AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 » Invention

Aller en bas 
AuteurMessage
Bella M. Cullen
    FABULOUSADMIN Anyone else but you

avatar

▬ prénom / pseudo : El0' & Smile
▬ nombre de messages : 3152
▬ Copyright : avatar = lilo / signature = smile(y)
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: » Invention   31.10.09 15:32

    Si aucun personnage ne vous plaise, vous avez le droit de faire une demande de personnage. Cependant, veuillez consulter les avatars pris avant pour ne pas vous retrouver avec des avatars qui se trouvent déjà dans les postes vacants. Aussi, vous devrez remplir ce formulaire et attendre la réponse des administratrices. Vous pouvez être ce que vous voulez, de l'humain simple, au vampire, en passant par les hybrides etc ... Seuls les loup-garous et les modificateurs ne sont pas permis ! =)


    Code:
    [center]
    [font=Georgia][i][size=24][color=darkred]Nom de famille[/color], Prénoms[/size][/i][/font]

    [img]http://img32.imageshack.us/img32/396/jack1w.jpg[/img][/center]

    [list][list][size=18][font=Courier New][color=darkred]One, two, three ...[/color][/font][/size][/list]

    [table][tr][td][img]http://nsa06.casimages.com/img/2009/03/15/090315115505822832.png[/img][/td][td]✖ [u]nom[/u] ;
    ✖ [u]prénom[/u] ;
    ✖ [u]surnom[/u] ;
    ✖ [u]âge[/u] ;
    ✖ [u]date de naissance[/u] ;
    ✖ [u]lieu de naissance[/u] ;
    ✖ [u]nationalité[/u] ;
    ✖ [u]espèce[/u] ;[/td][/tr][/table]

    [list][size=18][font=Courier New][color=darkred]Once upon a time ... you[/color][/font][/size][/list]

    ⊙ [u]Caractères[/u] ; mettez une quinzaine de trait de caractères
    ⊙ [u]Physique[/u] ; mettez quelques informations sur le physique
    ⊙ [u]Histoire[/u] ; en une dizaine de ligne, racontez l'histoire de votre personnage, son enfance, son adolescence, sa vie de maintenant, ce qu'il envisage par le futur ...

_________________
    I miss my family
    Everyday, I'm thinking about us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-beginning.forumpro.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: » Invention   03.11.09 18:32


Di Maccio, Thalie Daphné



      One, two, three ...


    nom ; Di Maccio.
    prénom ; Thalie Daphné.
    surnom ; aucun.
    âge ; 2111 mais 25 en apparence
    date de naissance ; décembre, 102 ans avnt JC.
    lieu de naissance ; Pisa.
    nationalité ; italienne
    espèce ; vampire

      Once upon a time ... you


    Caractères ; Le temps passe et je ne change pas. Je suis toujours aussi franche, je n’ai pas peur de blesser les autres en disant ouvertement ce que je pense, cela signifie aussi que je déteste l’hypocrisie. Certains me décriront comme intolérante, j’ai parfois du mal à supporter les autres. Les autres me décriront tout simplement comme étrange, mais cette folie, nous pouvons la comprendre qu’après avoir dépassé le millénaire. Sinon, et sans vouloir me vanter, je me trouve intelligente et courageuse, le temps m’a apporté ces qualités. Je suis sûre de moi, je sais ce que je fais et il est rare de me voir foncer tête baissée. Je suis un poil misanthrope, la compagnie, je ne l’apprécie pas réellement, à vrai dire, j’ai déjà tout vu, c’est blasant l’éternité et c’est pourquoi, comme tout bon vampire millénaire je m’enthousiasme pour tout et n’importe quoi, dit comme cela, ça paraît stupide, n’est-ce pas ? L’innovation est une chose à laquelle je tiens beaucoup, elle est rare et il faut la choyer. Il m’arrive d’être sarcastique, d’avoir des propos cinglants, mais ça fait patrie de moi, il faut m’aimer avec mes défauts ! J’ai toujours la même répartie, la même sympathie et aussi – et malheureusement - la même méfiance, je ne fais confiance à personne, pas même aux autres vampires, je guette toujours le plus petit des coups bas. Si j’ai quitté mon Italie natale, c’est qu’il y a une bonne raison : ce cher Aro Volturi qui ne cesse de me harceler indirectement, il veut ce que j’ai, mon don puissant. J’ai le don de persuader les autres à faire quelque chose, si vous voulez vous débarrasser de quelqu’un, faites appel à moi, je lui demande de se suicider, il le fait, point. Je n’ai même pas besoin de savoir lire dans les pensées, je vous entends déjà vous dire « quelle sadique ! ». Non pas du tout, je ne fait que me divertir.
    Physique ; e suis un vampire, je suis donc d’une beauté merveilleuse. Ma peau est blanche, immaculée, sans défauts, parfaite. Mes yeux, eux, lorsque j’étais humaine, étaient d’une jolie couleur noisette, ils sont d’un pourpre éclatant désormais, tournant parfois au noir, ils sont en amende, angéliques et malicieux. Je suis grande, fine, mes jambes sont interminables, mes formes avantageuses, parfaite, comme n’importe quel buveur de sang. Mes sens sont, bien entendu, surdéveloppés, tout comme ma force et ma vitesse, et j’en profite, malgré mes deux bons millénaires. Ma longue chevelure brune retombe gracieusement le long de mon dos, formant de merveilleuses vaguelettes. Ma démarche damnerait plus d’un mannequin ou danseur, je suis d’une élégance hors du commun, ma souplesse et ma grâce vous fige et vous fait envie, humaines. Ma voix est celle d’un ange, irréelle, mielleuse, j’arrive à prendre des intonations parfaitement humaines sans aucun problème. Oui, je suis un vampire.
    Histoire ; Ma vie d’humaine n’a pas été une réelle partie de bonheur, elle n’a pas non plus été l’horreur, elle a été banale et ennuyeuse, je vais vous raconter quelque moment intéressants de ma vie.

    Août. 87 ans avant Jésus-Christ.

    La beauté d’une aube nouvelle, je pouvais contempler les rayons du soleil s’élever dans l’étendu bleuté. Ce spectacle me fascinait, il en était de même pour le couché du soleil. J’étais encore jeune mais le travail n’attendais pas, immédiatement, je me préparai et partis chercher de l’eau à la rivière afin de nettoyer les sol de notre humble chaumière. L’été était remarquablement chaud, je devais me lever très tôt pour ne pas mourir déshydraté. Je haïssais cette période de l’année, malgré mes 14 années, je n’arrivais toujours pas à supporter les vagues de chaleur estivale. J’étais chez moi, je mélangeais quelques herbes broyées à l’eau pour former une sorte de produit nettoyant. Je ne m’attardai pas, immédiatement, je me mis à passer la serpillière dans toute la maison, ma journée promettait d’être longue.
    J’avais enfin fini ma tâche, il était encore tôt mais je devais aller chercher des fruits et légumes au marché, j’ignore pourquoi mais une chose étrange se passa : le soleil disparu et laissa place à lune grisaille hiémale. J’en étais presque choquée, mes yeux étaient écarquillés, fixant le ciel gris. Et puis à quoi bon s’inquiéter ? J’avais la chance de savoir monter à cheval, je pris le nôtre, fixai des panières à la selle et montai sur son dos. Et en avant. Le marché n’était qu’à une demie dizaine de kilomètres, le trajet n’étais pas très long, surtout à cheval.
    Enfin, j’y étais, beaucoup de personnes avaient remballé leurs affaires de peur qu’un orage arrive, je me dépêchais d’attacher mon cheval à une rambarde et allais acheter ce qu’il fallait. La liste était courte, donc je mis peu de temps à faire mes achats, je revins donc rapidement aux côtés de ma monture, seulement, une étrange personne se tenait devant. Il me souriait, un sourire machiavélique, je l’avais remarqué au premier coup d’œil, j’avais toujours été doué pour déceler les traits de caractère, sans doute à force d’écouter et observer les gens, mais là, ça sautait vraiment aux yeux.

    - Essayez une nouvelle fois, dis-je d’un ton rempli d’ironie.
    - Je crois avoir mal compris, répondit-il, sur-le-champ, d’une voix improbable.
    - Il faut vraiment être idiot pour ne pas comprendre, par sympathie je vais vous faire la traduction de mes propos. Je disais : Votre machiavélisme saute aux yeux, à l'avenir, tachez d'être plus discret.
    - Vraiment ?, me questionna-t-il, d'un ton presque moqueur.
    - Et bien, si je vous le dis, je ne vous avais jamais vu auparavant, vous êtes ?, demandai-je.
    - Je suis quelqu’un, murmura-t-il.
    - Quelqu’un de tout à fait pathétique, me moquai-je.
    - Et vous vous avez beaucoup de répartie chère enfant.
    - Donc, reprenons, qui êtes-vous ?, demandai-je
    - L’histoire est bien trop longue, repassez dans une dizaine, au même jour, même heure, même lieu, vous me trouverez et je vous dirais qui je suis.

    Le mot me venant à l’esprit était « exaspérant », il fallait bien l’avouer, ce type est vraiment stupide, quoi qu’intrigant. C’est la première fois que quelqu’un refuse de me faire part de son identité. Ah oui, et ce rendez-vous, que veux-t-il dire ? dans dix ans j’ignore où je serais, peut-être serais-je morte, où bien partis. Enfin, nous le verrons bien … dans dix ans.

    Dix ans plus tard. Août ; 77 ans avant Jésus-Christ.

    J’avais attendu ce moment. Longtemps et longtemps. J’avais vieilli, notre belle
    cité avait bien changée en dix ans, la place du marché n’existait plus, elle avait laissé place à une immense fontaine, ma maison avait brûlé, mes parents ont disparu dans les flammes, il en avait été de peu pour moi. Beaucoup de personnes sont mortes suite à une grave épidémie. Nous pouvons dire que je suis chanceuse d’être encore en vie, mais j’étais tellement acharnée, j’avais seulement dix ans à tenir, après ça, j’étais tranquille. Et dire que j’avais trouvé cette personne pathétique, bon je l’admets, ce type est exaspérant, bien que
    fascinant. Je m’étais levé le plus tôt possible pour éviter d’être en retard. Je savais que cet homme n’était pas très net, peut-être était-il dangereux, un criminel ? possible. Quoi qu’il en soit, je ne voulais pas manquer ce rendez-vous. En tout cas, il ne s’était jamais remontré depuis notre première rencontre, je parle à beaucoup de monde et nul ne l’a aperçu, étrange non ? ça fait presque peur. Ce qui passait inaperçu aux yeux des autres, c’était le temps. Il y a dix ans précisément, le soleil était absent, tout comme aujourd’hui, ce n’était sans doute qu’une coïncidence bien sûr. L’homme avait dit « même lieu » et « même heure » , visiblement, j’étais en avance. La fontaine était en marche, l’eau s’écoulait lentement de la bouche d’un ange, le
    spectacle était superbe, malgré la grisaille. Je contemplais les cieux au fur et à mesure que les minutes s’écoulaient, et l’heure était passée. Une fois de plus je m’étais fais posé un lapin, par ailleurs je n’ai jamais vraiment compris le sens de « lapin » dans cette expression, m’enfin. Je secouai la tête et lâchai un bref soupir. Une fois de plus, si je le vois il me le paiera. J’étais tellement plongé dans mes pensées que ne n’avais même pas remarqué qu’une main était posée sur mon épaule.

    - Et que comptiez-vous me faire ? demanda l’étranger.

    Surprise,je sursautai, soit je n’avais pas remarqué, qu’au lieu de penser, j’avais parler, soit il pouvais lire dans mes pensée. Je ne voulais pas admettre la deuxième option alors je me suis portée sur la première. Doucement, je me suis retournée et là, même personne. Ses traits étaient les mêmes, malgré le temps.J’avais l’impression de revenir dans le passé, il y a dix ans. Bouche bée, je le fixai.

    - Vous ?!, bégayai-je.
    - Vous paressez choqué, vous avez vu un fantôme où quelque chose du même genre ? me dit-il. Si c’est le cas, dites-le-moi.
    - Non, non, vous n’avez pas du tout changé, c’est comme si le temps s’était arrêté, réussis-je à dire.
    - Disons que ça fait parti de ma longue histoire.
    - Commencez par me dire votre nom, moi c’est Thalie Di Maccio, je suppose que vous êtes aussi italien ? bien que je ne vous ai jamais vu auparavant, sauf il y a dix ans pour sûr.
    - C’est exact. Thalie ? c’est un très joli nom. Je suis Aro Volturi, enchanté, révéla-t-il.
    - Enchanté … ! Vous n’avez pas trouvé mieux ? Nous nous sommes déjà rencontrés à ce que je sache ! Et puis je vous retourne le compliment, Aro.
    - Je suppose que vous n’avez pas attendu dix ans rien que pour connaître mon nom, vous devez avoir envie que je vous relate mon histoire. Allons marcher, déclara-t-il.

    Bon, il me raconta son histoire, rien de vraiment passionnant, je l’écoutais attentivement, je savais qu’il n’était pas vraiment humain, ça se voyait, vous connaissez beaucoup de personnes ayant des yeux pourpres vous ? J’ai failli m’évanouir lorsqu’il m’a demandé si j’avais vu un fantôme ou quelque chose du genre, et puis il n’y a pas grand monde dans la rue aujourd’hui, j’avais peur d’avoir fait une sottise en venant à sa rencontre. Oh et puis, ça ne fera qu’une fois de plus. Au bout de quelques minutes, il me dit ce qu’il était, pas un humain évidemment mais un buveur de sang. Et mon sang, lui, il se glaça, je me pétrifiais, j’étais incapable d’avancer.

    - Thalie ?, appela-t-il.
    -

    Il posa sa main glacée contre mon épaule, je voulais crier, courir, partir, mais impossible. J’en étais incapable. Et la je sentis un souffle glacial, quelque chose s’approcher de mon cou et puis. Rien. Le feu ou la glace, j’étais incapable de faire la différence. Je voulais parler, lui demander ce qu’il se passait, j’essayais de le faire, en vain. Je mourrais. Je gisais sur le sol comme un cadavre, je brûlais intérieurement, je souffrais. J’avais mal. C’était atroce. Au bout d’une durée indéterminée, je succombais.


    Deux jours plus tard.

    J’étais je ne sais où, seule, personne pour accueillir mon retour à la vie. Mais quelle sympathie ! En quelques microsecondes, je fus debout. Mais que s’était-il passé bon sang ?! Où donc me trouvai-je ? Et où était ce sale type ?! Même si je n’avais aucune idée de la situation dans laquelle j’étais, j’étais heureuse d’être en vie. Je me trouvais dans une petite pièce oblongue, une bougie posée sur un vieux chevet en bois, une paillasse servant de lit. Quelle était cette mise en scène ? Remplie de haine, j’attrapais le meuble servant de table de nuit et la lançai contre le mur, le meuble éclata en mille morceaux, provoquant un horrible bruit. C’est moi qui avis fais ça ?! Que ? Impossible. J’étais comme lui. Il avait fait de moi l’une des siens. J’étais une buveuse de
    sang. Horreur ! La pièce était sombre, il n’y avait pas de fenêtre, simplement une porte et j’ignorai ce qu’il se trouvait juste derrière. J’étais effrayée. Une peur étrange. Je me sentais toujours brûler intérieurement et cette sensation parut me posséder, en effet, je me jetais sur la vieille porte de bois et la détruisais. Les couloirs étaient vides, j’en profitais pour fuir le plus loin possible, je courais dans les allées obscures à la recherche d’une sortie, j’avais
    l’impression de me trouver dans un labyrinthe, où était cette foutue sortie ! J’étais perdu dans ces lieux qui semblaient être des sous terrains. Au bout d’une heure, je finis par trouver une porte, je l’ouvris et là, le soleil de plomb me brûla les yeux, en même temps j’étais dans l’obscurité depuis plus de quarante-huit heures. Enfin, j’étais dehors, je courais vite, trop vite pour qu’un être humain me vît passer.
    Les heures passèrent, j’avais fini par m’arrêter dans une sorte de forêt, les arbres laissaient passer un léger filet de lumière, le soleil se reflétait sur ma peau, la faisant briller de mille feu, comme des pierres précieuses. Ah, oui, je ferais mieux de ne pas sortir lorsque le soleil est présent. Le soleil commençait à se coucher, et à ce moment précis, une odeur me parvint. Une bonne odeur, alléchante, merveilleuse. Presque inconsciente de mes mouvements, je suivis ce musc, je vis une silhouette. Doucement, je m’accroupis et bondis en avant, sur ce pauvre homme, le plaquai au sol, le mordis. Son sang chaud envahit ma bouche, ce liquide … Là, je pensais : je suis un monstre.

    C’est ainsi que commença mon voyage. Je vais vous épargner mes deux millénaires d’histoire, même si je m’en souviens parfaitement, ce serait beaucoup trop long à raconter, trop ennuyeux. Il y a quelque siècle, un nouveau mot apparu pour désigner les buveurs de sang, ce mot est vampire, c’est ce que je suis, un monstre.
    Oh, il me semble avoirs omis un petit quelque chose, le pourquoi. Pourquoi m'as-t-il offert ou infligé cette étrange existence ? Je vais vous avouer quelque chose, je ne l'ai jamais su, je lui ai demandé et redemandé, jamais il ne m'a répondu, j'ai plusieurs hypothèses : Sa stupidité ou bien l'ennui, oui, il cherchais à se divertir et au final j'ai du lui faire pitié ... Le maître-mot reste tout de même pathétique, c'est ce qu'il est et j'adore le lui rappeler, je sais qu'il ne me tueras pas, il désire bien trop ce que je possède : la persuasion.
Revenir en haut Aller en bas
Bella M. Cullen
    FABULOUSADMIN Anyone else but you

avatar

▬ prénom / pseudo : El0' & Smile
▬ nombre de messages : 3152
▬ Copyright : avatar = lilo / signature = smile(y)
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   03.11.09 20:24

    J'accepte le personnage ! Inutile de me remercier pour éviter le flood dans cette catégorie ! =) Je te laisse faire ta présentation ! Seule une modification à faire : nous sommes en 2018 alors ton âge n'est pas juste ! =) Sinon y'a pas de problèmes ... Ah si un autre truc, on va dire que ton don ne s'applique qu'à un type de personne, à toi de choisir lequel ( vampire, humain, modificateur ou autre ... Mais un seul ). Voilà ! =) Bienvenue !

_________________
    I miss my family
    Everyday, I'm thinking about us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-beginning.forumpro.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: » Invention   04.11.09 13:41


Kalika, Maggie



[list]
    One, two, three ...


nom ; Kalika
prénom ; Maggie Neela
surnom ;Mag' ; La Lunatique
âge ;Maggie a juste 16 ans mais elle en paraît 19.
date de naissance ; 3 juin 1991
lieu de naissance ;en Angleterre
nationalité ; Anglaise
espèce ; Modificatrice

    Once upon a time ... you


Caractères ; CARACTÈRE:
__Drôle
__Joyeuse
__Sensible
__Naturelle
__Séduisante
____ Naive
____Bavarde
____Garce (mais seulement avec ses ennemis)
____Croqueuse d'homme
____Maladroite


Simple GENTILLE:

_" Comme chaque être humain Maggie à des défauts mais aussi de fortes qualités,Maggie possède un sens du rire hors du commun,elle aime rire et faire rire,tout comme ses parents,sa passe de génération en génération.Maggie est une fille qui aime croquer la vie à pleine dent,faire la fête dès qu'elle le peux,le plus tôt est les mieux pour elle,même si il pleut ou il neige elle n'en a rien à faire elle fait la fiesta,là où elle est la fête est avec elle.Maggie est très sensible depuis toute petite,toute chose peux la toucher et la faire pleurer.toutes ses filles qui se sont fait refaire une des partie du corps elle ne supporte pas,elle aime être naturelle,même si elle est souvent maquillé et tout le reste son caractère est toujours le même,jamais elle ne changera pour une personne ou autre.Maggie est naturellement séduisante,son charme fou peux lui permettre d'avoir tout les hommes à ses pieds"


Simple MECHANT:

_"Ah ah le caractère de cochon,disons que Maggie à reçut le caractère de son père,Maggie se laisse facilement avoir,c'est une fille extrêmement naïve mais cela à toujours était comme ça.Maggie est un vrais moulin à parole,elle parle,elle parle,un peut trop même,mais après tout cela n'est pas méchant...Maggie peut être une vraie garce surtout avec ses ennemis,qu'en elle n'aime pas quelqu'un impossible de la faire changer d'avis,sois elle aime sois elle aime pas.Ah oui,un des traits de caractères les plus marqué de Sixie c'est que c'est une croqueuse d'homme,elle a un copain et son ennemie aussi op elle pique celui de sa chère ennemie.Mais même si le charme suffit elle est très maladroite et fait souvent d'énorme boulette."


MAIS APRÈS TOUT,ON L'AIME COMME SA NOTRE MAGGIE
Physique ; mettez quelques informations sur le physique
Histoire ; Nous sommes le 3 juin 1991,le soleil brille,les oiseaux chantent et les loups dansent( ca danse les loups?Arg je sais pas >.< )Enfin bref,un loup roux galope tranquillement dans la forêt suivit de sa meute,le bruit tendre de leur pattes touchant le sol accompagne le chant des oiseaux.La meute était composé d'une dizaine de loup gris et blanc,une petite louve blanche trainait à la fin.Le soleil commençait lentement à se coucher,les oiseaux se turent laissant place au chant des grillons,le loup roux repassa dans sa forme humaine et rentra chez lui.La maison était une ferme,des poules,des canards vivaient aux alentours de la demeure,notre homme arriva dans le salon où sa "copine" ou femme était sur le point d'accoucher.Les hurlements de douleur de la jeune femme devait se faire entendre dans tout le village,le père était apeurait,il ne savait pas quoi faire,ni comment,le premier réflexe fus d'appeler le docteur,celui si arriva quelque minutes plus tard.Le premier bébé fus un garçon ce qui étonna fort les parents mais ils n'étaient pas au bout de leur surprise,un second bébé arrivait mais cette fois c'était une jolie petite fille.Tout deux jumeaux ils étaient prévus pour un bel avenir,surtout qu'ils risquaient fortement de devenir des lycans comme leur père,un des deux deviendrais un ALPHA et l'autre serais sont second...Maggie était déjà magnifique étant petite,tout le monde savait que plus tard elle serait d'une beauté à couper le souffle.Comme tout jumeaux il y a une préféré dès la naissance à sur ce coup là ce fut Maggie,petite et sans défense...Dès la naissance Mag' fus proche de son frère,dans le même landaus et tout le reste sa rapproche^^ mais l'âge de 5 ans attend les deux inséparable se sont lâchés,tout deux grand désormais ils devaient apprendre à vivre leur propre vie.Déjà à cette age là la petite Mag' est une petite fille magnifique.Maggie est déjà une petite fille intelligente,elle se débrouille bien à l'école et elle est très bien élevée.Elle faisait tout comme il le fallait,elle obéissait très bien contrairement à son frère qui était une vraie canaille.Vers l'âge de 10 ans,un jour où Maggie n'avait pas eu école,son père était partie en chasse de Vampire.Elle l'attendis encore et toujours et pourtant celui si ne revenait pas,quelques jours plus tard des montagnards découvrirent le corps inerte au sol,les vampires l'avaient vaincu.Sans son père Maggie et son frère ne pourrait plus être éduquer qu'en ceux si auraient muter.Même si les deux n'étaient pas encore près a avoir leur mutation cela posais un terrible dilemme,encore plus pour celui qui hériterais du dont de leur père.Peu après la mort de leur père les agents de police sont arrivé et ont saisie la ferme comme si les ennuis supplémentaire allé aider cette famille?Ayant pitier de la famille la justice leur laissa.Les années passèrent,et aujourd'hui les jumeaux on 16 ans,et cette fois la vie n'est pas toute rose,au contraire,les jumeaux mutèrent le même jour à la même heure,précis comme une horloge^^Tout deux fuirent dans la forêt,Maggie lutait toute les secondes contre son état second,elle ne souhaitais pas devenir un loup,sa mutation était rapide et quelque minutes après elle fus complète,le contrôle n'était pas encore tout à fais sa mais qu'en même.Ils passèrent plusieurs jours ensemble dans la forêt,leur complicité était redevenue comme avant,ils se soutenait dans cette épreuve,chaque jours passant Maggie se transformer et passait la journée entière en louve,le lendemain elle restait humaine.Son contrôle de sois était encore peu élevé,contrairement à son frère elle se gérée très bien,lui était tout le temps en train de muter,sans le faire exprès pourtant.Leur don était de plus en plus révélé,en état de loup Maggie régner sur son frère,elle avait réussis a avoir le don de son père,elle était une ALPHA,son frère lui était un second,fais pour écouter sa soeur et depuis toujours sa a était pareil!
...Et tout finis par des loups!

Aujourd'hui Maggie,son frère et leur meute vivent à Forks,cela dois faire à peu près un mois qu'ils sont arrivaient,Maggie ne s'attendait pas à rencontré des vampires dans cette ville et pourtant...Même si son père a été tuer par cette espèce Mag' ne les déteste pas,elle ne les connais pas,mais elle compte les découvrir,préparé vous à recevoir en ce lieu une louve pleine de détermination et de passion et une ALPHA qui a le coeur sur la main,enfin bref la bombe Maggie va exploser (aucun rapport^^)
Revenir en haut Aller en bas
Bella M. Cullen
    FABULOUSADMIN Anyone else but you

avatar

▬ prénom / pseudo : El0' &amp; Smile
▬ nombre de messages : 3152
▬ Copyright : avatar = lilo / signature = smile(y)
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   04.11.09 13:50

    Il manque les informations sur le physique, et par contre, il est marqué qu'il est interdit qu'il y ait d'autres modificateurs, donc il faudrait que tu choisisses une autre espèce ! =)

_________________
    I miss my family
    Everyday, I'm thinking about us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-beginning.forumpro.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: » Invention   04.11.09 13:52

Oki, j'édite quand j'ai finis l'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Lysiane Emily
    A world was dreamed ● the reality is too fatal

avatar

▬ prénom / pseudo : Lilou/Baka pink
▬ nombre de messages : 230
♦ reflection : « Les rêves ne se réalisent pas ce ne sont que des bêtises pour gosses heureux»

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   18.11.09 20:28


Finie :Lysiane, Emily



    One, two, three ...



nom ; No name

prénom ; Lysiane Emily

surnom ; Lysi,Emy ou encore " Sa majesté des n' escargows "

âge ; 4 ans, en paraît 9.Ainsi que 9 ans mentalement et physiquement.

date de naissance ; 2004 ( si l' intrigue se déroule en 2009 )

lieu de naissance ; Los-Angeles

nationalité ; Américaine

espèce ; Hybride




    Once upon a time ... you






Caractères ;Jeune fille pour le moins spéciale,au caractère
changeant en fonction de son entourage.Avec les personnes qui se montrent méchante,Lysi est fourbe,adore les taquiner et plaisante facilement.Avec les animaux ses seuls amis montre son vrai caractère.Gentille,joueuse,avenante et polie. A part ça Lysiane est une jeune fille très attentive aux besoin de siens,et aime aider ceux qu'elle aime allant parfois jusqu'a en risquer sa vie.Est une enfant
poétique,rêveuse,philosophe et lunatique.Parfois même trop lunatique et extravagante,mais elle adore ça.Elle a beaucoup d' intérêt pour le
dessin,la lecture et la musique.Elle garde en toute circonstance son
sang froid,ainsi que les pieds sur terre.Elle aime que tout soit sous
contrôle.Ce qui en ressort surtout en apparence est que Lyzi est une
jeune fille rusée,triste et mélancolique, et qui aime jouer avec les
sentiments des autres.Elle est très obstinée et têtue.Curieuse.Même parfois trop.


Physique ;Lysiane est une jolie enfant.De taille
moyenne.Ayant une carrure assez massive malgré sa petite taille.Menue et fine à la fois,elle a des traits encore enfantins et angéliques.A les yeux marrons chocolat.Attirants.Même si ils peuvent vous glacer d' effroi quand elle le souhaite.Comme tous les hybrides elle grandit très vite.Pour le moment toise aux alentours d' un mètre
vingt,vingt-cinq.A des cheveux mi-longs d' une belle couleur rousse ,et un peu ondulés qu' elle rattache souvent en queue-de-cheval.Ils luisent souvent au soleil.Sa peau est blanche très pâle du a son sang vampirique.Le sang cule dans ses veines et son cœur bat.Elle est très agile et rapide.

Ps: elle ne sait rien de ses origines,ignore donc son sang vampirique.Ses instincts sont comme endormis.

Histoire ;

Une froide nuit d'hiver naquit d' une humaine et d' un vampire une petite hybride.Sa mère étant encore humaine elle mourut peu après sa naissance.Son père n' avait pu réussir à la sauver.Celle-ci mourut donc en souffrant.Dans le sang de ses bras,je l' avais tuée,au nom de leur amour.Mon père qui avait espéré plus que tout au monde que de leur amour naquit un garçon,ne porta aucun intérêt à son jeune bébé.Même si pour son âge elle avait déjà la taille d' un bébé de deux mois.Il se donna quand même la peine de l' élever jusqu' a ses quatre ans ( Emy en paraissait largement 9 à cette époque).Sans lui donner le moindre signe affectif.C' était vraiment un mauvais père.Il n' avait jamais aimé ma mère.Ni moi d' ailleurs.Ma pauvre mère,si faible que j' avais tuée.Alors qu' il avait fait ses valises,il m' avait fait un premier câlin.Et tranquille je m' étais endormie comme si de rien n' étais.Mais à mon réveil,lui n' était plus là me laissant à mon propre sort.Je n' avais que 2 ans.Ma réaction fut sans appel.L' après-midi même,j' avais embarqué toute ses affaires et étais partie,loin de chez moi, orpheline.La mort de sa mère la faisait énormément souffrir.

Après de nombreuses heures de marche Lysiane était alors arrivée dans un clairière.Complètement épuisée et à moitié morte de froid avec toute cette neige dégringolant du ciel,sans cesse.Après une demi-heure de repérage elle avait fini pas se trouver un petit endroit isolé.Un grand saule pleureur lui servirait de domicile provisoire.C' était déjà mieux ça que rien au fond.Effrayée,et épuisée l' esprit de la petite s' embrouilla et elle finit par s' endormir paisible.

Le matin elle s' était réveillée dans un endroit totalement différent.
Elle se trouvait dans une petite chambre au murs décrépis et couverts de dessins d' enfants.Au vu de l' ameublement la personne habitant ici ne devait pas être bien riche.La chambre était meublée très pauvrement.Il n' y avait vraiment que le nécessaire.Un lit blanc en métal,trop grand pour elle,un bureau,blanc aussi et en métal moderne.Sur le mur du fond il y avait une commode.Très sommaire tout ça.Une frise colorée s' étalait sur les murs telles des ribambelles de fleurs.Elle pouvait presque les sentir.Juste étonnée,elle était descendue en bas et avait débouché sur une énorme salle colorée,qui grouillait de centaines de gosses différents.Il étaient trop bruyants et à première vue beaucoup trop nies et heureux.Ça lui déplaisait déjà beaucoup.Elle n' aimait pas le boucan et son ouïe fine qui empirait tout ça.

Ensuite étaient venues deux femmes qui elles aussi avaient l' air trop fausses,trop gaies pour que ce soit vrai.Elle m' expliquèrent pourquoi j' étais ici,l' utilité de ce lieux.Les quelques règles futiles à respecter.Elles jouaient un peu à des mamans de remplacement temporaires.En attendant qu' on nous adopte.En fait elles étaient plus tôt sympa malgré tout.En fait c' était plus tôt pas mal cet endroit.J' avais au moins des contacts avec les autres même si ce n' était pas toujours drôle.J' avais une chambre à moi seule.J' étais nourrie,blanchie.En plus les trois femmes de l' orphelinat prenaient bien soi de moi.Je passais 1 mois comme ça.Je sus pour combien.Tous craquaient pour la petite Lysiane,si mignonne.mais chaque fois en moins d' une semaine,je revenais à l' orphelinat.Moi qui avait tant attendu l' âge.Maintenant je regrettais.J' étais en effet différente.Pas aussi joyeuse ou stupide que les autres gosses de mon âge.Et apparemment ça déplaisait.J' étais en quelque sorte l' enfant qu' on essaye de refiler à toute les familles,mais qui jamais ne trouve et vit malheureuse à jamais.

Un jour de dépression.Un jour comme les autres,ou encore une famille me ramenait à l' orphelinat.Ils disaient que je devais grandir, et mieux me conduire pour intégrer la famille Turner.Encore un fois ils avaient eu simplement pitié de la si jolie Lysi' mais en avaient finalement eu peur et l' avaient rejetée.Comme toute le familles.Ça ne faisait même pas 1 mois qu' elle était là.Ce jour là c' est le cœur lourd et extrêmement désespérée que Lysi partit dans la forêt.A l' age de dix ans en apparence.Après de nombreuses heures de marche,frigorifiée et toujours aussi stressée,elle finit par trouver une petite maison qui semblait abandonnée.Elle vivrait là juste en attendant.La petite maison était toujours comme dans ses souvenirs.Elle avait pensé à prendre une couverture et de la nourriture.Ce soir entourée de Luna et Maack,dans la maison de sa petite enfance, elle s' endormit,enfin paisible.

Mais croyez moi,j' ai un secret merveilleux,il coule dans mes veines.Un jour quelqu'un m' aimeras,pour ce que je suis j' en suis sure et je ne serais alors plus jamais " différente" .. je n' aurais plus à me cacher ..


Dernière édition par Lysiane Emily le 19.11.09 19:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysiane Emily
    A world was dreamed ● the reality is too fatal

avatar

▬ prénom / pseudo : Lilou/Baka pink
▬ nombre de messages : 230
♦ reflection : « Les rêves ne se réalisent pas ce ne sont que des bêtises pour gosses heureux»

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   19.11.09 19:26



Fiche finie =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: » Invention   19.11.09 20:51

    j'aime pas mal ton personnage personnellement.
    j'attend l'avis d'une autre admin mais pour moi je pense que c'est bon (=
Revenir en haut Aller en bas
Alana J.Wright
ETERNAL «Evacuatethe dancefloor
avatar

▬ prénom / pseudo : Annie
▬ nombre de messages : 761
♦ reflection : Spread youur wiinngs annd... Flyy

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   20.11.09 1:52

    Je sais que je suis pas une admin' [honte honte Boude ] Mais je voulais juste te dire que j'aimais beaucoup ton personnage =)

_________________

    Et ça fait mal, crois moi,
    une lame enfoncée loin dans mon âme
    Regarde en toi, même pas l'ombre d'une larme
    Et je saigne encore, je souris à la mort

    Alana J.Wright ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: » Invention   20.11.09 14:55

    avec nos deux avis et celui de ma cher alana tu es accepté (=
    tu n'a plus qu'a faire ta presentation ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Lysiane Emily
    A world was dreamed ● the reality is too fatal

avatar

▬ prénom / pseudo : Lilou/Baka pink
▬ nombre de messages : 230
♦ reflection : « Les rêves ne se réalisent pas ce ne sont que des bêtises pour gosses heureux»

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   20.11.09 19:29

Merciii =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elias Burnhood

avatar

▬ prénom / pseudo : kayyn
▬ nombre de messages : 134
▬ Copyright : bazzart
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   23.11.09 1:11


Burnhood, Elias



      One, two, three ...


    nom ; Burnhood
    prénom ; Elias
    surnom ; Quand tu l'auras en face de toi, tu n'oseras pas lui donner un surnom
    âge ; 21 ans d'apparence, 33 ans véritablement
    date de naissance ; 17 juin 1976
    lieu de naissance ; Seattle
    nationalité ; Américaine
    espèce ; La pire de toute - vampire carnivore

      Once upon a time ... you


      Caractères ; Il est difficile de dresser un portrait 1OO pour 1OO réaliste de mon caractère pour la simple et bonne raison que je suis un tortionnaire. La douleur ne m'a jamais effrayé et ne me fera plus jamais peur. Je suis déjà mort, et le monde tourne tellement au désastre que je n'ai aucune peine à rajouter mon grain de sel pour déverser plus de sang sur le sol que la terre pourrait avaler avec délectation. Je n'ai aucune pitié, aucune sensibilité. Tout ce qui m'est arrivé ces dernières années m'a fait réalisé combien l'univers n'avait plus de sens, combien tout fonctionnait de travers et surtout, combien je pouvait être l'espèce la plus forte qui existe. Je n'ai aucun regrets, aucun remords. Depuis plus de 12 ans, je parcours le monde à la recherche du plus sur moyen de vous prouver ma méchanceté. Je n'ai plus d'âme, je n'ai plus aucune sensation sinon celle du mal. J'aime détruire, j'aime tuer et j'aime plus que tout rappeler aux hommes combien ils ont détruit le monde que l'espèce la plus imbécile qui peuple cette Terre avait mit des années à construire. Vampires depuis 12 longues années, je ne me suis jamais nourri de sang animal et je ne me nourrirais jamais que de sang humain. J'aime le goût et la force qu'il me donne, mais j'aime aussi entendre le dernier cri d'une personne que je massacre, que je torture et que je tue de mes propres mains. J'aime entendre le dernier soupir qu'elle pousse avant de se laisser mourir et parfois, j'aime la mordre juste pour la changer et lui faire découvrir les plaisirs de la vie éternelle. Il est clair que je ne suis pas une réalité qui vous est plaisante, bien au contraire. Mais prenez garde, j'apparais toujours au pire des moments et je disparais toujours après avoir rempli mes veines de sang nouveau. Je suis le pire cauchemar que la planète entière ait porté et qu'elle ne portera plus jamais. Elias, rappelez vous de moi, je suis venu pour vous... Et rien que pour vous !

      Physique ; Il vous faudra beaucoup d'applomb, mesdemoiselles et messieurs, pour résister à mon attrait physique. Ma condition avant ma transformation n'était pas des moindres, j'étais chétifs et peu attirant dû au travail occasionné par un père qui nous avait tous abandonné. J'ai d'ailleurs énormément de peine à me rappeler parfaitement de cette période de ma vie, je suis encore trop jeune vampire pour que mes souvenirs soient précis et parfait. Néanmoins, depuis que je suis devenu un être de la nuit, je suis devenu irrésistible. Et je ne dis pas ça pour me vanter, au contraire. Ma condition physique est telle qu'aujourd'hui, plus rien ne me fait vraiment peur. Je suis un garçon plutôt bien lotti par notre dame nature avec laquelle je m'entretiendrais volontier pour lui dire deux trois choses sur ma façon de voir les choses. Eh puis, j'ai un visage très avantageux, des traits bien dessinés et une attraction que vous aurez du mal à refouler. Vous ne rêvez pas, je suis bel et bien réel, mais je suis le mal et cette beauté que vous croyez pure n'est en fait que le reflet d'un enveloppe charnelle vide de toute émotion ! Ne vous faites pas avoir par le goût du fruit défendu !

      Histoire ;

        « Elias... Non !!! »


      La voix d'une jeune femme résonnait dans mon esprit encore engourdi par le froid. Je mis quelque minutes à réaliser que j'étais allongé sur le sol. Eh puis, la voix se fit de plus en plus basse, jusqu'à disparaître. Je secouai mon visage doucement, en ouvrant péniblement les yeux. La lumière des lampadaires heurta ma sensibilité et me fit fermer les paupières aussi vite que je les avais ouvertes. Je restai allongé sur le sol, quelques minutes de plus. Mon corps était endolori, et un brasier énorme semblait me brûler à l'intérieur même de ma poitrine. Je frissonai de chaleur, une sensation bien étrange, jusqu'au moment où je parvins à poser mes mains sur le sol martelé d'une route, me semblait-il, et que je réussis à bander mes muscles suffisamment fort pour tendre mes bras, et me positionner à quatre pattes. Mes paupières se rouvrirent instinctivement mais évitèrent de fixer le point lumineux qu'elles avaient pris pour le soleil quelques secondes plus tôt. Je tendis à présent mes jambes et parvins finalement à me dresser sur celles-ci. Je plissai les yeux doucement, ma vision était floue mais elle ne tarda pas à se préciser. J'étais devant un cinéma, du moins, c'est ce que je pu comprendre. La montre à mon poignet affichait les O1h24 du matin et le cadra était fissuré. Derrière moi, une route sur laquelle quelques voitures firent leur apparition, devant moi... Rien qu'une immense forêt. Je fis quelque pas en avant, mais les premiers efforts furent douloureux et je ne comprenais pas ce que je faisais là, ni d'où venait cette voix qui m'avait réveillé. Cette présence féminine qui me paraissait si familière, et si étrangère pourtant. Je secouai mon visage à nouveau, un énorme feu de forêt avait pris vie dans ma gorge à présent et une odeur amère et acide se fit violence dans mes narines. Je me concentrai sur cette douleur et compris que j'avais faim... soif, plutôt... soif de sang !

      {...}


        « Je crains que cette soirée ne finisse pas telle que tu l'avais imaginée ma belle ! »


      Ma voix ne m'était plus aussi étrangère que les premières fois où j'exécutai à la perfection un plan que j'avais mis au point, tout seul. De mon propre chef, je m'étais dirigé vers ce cinéma, et de mon plein gré, j'avais attrapé cette jeune femme à la sortie d'un film. Je lui avais murmuré des mots doux à l'oreille durant quelques instants, suffisamment longtemps pour qu'elle fonde et qu'elle se sente alors immédiatement attiré par mon côté mystérieux et noir. Je lui avais fait alors découvrir une ruelle que peu de gens remarquaient derrière le cinéma et dès lors, j'avais commencé à déposer quelques baisers sur ses lèvres chaudes tout en la caressant de part et d'autre. J'avais 12 ans de vie, j'avais 12 ans d'expérience et elle ne s'imaginait alors pas encore que derrière mon visage angélique et immaculé se cachait la pire des créatures, la pire des natures. Je n'avais jamais échoué, jamais connu l'échec depuis ce jour où je m'étais réveillé sur une route martelée avec une douleur intense qui m'osbtruait chaque membres. Il était loin le jour de ma renaissance, mais mes souvenirs étaient précis. Mon incompréhension, et puis, la première fois où... j'avais plongé mes dents dans les veines d'une jeune femme, où j'avais aspiré sa vie hors de son corps et où j'avais goûté son sang avec délectation. Il était loin le jour où je m'étais redécouvert et elle n'était plus d'actualité cette époque d'inniciation. Aujourd'hui j'étais une créature démoniaque que seul le sang nourrissait et si j'étais arrivé à Los Angeles, c'était tout simplement parce que j'avais fait le tour de pas mal de villes avant celle là. Ma naissance avait été perdue dans une petite ville qui répondait au nom de Seattle, eh puis, San Fransisco, New York... J'avais eu 12 ans pour parcourir l'Amérique, et je n'en avais encore rien vu. Tout ce sang qu'il avait à m'offrir ne coulait pas encore dans mes veines incroyablement fortes et puissantes. J'étais un vampire, un carnivore, je faisais taire les souffrances en tuant l'humain. J'étais un cauchemar ambulant, une sorte de film d'horreur à moi tout seul. J'adorais ma nouvelle vie, et ce soir là, lorsque je tranchai la gorge de cette jeune inconnue d'une traite et que je sentis ses muscles se crispés sous l'effet de la surprise et de la douleur, je souris. J'étais indestructible, invincible, j'étais un animal, une bête sanguinaire sans fois... ni lois. On me craignait, on m'évitait, et je tuais, je torturais, j'étais maître de mon monde, au dessus de toutes lois. Cette nuit là, je m'abreuvais dans le coup d'une jeune femme que je n'avais jamais connu avant les 3O dernières minutes, et puis, ensuite... je laisserai son cadavre joncher le sol de cette ruelle méconnue. Les autorités mettraient du temps avant de la retrouver, je serai déjà loin, loin de toute preuve. Et même si j'avais envie de parcourir le monde, Los Angeles me tenait captif de ses portes. Quelque chose en elle me donnait envie de la découvrir, comme on découvrait les veines d'une victime sur son corps... J'étais un monstre, et j'en étais tellement fier.


Dernière édition par Elias Burnhood le 26.11.09 2:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: » Invention   23.11.09 1:25

    hum hum c'est un cas speciale que nous avons la trés cher
    aprés une longue lecture un peu perturbé par une convers' msn (=
    je te valide, j'adore ton personnage
    a trés vite mon chou

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Renesmée C. Cullen
Dream as if you'll live forever
avatar

▬ prénom / pseudo : Choupi Choup's
▬ nombre de messages : 1172
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   23.11.09 1:54

J'adore ton histoire, c'est super bien écrit|#||

Je te valide moi aussi (: Amuse toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana J.Wright
ETERNAL «Evacuatethe dancefloor
avatar

▬ prénom / pseudo : Annie
▬ nombre de messages : 761
♦ reflection : Spread youur wiinngs annd... Flyy

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   23.11.09 3:00

    I'M IN LOVE =) SUPER MÉGA CHAUD LE PERSO!

    hum, hum, super histoire. XD

_________________

    Et ça fait mal, crois moi,
    une lame enfoncée loin dans mon âme
    Regarde en toi, même pas l'ombre d'une larme
    Et je saigne encore, je souris à la mort

    Alana J.Wright ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bella M. Cullen
    FABULOUSADMIN Anyone else but you

avatar

▬ prénom / pseudo : El0' &amp; Smile
▬ nombre de messages : 3152
▬ Copyright : avatar = lilo / signature = smile(y)
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   23.11.09 20:54

    kayyyyyyyyyyyyyyyyyyn ! =P Bon j'ai pas lu l'histoire, mais j'te fais confiance, comme à Ella et aux autres alors j'suis d'accord pour cette invention XD =)

_________________
    I miss my family
    Everyday, I'm thinking about us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-beginning.forumpro.fr
Elias Burnhood

avatar

▬ prénom / pseudo : kayyn
▬ nombre de messages : 134
▬ Copyright : bazzart
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   24.11.09 3:06

    Bon y a une méchante admin (suivez mon doigt pointé sur Ella) qui a vérouillé ma fiche de présentation, du coup, j'ai pas eu le temps de dire merci à tout le monde Smile

    Tant pis, je m'étais juré de pas poster ici, mais j'vais faire court et après, je partirai à jamais de floodland xD
    Bella x3 Bah tu vois, finalement, Manon ma convaincu de vous rejoindre moi qui étais encore très hésitant dû à mon nombre de forum en cours Very Happy Mais me voila et dans un personnage qui m'avait manqué puisque je l'avais déjà joué avant =) Bref !!!
    Quant aux autres, bah merci de l'intérêt que vous avez présenté pour mon tit personnage inventé xD J'suis content qu'il vous plaise, j'avais peur de passer pour le crétin sans coeur, mais finalement... je vois qu'ici, on aime les sadiques...

    Et sur cette note poétique, je vous quitte (=
    -> [ ]

    Oaa Jeux1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: » Invention   13.12.09 19:19

Miller
Héro


[/center]





.


]



[/url]
Carte d'identité


nom ; Miller
prénom ; Hero
surnom ; Romi
âge ; 13 ans et 2058 ans vampirique
date de naissance ; 1725
lieu de naissance ; Durham, Angleterre
nationalité ; Anglaise
espèce ; vampire végétarien
Caractères
Tout commença quad Hero était encore un humain, les gens qui le connaissait pouvait voir en lui un garçon plein d’avenir, car il était le membre d’une famille de riche, alors pour lui tout était déjà tracé, alors il passa donc son enfance a apprendre tout se qu’il devait savoir sur les affaires importante pour les riches, mais sinon a l’époque a laquelle il est née et bien les habit et attitude était bien différente, pour commencer les gens remarquait chez Hero un comportement hors du commun, il était très poli et rendais de nombreux service au gens qui l’entourait, il était un élèves model et écoutait toujours ses professeur quand ceux-ci lui enseignait des chose a l’école, il étais très proche de ses parent et des membre de sa famille, il était enfant unique


Physique
pour parler de son physique, le jeune était habiller comme tout les autre, allant a une école privé pour gens riche, se qui était normal puisque a son époque seul les gens riche avait le droit d’allez dans des école privé, donc pour son école il avait naturellement un uniforme, donc il portait une chemise blanche rentré dans son pantalon court et une veste brune qu’Il portait dessus sa chemise blanche, il portait des bas remonter au genoux brun et des chaussure brune. Il avait des cheveux brun court, il avait les yeux brun clair et sa peau était assez bronzé et c’est se qui fessait son charme, mais quand il devint vampire, sa peau changea l’littéralement de couleur, elle devint blanche, tout sur lui le rendait attirant, de sa voix a son apparence, ses yeux était d’un rouge sang et il était devenu méchant et cruel et il avait même reçu quelque don, dont celui de parler avec les animaux et de tuer ou blesser les gens en les touchant et cela quand il le voulais. Aujourd’hui il na pas changer, il a créé son propre clan au fil de ses trois siècle de vie et il recruta que deux vampire depuis le temps, mais son physique a bien changer, il porte les mêmes vêtements que les humain normal, mais ses yeux ne sont plus aussi rouge, mais bien jaune doré, se qui montre qu’il est devenu gentil et qu’il ne boit plus de sang humain.

.


Once upon a time ...
‘’ Le temps qui adoucit la peine n'efface pas le souvenir‘’
Rien n’avait été effacer de ma mémoire, je me souvenait parfaitement de ma vie d’avant…enfin je me souvient de ma vie avant celle de vampire, a cette époque je n’était pas le même que maintenant, j’était un enfant model et mes parent en était fière, je ne m’imaginait pas vivre la vie que je vie maintenant, a l’école mes note était tous très haute et mes prof en était fière, tout ceux que je connaissait était fière de moi, tous sans exception, je vivait une vie que tout les enfants rêvait de vivre, mais être riche avait quelque inconvénient et a l’époque j’en était conscient et je fessait mon possible pour ne pas me mettre dans le trouble avec des gens qui n’inspirait pas confiance.
‘’ Au pays du rêve, nul n'est interdit de séjour ‘’
Rêver, cette chose si merveilleuse que nous fessons tous en dormant, les rêve sont une chose merveilleuse dont tout le monde a droit de séjour, nul n’y est refusé et il peuvent tous en profiter, cette chose nous réconforte et nous sécurise, c’est se que mon père me disait avant de m’endormir, vers l’âge de sept ans, je ne m’imaginait pas que parfois on pouvais aussi faire des cauchemar et que la plupart était des variante de nos rêve, un jour tu rêvait d’un prince charmant et l’autre tu rêvait d’un monstre qui te pourchasse dans les rue pour te sucer le sang avec ses canine pointu comme des rasoirs. Tout cela, tout se passait en une seul nuit, et pourtant le plus étrange c’est que ses rêve nous semble court et pourtant il dure plus de huit heure Durante, mais il y a aussi les rêve que nous souhaitons réaliser dans notre courte vie, le mien a l’époque était de devenir aussi important que mes parent, mais se rêve tomba a l’eau quand je me changea en créature de la nuit, qui buvait du sang humain pour se nourrir.
‘’ Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page. ‘’
Chaque jour que nous vivons est une page que nous tournons pour écrirent une nouvelle page pour se grand livre qu’est la vie, le livre de la vie en quelque sortent, chaque année de notre vie est un chapitre a se grand livre, mais quand on est immortelle, se livre est infini et ne se termineras que le jour ou l’immortelle seras tuer dans un affrontement avec un autre vampire ou un loup garou, mon livre a moi ses commencer en 1750 et se termineras quand je l’aurais choisit et se jour n’est pas encore arrivé et il n’arriveras jamais.
‘’ Un homme qui refuse de mourrir pour une cause, ne merite pas de vivre.‘’
Toute commenças le jour de ma naissance en 1789, mes parent était très riche et placais de grand projet sur mon avenir, il voulais que je soit aussi important qu’eux, il était très content que je soit aussi douer que je l’était a l’école et il passait leur temps a s’en venter, peut-être que c’était pour cela que se vampire me transforma en une créature de mort, mais quand se jour arriva je n’avait que 13 ans et je ne me doutait aucunement que cette bête en moi me pousserais a tuer et voler l’argent de mes parent, je du partir de ma ville natal pour allez chasser partout dans le monde et tuer tout ceux qui se dresserais sur mon chemin.

Aujourd’hui, plus de 350 ans après ma transformation, mes yeux son toujours aussi rouge de colère et de sang humain, mon corp en veut toujours plus et je lui en donne toujours autant, jamais je ne rejettent une goute de sang et seulement quelque personne son rester en vie après que je les est mordu, se qu’il sont devenu, seul moi le sais, les autre l’ignore. 600 ans plus tard, Hero a beaucoup changé, surtout au sujet de son régime alimentaire, il est devenu végétarien et les deux seul personne qu’il a changer en vampire son deux gars d’environ son age dont il était tomber amoureux et qui était très malade, alors il se permit de faire une exception pour eux.
.


Behind the mirror

prénom/pseudo Dave ;
âge 17 ans ;
date de naissance 23 Mai 1992;
niveau rp ;
que pensez-vous du forum ; design, page d'accueil,Génial contexte, ambiance etc .Génial..
comment avez-vous découvert le forum par un autre forum;
code ;(( Fell in love with 2 ))
other ; rien
avatar ; Hero Tiffin Fiennes


J'ai Utiliser la même fiche que j'ai utiliser pour la fiche^^
Revenir en haut Aller en bas
Alana J.Wright
ETERNAL «Evacuatethe dancefloor
avatar

▬ prénom / pseudo : Annie
▬ nombre de messages : 761
♦ reflection : Spread youur wiinngs annd... Flyy

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   13.12.09 19:33

    J'aime beaucoup ta présentation, comme le disait Bella tu aurais du poster ici en premier mais ce n'est pas grave =)
    Fait gaffe au codes pour les fiches pré-faites. Mais sinon je te valide dans cette partie de la présentation =)

_________________

    Et ça fait mal, crois moi,
    une lame enfoncée loin dans mon âme
    Regarde en toi, même pas l'ombre d'une larme
    Et je saigne encore, je souris à la mort

    Alana J.Wright ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley R. Wilson

avatar

▬ prénom / pseudo : Carlichou
▬ nombre de messages : 28

MessageSujet: Re: » Invention   07.02.10 5:27


Wilson, Ashley Rose


      One, two, three ...


    nom ; wilson
    prénom ; ashley rose
    surnom ; rosy
    âge ; 19 ans physiquement, 220 ans en réalité
    date de naissance ; 4 avril 1798
    lieu de naissance ; londres, dans un orphelinat
    nationalité ; anglaise
    espèce ; vampire carnivore

      Once upon a time ... you


    Caractères ; Peut-on dire que j’ai un caractère doux ou cruel, un caractère gentil ou méchant? Je reste une énigme pour certain, un vrai mystère indéchiffrable. Parfois, je peux me montrer impitoyable et le jour suivant, prise d’un élan de compassion, je réconforte certains humains, je fais preuve d’une douceur inimaginable. Le lendemain, je peux aussi me montrer froide et morose, quelques minutes après, chaleureuse et énergique. Je me fis à mes émotions, comment je me sens une journée puis l’autre. Je laisse les imprévus arriver quand ils arrivent, je ne les évite ni les fuis. Je suis une fonceuse, voilà tout
    Il faut dire que ma transformation a quelque peu modifié ma personnalité d’avant. J’ai obtenu une plus grande indépendance et j’ai appris à ne me fier à personne. Après tout, le monde est rempli de salauds, comme ce vampire qui m’a enlevée l’amour de mon fiancé et qui m’a transformée en monstre. Je me suis jurée de retrouver cette femme un jour et de la tuer de mes propres mains. Au diable la douceur de ma vie humaine. Que mon âme soit damnée pour l’éternité, je n’ai pas peur de l’enfer.

    Physique ; Comme tous les vampires, je possède une beauté à côté le souffle. Je possède une chevelure d'un brun éclatant qui frise légèrement au naturel (que j'aime teindre en blond à l'occasion). Mes yeux sont d'un rouge sang, mais je porte des lentilles de couleur bleu, qui était la couleur de mes yeux avant ma transformation. Au fond de mon regard azuré brille toujours une flamme déterminée et sauvage que certains ne remarquent pas... ce qui leur coûte parfois la vie. Je possède des formes parfaites à faire rougir de jalouser la plus belle des manequins. À la première impression, j’apparais comme une fille sage. J’ai l'air peut-être d'un ange, marche peut-être comme un ange ou parle même peut-être comme un ange, mais je suis, en faite, une petite diablesse. Mon air de gamine et d'enfant est dû à mes traits fins, à mon petit né légèrement retroussé, à mes lèvres fines mais légèrement bombées par un éclat de jeunesse ainsi que mes grands yeux bleus ouverts. Je m'habille le plus confortablement sans tenir compte de la mode. Des jeans slim, des bottes à talons hauts, une camisole à la mode avec un joli collier et un bracelet constitue mes vêtements du quotidien. Mais parfois, j’aime oser et mettre des vêtements un peu plus sexy pour attirer mes proies jusqu'à moi. Rien ne m’empêche de tricher un peu.

    Histoire ;

      Londres, 1816

      « Avec toi, je peux contempler mon existence dans sa totalité, comme une carte, passé et futur réunis, comme un ange. Ce soir, nous serons réunis à nouveau »

      Ma main avait parcouru la lettre au moins cent fois déjà. Pendant que mes doigts retraçaient chaque trait d’encre tracé avec amour sur le parchemin, un sourire illumina mon visage dans le noir. Parce que ce soir, j’allais être libre. J’allais fuir ce couvent que, pendant chaque seconde de mon existence, j’avais maudit tout au plus profond de mon être. Je me serais sûrement fait battre par la mère si elle avait su que j’haïssais Dieu à ce point. Je l’haïssais pour m’être faite née orpheline et m’avoir fait moisir ici pendant 18 longues années de ma vie. Mais aujourd’hui, tout allait changer. J’allais m’enfuir, m’en aller très loin d’ici. Avec lui. Mon sauveur, mon preux chevalier. Bien sûr, personne ne sait et ne saura jamais son nom. Je m’autorise à le garder pour moi ; il s’agit de la seule chose que j’ai encore. Et ça, personne ne pourra jamais me l’enlever. Et pendant que sa main prenait la mienne, une nouvelle vie m’attendait.

      Cambridge, quelques semaines plus tard

      Nous avions fuit le couvent à toute vitesse vers Cambridge. Nous avions pris le train à vapeur le plus tôt pour se faire une vie les deux ensembles. Nous menions une existence de rêve. Nous avions loué un appartement luxueux situé à l’ouest de la ville ; j’avais toujours rêvé de mon prince charmant qui venait me secourir de la méchante sorcière (dans ce cas-ci, de la mère) et m’emmènerais dans un énorme château (Cambridge) sur son cheval blanc (une calèche). Maintenant, mes vœux étaient comblés. Mon chevalier était bien riche, ayant irrité de l’argent de son père. Tout allait bien, c’était comme un paradis en couleur.

      Mai 1817

      Dans un éclat de rire, je poussais la porte de derrière du théâtre. L’opéra avait été un vrai délice, une vraie merveille musicale. Et rien n’aurait pu me rendre plus heureuse que d’être avec lui, comme toujours. Ma main dans la sienne, mes lèvres goûtant à ses lèvres. Mais ce soir, tout allait changer. J’avais aperçu une femme louche à l’entrée de l’opéra tantôt, et la même se tenait exactement à quelques mètres de nous à ce moment. Au début, je n’y portai pas attention, je pensais qu’il s’agissait sûrement d’une mendiante mais, lorsqu’elle fit un pas vers nous, un frisson me traversa tout le corps. Enfin, ce ne fut que lorsque je vis son visage, d’une beauté effrayante illuminé par la Lune, que je pris peur. Elle avait des prunelles démentes et une expression assoiffée sur la figure. Déjà, il était trop tard. Je la vis sauter à pleine gorge sur mon fiancé et un cri d’horreur sorti de ma gorge. Bientôt, je ne pus rien faire. Les larmes coulèrent. Elles inondèrent les pavés humides à flot continu. Ce ne fut que lorsque la femme releva sa tête vers moi, la bouche pleine de sang –de son sang- que je me relevai, reniflant. Je me retournai vivement et commençai aussitôt à courir, mais je fus plaquée à terre et ma tête heurta le sol. Puis, un noir total.


    […]

      J’attendis pendant des jours qui me semblèrent durer des années. Une douleur lancinante me traversait tout le corps. Je voulais crier, je voulais hurler ma souffrance au monde entier, mais personne ne m’entendait. J’étais complètement paralysée. Il n’y avait que le monde, silencieux, qui continuait de me faire souffrir. Encore et encore. Puis, j’ouvris les yeux. Tout d’abord, la lumière m’éblouie et je pris conscience de mon état. Bientôt, j’appris ce que j’étais devenue et la soif me dirigea toute seule. Je me nourrissais de sang humain. Pas que l’idée ne m’enchantait, mais je le faisais parce que je devais le faire. Pourtant, j’aurais dû être heureuse de ma nouvelle condition de vie ; j’étais belle, j’étais forte, j’étais immortelle … Mais une indescriptible douleur me transperçait la poitrine. À chaque seconde de mon existence, un étau me broyait le cœur, l’écrasant en milles morceaux. Et même à travers les siècles, je me suis à maintes reprises questionné sur son existence, s’il avait réellement existé. Ses baisers n’avaient-ils pas été le fruit de mon imagination ? Cependant, une chose m’empêchait de l’oublier ; cette lettre qu’il m’avait écrite le soir où je m’étais enfuis de ce couvent. Cette lettre contre mon cœur, tâchée de son sang le jour où il est mort, me donnais le force de continuer … et aujourd’hui je goûte encore la tendresse des ses baisers. Et alors que je relisais une fois de plus ses mots, je trouvais la force de continuer.

      « Avec toi, je peux contempler mon existence dans sa totalité, comme une carte, passé et futur réunis, comme un ange. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana J.Wright
ETERNAL «Evacuatethe dancefloor
avatar

▬ prénom / pseudo : Annie
▬ nombre de messages : 761
♦ reflection : Spread youur wiinngs annd... Flyy

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   07.02.10 6:14

    Magnifique ma belle =)
    Validé, tu peux aller poster dans les présentation =)

_________________

    Et ça fait mal, crois moi,
    une lame enfoncée loin dans mon âme
    Regarde en toi, même pas l'ombre d'une larme
    Et je saigne encore, je souris à la mort

    Alana J.Wright ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley R. Wilson

avatar

▬ prénom / pseudo : Carlichou
▬ nombre de messages : 28

MessageSujet: Re: » Invention   07.02.10 6:19

    Wéééééé! Merci Nannie chéwie x3

    Je tiens à préciser que je suis Carlisle. xD

_________________


Avec toi je peux contempler
Mon existence dans sa totalité,
Comme une carte, passé et futur réunis,
Comme un ange. Je t'aime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudia DiPietra

avatar

▬ prénom / pseudo : Annie
▬ nombre de messages : 1
♦ reflection : What it&#39;s like to be a freaking demon!

MessageSujet: Re: » Invention   09.02.10 2:58


DiPietra, Claudia


      One, two, three ...


    nom ; Dipietra
    prénom ; Claudia
    surnom ; Clau
    âge ; 25 ans pour toujours
    date de naissance ; 14 février 1940
    lieu de naissance ; New York
    nationalité ;américaine
    espèce ; hybride

      Once upon a time ... you


    Caractères Je suis une personne très originale. Mon caractère de tigresse est du a mon passée quelque peu difficile. De nature satanique, je possède un don pour faire fuir les gens. J’agis souvent étrangement et mon activité préférée est de communiquer avec les morts. Je ne suis pas naïve et personne ne peut me faire croire ce qu’il veut. Je crois aux vampires et aux esprits car j’ai vécu dans un univers en étant remplis. Ce qui fait de moi une personne avec un caractère très fort. J’aime mentir et attirer l’attention sur moi-même. Ce qui n’est pas toujours une bonne chose.
    Je ne suis pas une personne très souriante, ce qui fait de mon visage un vrai mystère pour ceux qui veulent le déchiffrer. Je n’aime pas séduire et être séduite. Le seul être en qui j’ai confiance est Satan, qui me remmèneras peut-être auprès des miens, le moment venu.

    Physique Mon physique est ce qui a de plus normal. Commençons par le visage. J’ai un visage rond et bien proportionné. Mes yeux un jour bleu, le lendemain vert et le jour d’après violet sont le résultat d’une collection complète de lentille de contacts. Je ne mets jamais de fond de teint et laisse mon visage blanc comme un fantôme. Cependant je maquille souvent mes yeux avec du crayon noir pour accentuer mes traits. Mes sourcils sont toujours très bien épilés formant une ligne au dessus de mes yeux. Mes cheveux sont blonds naturels mais je les teints en roux ou en bruns pour faire changement. Sur mon visage je porte souvent un éclair (signe satanique). Passons maintenant au corps. J’ai un corps très normal, de longues jambes que je mets en valeur avec des shorts très courtes. J’adore les assortir avec une camisole ou une chemise à carreaux. J’agrémente souvent mes décolletés avec de la dentelle. Et mettant toujours en valeur la cicatrice de morsure que j’ai sur la poitrine.

    Histoire ;

    Ou suis-je? Ah oui! Dans les bras d'une femme j'ai 25 ans. Pourquoi me regarde-t-elle ainsi? Ah oui! Parce que je viens de me faire mordre par quelque chose. Ca c'est passé si vite! Je ne suis même pas eu le temps de voir ce que c'était. Un coup un seul, dans ma poitrine. Je sens que je m'en vais...je...je sens des flammes. Je brule! Je suis en train de consumer complètement, je veux regarder mes mains mais la douleur est trop forte. Je suis incapable de lever mon bras. La femme qui me tient dans ses bras approche son visage de ma morsure. Mais qu'est ce qu'elle fait? Elle plante ses dents dedans, la douleur est pire! D’autre flammes entre par où elle me mort. Et puis... plus rien. Le vide total, ont dit souvent que quand ont meurt ont voit sa vie défiler devant ses yeux. Mais moi, je vais penser à tous les moments de ma vie, toutes les choses que j'ai fais de mal... ou de bien. Mais ma simple naissance à été un échec...

    Quelque part dans le monde, 1940

    Je suis née. De ma mère qui mourut a ma naissance et de mon père qui ne fût pas là pour moi a cet instant. Je suis née dans un hôpital, ca je le sais. Remise à mon père avec la malheureuse nouvelle de la mort de ma mère, je ne fût pas une enfant très gâtée. Mon père me prenant pour seule responsable de la mort de ma mère ne m'adressait la parole quand public pour ne pas avoir l'air d'un père indigne. Sinon je me nourrissais toute seule et si j'avais faim ce n'était pas son problème. Je vécu un vrai enfer, mais ce fût l'enfance de la femme que je suis aujourd'hui. Forte et indépendante. Je n'ai besoin de rien ni personne pour vivre. Cependant avec ce père, loin d'être extraordinaire, j'avais un frère. Ce frère qui m'aimait, il était assez vieux lorsque je suis née. Il avait déjà 10 ans et était assez intelligent. C'est lui qui s'occupait de moi, encore poupon. Il me donnait mon biberon et à manger. Au tout début je n'en avais pas conscience...c'est bien après que je me rendis compte combien je lui devais.

    Paris, 1948

    J'ai huit ans, petite robe blanche et fleurs aux cheveux. Je suis bouquetière au mariage de mon père et de ma mère adoptive. Mon frère est magnifique dans son habit noir, il est un homme maintenant. Ma nouvelle maman est aussi magnifique. Elle a de longs cheveux roux qui lui arrivent à la taille et des yeux rouges sangs qui me fascinent. Son teint crème donne le gout de lui toucher pour être sur que ce n'est pas une apparition. Nous sommes à Paris pour quelques jours moi et mon frère, après nous allons retourner a la maison dans ce pays lointain dont je ne connais pas encore le nom, pour attendre papa et ma nouvelle maman. Ils vont en lune de miel je ne sais pas encore cde que ca veux dire mais je sais qu'ils ne veulent pas m'emmener avec eux. Mon frère dit que c'est parce qu'ils font des choses d'adultes… je ne comprends pas plus.

    [...]

    Papa est revenu avec la dame. Elle va vivre avec nous maintenant, je l'aime bien même si elle me fait des tresses dans les cheveux et que moi je n'aime pas cela. J'aime mieux les laisser voler au vent. Papa à quelque chose de changer mais je ne sais pas quoi, il est moins heureux que quand il a rencontré la dame. Et il ne nous parle presque plus a moi et mon frère. Il ne parle qu'à la Dame et elle lui dit qu'il ne faut pas s'inquiéter et qu'il ne me ferra pas de mal, ca non plus je ne le comprends pas, mais je sais bien que plus tard quand je serais grande tout deviendras clair.

    Dans le coin de Venise, 1953

    J’ai 13 ans. Elle m’énerve! Qui? Ma belle-mère. Pourquoi? Parce qu’elle a changée mon père. Pas que j’aimais mieux quand il était en état de zombie et qu’il oubliait que j’existais. Mais aujourd’hui j’ai appris leur vraie nature et je ne peux plus supporter. Ils ont transformés mon frère, mon père et moi je ne peux même pas avoir droit à l’immortalité. Ils disent que je suis trop indépendante, que je pourrais leur causer du tort. Je n’en crois pas un mot, tout ce que je demande c’est être transformée en créature de la nuit. Ils disent que c’est la crise d’adolescence et que plus tard je pourrais regretter mon choix. Pourquoi regretterais-je un cadeau du ciel? Devenir immortel, ne plus jamais se soucier de manger, de dormir ou d’attraper froid parce que l’ont se promène trop dehors en camisole! Je les haïssais! Je les haïssais tous!
    Et je suis partie, loin, partie trouver mon frère. Il était parti de la famille il y a longtemps. Il était vampire et j’ignorais s’il voudrait encore veiller sur moi après toutes ces années. J’allais quand même tenter ma chance et aller voir du coté de ma famille maternel. Je partis donc pour la Russie, j’avais tous pour moi, tout sauf l’âge. Je n’étais âgée que de 14 ans lorsque j’atteignis Moscou, en Russie. J’avais souvent failli me faire enlever, mais toujours je m’en étais sortie.
    Russie, 1965

    Mon objectif était simple, le retrouver. Je l’ai retrouvé, mais pas dans l’état que je voulais. Mon frère, mon deuxième père. Est mort. J’étais arrivée dans une ruelle pour dormir un peu mais dans cette ruelle je trouvais deux personne se battant, je n’y portais pas attention, quand je reconnu le visage d’un des jeunes hommes. Je pris mon courage à deux mains et je tentais de les séparés. C’est ce qui causât ma mort. Sans m’en rendre compte je mis ma main dans le chemin des dents de l’un des vampires. Il mordit avec tant de force que mon souffle en fût couper et je m’écroulais. La douleur était trop forte pour être encaissé. Je voyais flou, je vis mon frère pousser l’homme. Je le vis ensuite ouvrir mon chemisier et mordre ma poitrine du coté du cœur. Une douleur lancinante, pire que la première, se fit sentir dans ma poitrine et elle allait de plus en plus dans mon corps. Avant de fermer les yeux dans un cri, je vis l’autre vampire se jeter sur mon frère et avant qu’il ne lui arrache la tête le trouvais la force de lui toucher la joue…
    Ma mère adoptive, je ne sais pas comment elle m’avait retrouvé, me prit dans ses bras en remordis dans la blessure sur mon cœur. Alors je compris ce que j’allais devenir.

    New York, 1967
    Deux ans plus tard la douleur est encore là, mais elle est moins forte. Car grâce à mon don, je peux le voir mais pas souvent. Voir les humais est plus simple car leur âmes est moins chargée. Toutefois je suis prête à encaisser l’immortalité qui m’attend!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
    HOPELESS VAMPIRE « I am a fallen angel from heaven

avatar

▬ prénom / pseudo : Carlichou
▬ nombre de messages : 1058
▬ Copyright : Signa, avatar, présentation (L)
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: » Invention   15.02.10 0:25

    Acceptée =) J'adore l'histoire x3

_________________
[list]
[/list:u]

Spend all your life time waiting
For that second chance
For a break that would make it ok
There's always some reason
You feel not stronger enough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: » Invention   

Revenir en haut Aller en bas
 
» Invention
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gallery de satoshi et invention couleur shiney
» Ma petite invention...
» Forum d'invention d'univers fantasy
» Une invention technologique majeure...
» Brian Selznick, l'auteur de L'invention de Hugo Cabret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: » Register :: — Do your Choice-
Sauter vers: