sans doute par désir de réfléchir. La pièce était étrangement lumineuse ce matin là, un vent de joie soufflait ce qui avait le don de me mettre hors de moi.

    Je n’avais pas chassé depuis deux jours, la vue de Jacob et Renesmée m’ayant totalement refroidie, je comprenais que j’étais monstre, cruelle et que même mon enfant avait peur de moi. J’avais eu la vision de lui hurlant dans sa chambre, terrifié à l’idée de me croiser. J’avais la sensation que rien n’irais, j’avais accepté mon immortalité, mais en envoyant Jake chez les Cullen je lui offrais la vie que je n’aurais malheureusement pas, et j’étais à ces yeux affreuse. Je pensais souvent à ma vie si j’avais choisit les Cullen au lieu des Blood, je serais probablement plus heureuse.

    Je scrutais cet horizon si calme et détendu, comme si Los Angeles dormait encore, pauvre habitants, s’ils savaient le mal et la mort qui était si proche d’eux. Une odeur humaine s’approcha, alléchante et douce aux narines, Aloha et Efly nous rejoignirent, toujours dans leur incessante crise de gaminerie. Elles étaient adorables, cruelle et totalement folle. Mon regard sombre et dur les fit taire de suite, un silence s’installa, jusqu'à ce que la douce voix d’Efly se fit de nouveau entendre

    « - Sentez moi cette odeur … regardez moi ce petit déjeuner servit sur un plateau … Qui se charge de le tuer ?

    Mon regard parcourut la foret, un corps apparut, je bloquais, frustrée, mon corps de pierre éclata, je fixais Aloha si méchamment qu’elle recula d’un pas, je n’avais jamais été si furieuse. Elle comprit qu’il ne devait pas le toucher aucun d’entre eux sinon je les tuerais sans scrupule. Il pleurait et je n’eu pas besoin de chercher pour comprendre sa terreur, je sautais du haut du toit jusqu’en bas, ne faisant aucun bruit, doucement j’approchais, me demandant si il savait qui j’étais.

    « - Bonjour Jake … doucement n’est pas peur, je ne te veux aucun mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque Jake s'éloigne de trop | Ella |   30.11.09 1:59

  • J'étais assis par terre les genoux repliés et ma tête sur mes genoux. J'avais mes bras pliés également, enfait mes bras étaient posé sur mes genoux, et ma tête sur mes bras et les larmes coulaient. La lettre que je devais poster pour maman, je ne l'avais plus parce que je l'avait posté donc j'étais seul et sans rien dans les poches, même pas une petite pièce ni rien. Normal j'avais 3 ans et demi donc je ne devais pas avoir besoin d'argent ni d'un téléphone portable. Pourtant a ce moment précis, un téléphone portable m'aurais été bien utile...

    Maman... Papa... Ils me manquaient déjà terriblement, j'avais peur de ne jamais retrouver mon chemin et de ne jamais les revoir, je les aimais plus que tout au monde et à cet instant j'aurais aimé être dans les bras de maman, au lieu de ça j'étais tout seul dans une rue, il n'y avait même pas de passant et je ne savais pas comment rentrer à la maison. Mais brusquement j'entendis une voix me parler, la personne me salua et m'appela même par mon prénom, pourtant je ne reconnaissais pas du tout la voix de la personne donc je redressais la tête et la tourna pour regarder la femme qui me parlais. J'ouvris alors la bouche de stupeur, j'avais à la fois peur et j'étais content. Content de voir ma "vraie" maman, du moins celle qui m'avais mit au monde et j'avais peur parce qu'elle ne ressemblait pas à ma famille, je savais qu'elle était une vampire elle aussi mais je voulais qu'elle soit à la maison avec nous, pourquoi elle était avec Bella et pas avec nous? J'avais peur d'elle surement par la simple raison que je ne la connaissait pas, j'avais peur d'elle comme j'aurais eu peur de n'importe quelle personne qui serait venu me voir.

    Je me leva d'un coup, et je me mit a reculer de deux pas. Elle ne me voulait pas de mal peut être, mais mes parents m'avaient toujours dis de me méfier des inconnus, et jusqu'à preuve du contraire, pour moi Ella était une inconnue. Je savais que c'était aussi ma maman, je ne savais pas trop quoi penser de tout cela, j'étais très intelligent mais pour ce sujet, j'étais encore trop jeune et trop naif pour tout comprendre et savoir qui aimer ou ne pas aimer. La première chose qui me vint à l'esprit ce fut:

    "Pourquoi t'es là?"

    Oui la veille j'avais fait un mauvais rêve ou Ella était, elle me manquait et j'avais pleurer devant tonton Edward, je voulais la voir mais je voulais que ce soit maman qui vienne me voir et pas que ce soit Edward et moi qui allons la voir chez elle. Mon souhait était réalisé, elle était devant moi, et comme je ne savais pas que j'étais devant chez elle, j'avais l'impression que c'était elle qui était venu me voir. Mais finalement c'était plus effrayant que je l'aurais imaginé. Jamais je ne l'avais vu seul à seul, il y avait toujours quelques membres de la famille Cullen pas loin. La j'étais seul alors j'avais peur, pour les rares fois que ça m'arrivais, j'avais peur...
    Je la fixait avec l'intention de courrir si elle faisait un pas en avant, mais courrir où? J'étais perdu... D'ailleurs j'effaca mes larmes d'un revers de manche, je navais pas envie de pleurer devant les gens, et encore moins devant Ella...

    "Je dois rentrer à la maison"

    Il fallais qu'elle sache je ne l'étais pas très à l'aise, que je voulais avoir une présence rassurante avec nous, que ce soit ma maman adoptif ou encore mon papa, mais je ne voulais pas rester tout seul avec Ella, j'avais peur qu'elle veuille me reprendre et que je ne revois plus jamais maman et papa ni même mes grand parents ou mes tontons et mes tatas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque Jake s'éloigne de trop | Ella |   30.11.09 17:15

    Je scrutais son visage, chacun de ces traits me rappelant ceux de mon défunt mari. Son visage m’avait manqué, une douleur profonde ce fit sentir au fond de mon âme, j’avais l’envie de le serrer dans mes bras et de lui dire je t’aime mais je comprenais sa douleur, en partant, j’avais choisit la protection de mes amis, Renesmée et Jacob mais au fond je n’avais pas pensé à ce petit bout, même si il aurait été malheureux avec moi. Je me disais souvent que si nous étions resté à Chicago nous aurions pu élever, Josh et moi notre fils ensemble, et juste fondée la famille dont j’avais toujours rêvé, mais en un deux ans de vie à Los Angeles, j’avais été enlevé, par une compagnie, complètement perdu et effrayé dans une ile affreuse, revenant totalement modifier, je voyais l’avenir de manière subjectif et dans les six mois à venir, rien que le fait de l’accepter fut affreux. Ensuite j’avais rencontré Jacob Black, un loup garou, un ami, mon frère désormais si seulement … ma meilleure amie n’était autre qu’un vampire, et je n’avais eu la chance d’être la pour elle, et malheureusement, Innocence Blood avait croisé ma route, et j’étais désormais un monstre, son monstre.

    Ces derniers temps tout s’enchainer, et je haïssais de plus en plus, son visage et ses expressions quotidienne, je la détestais même, elle était ma responsable et je devais la tuer elle et son âme sœur. J’ignorais comment, mais j’avais eu tellement peur d’elle, que j’avais préfère la suivre alors que j’aurais simplement pu mettre fin à sa vie de vampire si parfaite.

    "Pourquoi t'es là?"
    "Je dois rentrer à la maison"

    Il me fuyait, me haïssais, Jacob avait raison, j’étais indigne, je méritais la mort, c’était peur être sa ma solution mourir, les Volturis ? De retour parmi nous, ou alors Jacob, je savais sa colère c’était peut être à lui, de mettre fin à mes jours, un vent glacial se plaqua sur ma peau froid, les larmes de Jake.

    « - Jake … attend s’il te plait. Je sais que tu me déteste et que tu m’en veux, et te dire que je suis vraiment désolée ne changera sans doute rien mais je le suis. Je n’ai pas fait le bon choix mais c’était le seul moyen de protéger Jacob et Renesmée …

    Je tentais une approche et il ne bougea pas, j’eu l’impression de percevoir un sourire sur son visage, je m’agenouiller, lui tendant ma main, je rêvais de le serrer dans mes bras.

    « - Mon ange, pas un jour ne passe sans que je pense à toi et à ton père, il me manque énormément, et Jacob et Nessie aussi, je donnerais tout pour revenir, être avec toi et eux si seulement j’avais le choix …. Je t’ai vu et je ne voudrais jamais te reprendre à tes parents adoptifs, je sais que tu les aime, autant que je les aime, et je suis incapable de te demander de revenir vers moi … je voudrais juste que tu me pardonne mon chéri … je t’en pris … vient là.

    Mon visage était triste, sans expression, sans vie, mourir, semblait tellement mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque Jake s'éloigne de trop | Ella |   01.12.09 1:07

  • Je n'étais plus assis puisque je m'étais levé, et Ella se trouvais à présent debout devant moi, j'avais a la fois peur d'elle et pas. C'était étrange j'avais envie de partir en courrant et de venir dans ses bras pour qu'elle me dise qu'elle m'aimais. J'aimais savoir que j'étais aimé et même si je ne doutais pas qu'il y avait beaucoup de gens qui m'aimais, j'aimais qu'on me le dise et j'avais peut être besoin de l'entendre dire par Ella. Je connaissais sont identité et j'avais même une photo d'elle dans ma chambre, une photo d'elle et de mon vrai papa, Josh. On m'en avait vaguement parlé et parfois j'avais des questions aussi sur papa que je ne posais jamais. Je savais que papa ne m'aimais pas, parce qu'il ne m'avais jamais connu, mais j'aurais bien aimé en savoir plus sur lui, savoir comment il était avec Ella, savoir où ils habitaient avant et j'aurais aimé qu'on me parle de sa vie, s'il travaillais, puis comment il avait rencontré Ella et comment ils avaient décidés de me faire... Je ne savais rien de tout cela parce que je n'aimais pas poser de questions sur mes parents, j'avais toujours peur que Renesmée et Jacob me dispute si je voulais en savoir plus sur mes parents biologique... J'étais un enfant, je ne pouvais pas tout comprendre, donc je ne comprennais pas qu'ils pourraient me comprendre et répondre à mes questions avec plaisir, parce que moi si j'apprennais que Renesmée et Jacob avaient un enfant a eux et qu'ils me posaient des questions sur lui, je serais triste, jaloux et j'aurais envie de partir loin, je ne me sentirais pas aimé. C'était ce que je ne voulais pas faire à mes parents, je les aimais et loin de moi l'idée de partir loin d'eux et d'aller avec Ella...

    Ella... je la connaissais a travers les récits de ma famille, ils me la décrivaient comme une femme très gentille, douce et qui m'aimais mais qui avait prit une mauvaise décision et qui était partir avec une méchante vampire. C'était à peu près ce que je savais d'elle. Je l'avais vu a peine trois fois dans ma vie et pourtant son visage m'étais familier puisque chaque soir avant de dormir, je faisais un bisous à la photo de Ella et Josh ainsi qu'à la photo de Renesmée et Jacob que j'avais dans ma chambre...

    « - Jake … attend s’il te plait. Je sais que tu me déteste et que tu m’en veux, et te dire que je suis vraiment désolée ne changera sans doute rien mais je le suis. Je n’ai pas fait le bon choix mais c’était le seul moyen de protéger Jacob et Renesmée …

    Je n'étais pas ainsi, je ne détestais pas les gens sans vraiment les connaitres, j'avais grand coeur, mes parents me l'avaient déjà dit... Alors non je ne detestais pas maman Ella, mais je ne la connaissait pas bien c'était tout. Donc après qu'elle m'ai dit cela, je lui répondit timidement parce qu'avec elle j'étais assez timide:

    "Je ne déteste personne, maman et papa et bien ils m'ont dit que j'avais grand coeur... Et puis je ne comprend pas tout ce que tu dis... Tu sais j'ai que trois ans je comprend pas tous les mots..."

    Je disais cela parce que moi je ne savais pas de quoi elle parlais, de quel choix voulait elle me parler? Proteger mes parents de quoi? Je n'avais pas les réponses à ces questions alors je ne comprennais pas ce que signifiait tout ce qu'elle voulais me dire, mais je ne voulais pas le savoir, j'avais envie de rentrer a la maison parce que Ella m'impressionnais beaucoup trop, je ne me sentais pas à l'aise du tout... Si seulement je la connaissais mieux, je serais moins timide à ce moment précis... Cependant, elle s'approcha de moi et je ne bougeais pas, j'aurais pu reculer comme au début, mais je ne le fit pas je ne pensais pas qu'elle me fasse du mal alors je la laissais s'approcher de moi et je l'écoutais...

    « - Mon ange, pas un jour ne passe sans que je pense à toi et à ton père, il me manque énormément, et Jacob et Nessie aussi, je donnerais tout pour revenir, être avec toi et eux si seulement j’avais le choix …. Je t’ai vu et je ne voudrais jamais te reprendre à tes parents adoptifs, je sais que tu les aime, autant que je les aime, et je suis incapable de te demander de revenir vers moi … je voudrais juste que tu me pardonne mon chéri … je t’en pris … vient là.

    Moi aussi je l'aimais bien, elle avais toujours été gentille avec moi les peu de fois que je l'avais vu et j'avais du mal à comprendre qu'elle soit avec une méchante vampire alors que elle, n'avais pas l'air méchante. Mais une fois encore, je ne la connaissais pas vraiment, peut être qu'elle était gentille avec moi mais pas avec les autres...

    "Pourquoi tu dis que tu donnerais tout pour rentrer avec nous et pourquoi tu le fais pas? Avec tata Bella sa serais trop bien si vous veniez habiter avec nous... "

    Je regardais ma maman dans les yeux, elle paraissait triste et moi je n'aimais pas voir les gens triste, j'avais toujours envie de leur faire un calin, du moins pour les gens de ma famille, quant maman était triste j'allais toujours dans ses bras pour lui faire des calins et des bisous, pour qu'elle soit moins triste, et en général ça fonctionnais, après mes calins et mes bisous, elle parraissait toujours moins triste. Ella était dans ce cas présent, elle paraissait triste et elle tendais ses bras vers moi, alors comme un bon fils, j'avançais de quelques pas pour lui faire un calin... Le premier depuis bien longtemps. J'agrippais alors le cou de maman Ella très fort pour la serrer fort fort fort contre moi, je savais qu'après elle repartirais mais j'allais me retrouver encore tout seul ici alors durant le calin je lui dit:

    "Tu sais je devais aller poster la lettre de maman mais je me suis perdu, j'arrive pas a rentrer a la maison..."

    J'arreta le calin pour la regarder a mon tour assez tristement et je lui demanda quelque chose:

    "Tu veux bien m'aider a rentrer s'il te plait? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque Jake s'éloigne de trop | Ella |   01.12.09 19:51

    C’était incroyable de voir comme il avait grandit, de voir que plus le temps passé plus il ressembler à Josh, il avait les mêmes traits et le même sourire, c’était toujours très douloureux de penser à lui et de se dire que je l’avais vu il y a trois ans pour la dernière fois, son visage hantait mes pensée, si seulement il était la, tout serait moins noir. J’avais parfois l’impression de ne pas être moi, de vivre dans une autre vie, sur une autre planète, c’était comme si tout mon passé n’existait pas. Jake lui ressemblait tellement qu’un poids s’abattis sur mon cœur, j’aurais tant voulu ma famille, celle que je désirais tellement, celle qui aurait du être parfaite, peut être même qu’une petite fille ou un deuxième garçon serait né après, je l’ignorais et pourtant le désir de ce souvenir me rendais heureuse.

    J’entendis la voix moqueuse d’Aloha, levant mon visage je lui adresser un regard sombre, elle était cruelle et tellement stupide par moment. Bien sur sans me faire remarquer par Jake, il avait raison dans ces dires il n’était qu’un petit garçon, il n’avait pas à vivre tout ces choses, il était si brillant, si beau, oui je l’aimais tellement. Si seulement les choses pouvaient être différentes, une colère me remplit quand je pensais au bonheur que j’aurais pu avoir, à toute cette joie que j’aurais pu vivre si mon chemin n’avait pas croisé Los Angeles et les vampires, je sentis la présence de Kyle m’apaisait doucement, je haïssais ce contrôle qu’il avait sur moi et mes humeurs mais d’une certaines manière c’était aussi tellement bien.

    "Je ne déteste personne, maman et papa et bien ils m'ont dit que j'avais grand coeur... Et puis je ne comprend pas tout ce que tu dis... Tu sais j'ai que trois ans je comprend pas tous les mots..."
    "Pourquoi tu dis que tu donnerais tout pour rentrer avec nous et pourquoi tu le fais pas? Avec tata Bella sa serais trop bien si vous veniez habiter avec nous... "
    « - tu grandis tellement vite … j’aimerais tellement pouvoir assister à ça chéri ... tu comprendras un jour

    Je ne l’avais vu que peut de fois, trois fois en trois ans, je passais une fois à son première anniversaire, et ensuite à Noel. C’était important, je lui offrais son cadeau, lui disait je t’aime même si il était bien trop petit pour comprendre, tout ce qui se passait. Un enfant, je remerciais parfois Ness’ et Jacob de les avoir élevé, je savais que j’avais au moins fait une chose de bien pour lui. L’avoir dans mes bras me fit sourire, c’était si bon, je me plongeais dans ces bras, le serrant doucement contre moi, sa douceur, son odeur, mon enfant je l’aimais tellement.

    « - Je t’aime mon petit ange plus que tout au monde.

    Je déposais mes lèvres sur sa douce joue, c’était tellement formidable, j’avais l’impression de voir une lueur d’espoir quelques part, si seulement cela pouvait être vrai ; Si seulement nous étions une famille. Il avait eu tel douceur que je serais incapable de lui refuser quelques choses. Me redressant, je passais mes mains sur ces reins, pour ne pas qu’il tombe, il m’agrippait, que c’était de bon de le savoir. Je fis quelques pas, il était si léger, si doux. Je connaissais la maison des Cullen par cœur, ainsi que le chemin pour y accéder, c’était assez simple, je pouvais m’y rendre les yeux fermés.

    « - Avec plaisir chéri … dit moi comment vont les Cullen ? Edward ? Carlisle ?

    Il était mon ami au fond, même si les moments passer avec lui était en petit nombreux, mais je connaissais son mal être suite à la perte de Bella, son âme sœur, parti bien trop vite. Nous passâmes la foret, et je stoppais, c’était la que j’étais morte, la scène se diffusait encore dans ma tête, injustement. Cet arbre, ces mots Josh et Ella forever ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque Jake s'éloigne de trop | Ella |   02.12.09 16:10

  • Je ne comprennais pas tout parce que pour moi, si ma maman m'aimait, elle serait avec moi, sinon c'était qu'elle ne m'aimait pas beaucoup. Je ne voyais pas ce qui était difficile pour elle de quitter Innocence pour venir a la maison avec mes parents, les Cullen en général et moi même... Donc quant elle m'avait dit qu'elle n'avait pas fait le bon choix, pour moi et bien elle n'avait juste qu'à changer de choix. Mais visiblement ce n'était pas aussi simple...

    « - tu grandis tellement vite … j’aimerais tellement pouvoir assister à ça chéri ... tu comprendras un jour

    J'avais préféré ne rien répondre parce que je ne savais pas quoi lui dire. Elle aimerait assister a mon évolution, alors elle n'avait cas le faire, puis elle dit que je comprendrais un jour. Quel jour? Ce fut la seule chose qui me vint en tête alors je lui demanda:

    "C'est quant le jour que je comprendrais?..."

    Bah oui j'étais un enfant, j'étais intelligent et super curieux, j'aimais avoir les réponses à mes questions et j'aimais savoir les choses avec précision, du moins pour certaines choses, alors là j'aurais bien aimé savoir quant est-ce que j'allais comprendre ce qu'elle me disais. Pour moi c'était une question comme une autre, je n'avais pas encore tout a fait la notion du temps, si elle me disais "dans un an", je serais tout aussi content que si elle me disais "demain", pour moi c'était pareil bien qu'attendre un an serait long...

    Une fois que j'étais dans ses bras pour faire le calin, elle dit qu'elle m'aimais tellement, mais je ne la croyais pas beaucoup. Je ne répondit rien parce que sa ne servait à rien de lui dire que c'était une menteuse, pour moi elle n'était pas sincère sinon elle rentrerait à la maison, mais justement je répondis autre chose que "moi aussi je t'aime":

    "Mais t'aime plus Innoncence que moi..."

    Pour moi c'était tout à fait cela, elle aimait Innocence plus qu'elle ne m'aimait moi, sinon elle serait avec moi et pas avec Innocence non? C'était ma logique à moi en tout cas, moi si j'aimais mes parents, je n'aurais pas de raison d'aller habiter avec mes voisins par exemple. Non je préférais vivre avec les gens que j'aimais le plus du monde.
    Le calin s'était terminé à présent et je lui avait demandé de me rammener à la maison parce que je m'étais perdu, et elle accepta.

    « - Avec plaisir chéri … dit moi comment vont les Cullen ? Edward ? Carlisle ?

    Elle, elle m'appellait "chéri" mais moi je ne l'appellait même pas "maman", parce que même si je savais qu'elle était ma vrai maman, je n'arrivais pas a l'appeler ainsi parce que je ne la connaissais pas vraiment, ma maman c'était Renesmée pour moi. Il me faudrait di temps avant de l'appeller "maman" et surment qu'il me faudrais la voir beaucoup plus que ça si un jour elle voulait que je l'appelle ainsi.
    Elle me demandait des nouvelles des Cullen, c'était gentil mais moi quant elle prononça le prénom de tonton Edward, il n'y a qu'une chose qui me vint en tête:

    "Bah défois il est triste parce que tata Bella lui manque, il me l'a dit... Moi j'aimerais bien qu'elle rentre comme ça tonton Edward bah il serait pas triste et sa me ferais plaisir... Sinon mamai et papi je crois qu'ils vont bien, et mes tontons et tatas aussi ils vont bien, tonton Emmett il joue avec moi au ballon c'est chouette. Puis maman elle est triste aussi défois alors avec papa on essaye de l'amuser pour qu'elle soit pas triste trop longtemps. Et toi tu fais quoi la journée? Tu travaille?"

    Je ne savais pas ce qu'elle faisait dans la vie, je ne savait pas que sa vie se résumait à tuer des innocents juste par faim, moi je l'imaginait comme beaucoup de gens, aller au travail toute la journée et que c'était pour ça qu'elle n'avait pas le temps d'être avec moi, parce qu'elle travaillait trop...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque Jake s'éloigne de trop | Ella |   05.12.09 20:46

    Je l’aimais d’un amour inconditionnel, je n’aurais pu penser aimer quelqu’un si fort, mais quand je repensais aux paroles de Josh sa semblait évident, j’avais toujours était faite ainsi, aimer et aider. Et parfois tout partait. Je n’étais plus cette fille, un désespoir me hantait, un sorte de paranoïa me posséder, tout était noir, le soleil ne reviendrais jamais dans ce monde.

    « C'est quant le jour que je comprendrais?... »

    Comment tout lui dire, je me demandais parfois comment Jacob et Ness’ avait réussit à lui parler des vampires et des loups sans qu’il ne prenne peur, mon visage à l’annonce de la vérité sur Jacob avait était si douloureux, comment a-t-il compris tout ça ? je mettais jurée de la protéger, de tout faire pour le rendre heureux, décidément les mots n’étaient que pure raison, je serais une mauvaise mère.

    « - Je ne sais même pas moi-même chéri.

    J’ignorais encore certains point de cette histoire, c’était si compliquée, comment comprendre ma décision même moi je ne savais pas. Jacob avait raison, il aurait pu le protéger, mais j’avais eu peur, peur qu’elle ne le tue, elle si cruelle, froide et sadique, ce démon, je me demandais si elle n’était pas Satan ou Lucifer, comment tant de haine pouvait être en nous, j’avais cru quand retrouvant Carter, elle se montrerait plus douce, ma pauvre Ella tu es bien faible.

    « Mais t'aime plus Innocence que moi ... »

    Ce n’était même pas imaginable, je pensais à tous mes sentiments à son égard, la haine, la colère, la pitié, mais un respect tout de même. J’avais appris à vivre avec elle, c’était moins compliqué que ce que j’aurais cru mais c’était tout de même mon enfer.

    « - Chéri je n’aimerais personne plus que toi, et surtout pas Innocence.

    Je savais que c’était incompréhensible pour lui, je vivais avec elle et je le détester et lui je l’aimais et il était loin. Ce n’était pas simple d’accepter cette situation mais je n’avais pas le choix, l’entendre appeler mon ami maman était plus que douloureux, ce n’était pas la vie que j’aurais voulu, je ne voulais pas ça, et si je devais tout recommencer, je changerais tout. J’aurais du mourir et Josh rester en vie, il aurait fait un père formidable, J’imaginais son visage, quand il avait apprit ma grossesse. C’est le plus beau jour de ma vie chérie avait il dit. Si seulement tu étais la mon amour, si seulement.

    « Bah dé fois il est triste parce que tata Bella lui manque, il me l'a dit... Moi j'aimerais bien qu'elle rentre comme ça tonton Edward bah il ne serait pas triste et sa me ferais plaisir... Sinon maman et papi je crois qu'ils vont bien, et mes tontons et tatas aussi ils vont bien, tonton Emmett il joue avec moi au ballon c'est chouette. Puis maman elle est triste aussi dé fois alors avec papa on essaye de l'amuser pour qu’elle ne soit pas triste trop longtemps. Et toi tu fais quoi la journée? Tu travaille? »

    Je repensais au visage d’Emmett ce grand homme, gentil et angélique. J’étais heureuse de le voir sourire a leur pensée, il avait une famille. Aussi loin que je me rappelle la malchance m’avait poursuite, mon adoption, l’abandon de mes parents biologique, la séparation avec mon frère, la mort de Josh, ma transformation.

    « - Elle me manque beaucoup ta maman, et tout cette famille d’ailleurs, même si je ne connais pas tellement Jasper et Alice. Je suis heureuse de voir que tu n’es pas seul Jake.

    Je m’appuyais contre l’arbre, lui demandant de venir à mes cotés, nous nous installâmes l’un à coté de l’autre, sur cette arbre, sur ce souvenir de notre amour.

    « - Pendant longtemps j’ai été chanteuse, je me produisais de ville en ville chantant devant le monde entier, et j’adorais ça mais depuis que ton père je veux dire Josh n’est plus là, je n’arrive pas y m’y remettre, c’est compliqué chéri mais je ne travaille plus vraiment, il m’arrive de te regarder dans ta chambre ou de regarder ta maman et ton papa. Sinon je suis avec Bella, je lui parle souvent de toi je sais que ta maman lui manque beaucoup aussi. Je sais chéri que tout est compliqué et que le monde dans lequel tu dois vivre est étrange et j’en suis désolé, j’aurais aimer que ça ne t’arrive pas, et que rien n’existe, tout ce qui se passe, mais sache que si un jour tu a besoin de moi pour n’importe quoi je serais là. Je te le promets.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque Jake s'éloigne de trop | Ella |   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque Jake s'éloigne de trop | Ella |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Effet de saturation lorsque l'émetteur est trop près du récepteur
» Taymans, Carin et Simon : Ella Mahé
» La vie est trop courte pour lire de mauvais livres
» A TROP AIMER
» [Soucy, Gaétan] La petite fille qui aimait trop les allumettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: » Home :: — The Shadow's Castle-
Sauter vers: