AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'attente est terminée / All

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'attente est terminée / All   08.10.09 19:14


What does not kill us
makes us stronger
The eternity begins today
.


    Je n’y croyais toujours pas, j’étais belle et bien un vampire. Cette sensation me glacée le sang, ce qui n’était pas une réalité, je ne serais plus jamais Ella Johnson, cette jeune humaine, amoureuse et chanteuse vivant de sa passion. Je restais figée à tout jamais dans mes 26 ans. Sa semblait pourtant si magique et malheureusement dans ce genre de monde la magie n’existe pas. Cette histoire ne connaitra pas de Happy End alors préparez vous, l’éternité commence aujourd’hui tout comme l’enfer. Pourtant tout avait bien commencer et tout aller désormais être différent, préparez vous, dites vous les choses une dernières fois car désormais plus rien ne sera comme avant.

    Une explication devait commencer, les choses devaient enfin ce mettre à plat, il était tant que toutes ses questions, toutes ses frustrations se termine enfin et c’Est-ce soir que le débat commençait. Je respirais profondément assise sur le lit en bois noir qui au fond ne servait plus désormais. Je devais me faire à l’évidence que je ne vivrais plus jamais dans cette maison, elle était entourée de bande jaune avec pour inscription « interdit d’entrer »; tout le monde me prenait pour morte, enfin tout les monde sauf les gens de mon espèce, les Cullen, Jacob, Renésmée et Innocence. La discutions fut assez tendu, elle refusait de venir, de me laisser y aller, je ne devais pas approcher, je devais me contenter de vivre comme une grande, mais je devais le faire et elle m’accompagnerait. Innocence m’avait beaucoup apprit, elle était beaucoup plus facile à vivre que ce que je ne l’aurais cru, nous vivions ensemble dans une immense maison, cachée des regards indiscret. Je lui parlais et elle me répondait, m’enseigner les choses pour être un vampire, comme se nourrir. J’avais gouter le sang humain bien beaucoup plus satisfaisant que le sang animal mais je me jurais de ne plus y toucher. Le stress monta d’un cran, j’avais très peur du pourquoi du comment et de leur réaction. Je connaissais pratiquement tout les membres de la famille Cullen, ma première rencontre étant Bella Cullen à mon arriver ici à LA, ensuite Edward Cullen dans toute sa beauté au musée, Carlisle à l’hôpital, Renésmée et Jacob par la suite, mes deux amis, je ne connaissais pas vraiment Esmée qui étais d’une beauté incroyable, et Emmett et Rosalie Cullen, j’avais légèrement entendu parler d’Alice que j’avais eu la chance d’apercevoir lors de la fête de noël et son petit ami Jasper. Ils avaient chacun quelques choses de formidable incroyable. J’admirais et si j’étais condamnée à l’éternité j’espère que la mienne soit aussi belle que la leur.

    « Aller Foller tu va y arriver » me dit-je à moi-même.

    Je marchais rapidement à travers les arbres, moi pourtant si maladroite, était encore débout après ce passage rapide à travers la forêt. Une robe pastel laissait le soleil se déposait sur mon corps et offrait a ma peau tout son éclat. A l’étage mon regard croisa celui de Jacob, dans ses bras mon fils, je restais immobile dans l’immense jardin des Cullen attend la venue, leur venu. J’avais peur, totalement peur de ce qui pourrait ce passer et surtout de voir leur visage mais je n’avais qu’une envie le voir, son visage, son petit sourire, son regard sur moi, et le souvenir de mon homme, de ma folie, de ma lubie, de mon idylle = Josh Grant Foller.
Revenir en haut Aller en bas
Bella M. Cullen
    FABULOUSADMIN Anyone else but you

avatar

▬ prénom / pseudo : El0' & Smile
▬ nombre de messages : 3152
▬ Copyright : avatar = lilo / signature = smile(y)
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: L'attente est terminée / All   08.10.09 22:22



    Une grande silhouette me regardait. Devant moi, un doux visage pâle, triste et terne m'observait de bas en haut. Les cheveux sublimement blonds, le sourire naturel ... Elle avait tout d'une jeune femme normale. Ses cheveux étaient légèrement ondulés et retombaient gracieusement sur ses épaules. Son front était fin et lisse. Ses yeux étaient d'une couleur très intense et avaient une forme d'amande. Un fin trait de crayon soulignait ses douces prunelles. Son nez était petit et un petit peu pointu. Sa bouche n'était qu'un ornement, qu'un contour aux sublimes dents blanches qu'elle possédait. Ses lèvres étaient colorées d'une fine couche de rouge à lèvres et brillait grâce à un gloss sûrement transparent. Elle avait un cou de taille moyenne et ses épaules avaient une forme parfaite. Sa poitrine n'était ni trop grosse, ni trop petite et sa taille avait cette chose naturelle que n'avait que les femmes. De longues jambes gracieuses se tenaient droites et étaient parfaitement formées. La jeune femme portait une robe rouge bordeaux, légère et volante, qui tenait en bustier sur sa poitrine proportionnée. Le bas de la robe s'arrêtait à la fin des cuisses. Elle portait des sandales Dolce & Gabbana rouge à talons aiguille. Autour du cou, elle avait un sautoir qui s'accordait parfaitement avec sa robe, et de longues boucles d'oreille s'amusaient à ses oreilles. Des bracelets en bois de couleur rouge autour du bras, un petit cliquetis se formait à chaque fois qu'elle bougeait. Elle alla soudainement jusqu'à un meuble et attrapa quelque chose à l'intérieur. C'était des lentilles, elle les mit sur ses pupilles et sans m'adresser encore un regard, elle partit, quitta la chambre ...

    Je descendis les escaliers jusqu'à l'étage de la chambre du petit Jake. Jacob tenait le petit dans ses bras. Je m'approchai de lui et le pris dans mes bras. J'étais fier de lui, comme mon fils malgré le fait qu'il ait mon âge. J'étais presque jalouse de Renesmée et de lui d'avoir la chance de voir grandir un bébé normal. Je n'avais pas eu cette chance parce que Renesmée avait grandi beaucoup trop vite. Je me haïssais, mais je l'aimais. Je regardai le petit bonhomme qui me souriait quand il me voyait. Je lui rendis cet ébauche de rire et quittai la chambre en soufflant quelques mots =

    _ Elle arrive »

    Je descendis encore et arrivai au rez-de-chaussé. Je n'adressai qu'un sourire timide à Edward qui se trouvait au piano. Je ne me sentais pas capable de faire plus aujourd'hui. Je traversai la pièce, allai vers la grande porte fenêtre et sortis dans le jardin géant. J'attendais l'arrivée d'une personne très importante pour moi. Elle me manquait, mais elle manquait également à beaucoup de monde ...


_________________
    I miss my family
    Everyday, I'm thinking about us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-beginning.forumpro.fr
Renesmée C. Cullen
Dream as if you'll live forever
avatar

▬ prénom / pseudo : Choupi Choup's
▬ nombre de messages : 1172
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: L'attente est terminée / All   10.10.09 1:37

  • Je sortais de ma penderie habillé d'une robe bien simple de couleur bleu royale, une couleure que j'aimais particulièrement. Soutenu en bustier par ma poitrine, elle descendait jusqu'au milieu des cuisses, serrant mon corps de près jusqu'au bassin, terminant de manière plus libre pour le reste. Je portais des talons aiguilles de couleur bleu sombre au pied, une bracelet simple mais chic au bras, un collier dont le pendentif, un coeur fissuré, pendait entre mes seins. Le tout se terminait par des boucles d'oreilles longue et légère qui frolaient mes épaules. Mes cheveux, eux, étaient laisser à l'air libre autour de mon visage, seules les mèches avant, qui tombaient habituellement dans mon visage, étaient retenues par des épingles dorés qui se perdaient dans la couleur de mes cheveux. J'allais sortir de ma chambre lorsque le reflet que je vis dans le miroir me fit arrêter. Cette personne qui avait le sourire au lèvres et les yeux tristes, c'était moi. Je tentais depuis des heures de cacher cette tristesse, elle ne devrait pas être sur mon visage à cet instant. J'aurais du être heureuse, la joie de revoir une nouvelle fois mon amie aurait dû me faire oublier...Pourtant, il y a des choses qui vous inquiète tellement dans la vie que rien, pas même un évènement d'une grande importance, ne peut vous faire oublier. Ça me décourageais...Je savais que ma mère était déjà descendue, que Jacob était probablement dans la chambre de Jake ou en train de descendre avec le bébé. Mais moi, je restais là, devant mon miroir à regarder mon stupide reflet. Et d'un seul coup, sans que je ne puisse rien y faire mes inquiétudes me revinrent...

    Je n'aimais pas cela, je ne voulais pas penser à ça pour le moment. Et pourtant, c'était quasiment impossible. Je le sentais partir, je sentais que quelque chose dans ses yeux m'échappait, mais quoi? Je ne saurais le dire, la seule certitude était qu'il s'éloignait. Je le sentait partir, plus loin de jour en jour. Pas physiquement, mais psychologiquement. Je sentais qu'il ressentait des choses que je ne pouvais ressentir, ça me fesat peur. J'avais l'impression de le perdre petit à petit, qu'entre nous ce n'était plus comme avant. Non, se ne serrait plus comme avant, ça c'est sûr. Je ne sais pas pourquoi, je le pressentais. Et pourtant, j'aurais dû lui en parler, mais je conaissais déjà la réponse. Il ne voudrait pas que je m'Inquiète pour lui, il me dirait que c'est passager et que ça ne reviendrait plus, que ce n'était rien. Et à ce moment je ne compendrais plus, ou je ne voudrais plus comprendre. Oui, c'est ça, je voudrais faire comme si tout était OK, comme si rien n'avait changé... C'est à ce moment que le reflet que je vis dans le miroir me réveilla. Je devais me reprendre en main, effacer cet air de mélancolie, sourire, parce que je venais d'entendre ma mère murmurer qu'elle arrivait. Ella était probablement déjà là. Alors je regardais à nouveau le reflet dans ce miroir et sourit, mes yeux affichant le même sourire. Ella était là, et rien au monde ne me ferait plus rien tant qu'elle serait là. Je devais être forte, toute les femmes au monde devait être forte parce que la vie n'était jamais facile pour aucune d'entre nous. Je sortis alors de ma chambre et croisais Jacob qui sortais avec le bébé. Je le lui laissais, embrassais simplement le poupon sur le front, répondant à son sourire. Il me redonnait vie. J'embrassais Jacob à son tour et lui souriais avec le plus de conviction dont j'étais capable.

    J'arrivais au salon et vis mon père assis au piano, je lui sourait, ainsi qu'au reste de la famille et sortais dehors au grand air moi aussi. Je me postais près de ma mère, embrassais sa joue froide et regardais vers la fôret. Je la vis avancer, dans toute sa nouvelle splendeur. Et à ce moment je sus, que vraiment rien ne pourrait plus m'enlever ma joie de la revoir...mes pensées sombre avaient disparues, il ne restait plus qu'elle. Ma complice, ma meilleure amie, ma grande soeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana J.Wright
ETERNAL «Evacuatethe dancefloor
avatar

▬ prénom / pseudo : Annie
▬ nombre de messages : 761
♦ reflection : Spread youur wiinngs annd... Flyy

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: L'attente est terminée / All   12.10.09 1:28

Ombre de lune, Esquive de plumes... Amour absolue <33


.....................................................................................................................


    Un mot, un seul. Vengeance.
    Ce mot, 8 lettres un mot sans pitié, sans émotions.
    Vengeance.
    Il me revenait toujours en tête, impossible de ne pas l’entendre. Impossible à ignorer.
    Vengeance.
    Oui ! Je voulait me venger me venger de qui ? Carlisle Cullen. Un homme, un vampire. Son visage me trottant dans la tête comme pour m’énerver pour me rappeler à quel point je le haïssais! Ce vampire n’était pas machiavélique ! Et bien au contraire c’est cela qui me mettait hors de moi. J’avais été incapable de le fâcher, incapable de me battre convenablement.
    Incapable.
    Encore un de ses mots insoutenables! Cet homme m’avait filé entre les mains et j’étais déterminée à ne pas le laisser s’en sortir comme ça! J’allais le tuer, j’allais le tuer et il allait souffrir, comme j’avais souffert de ne pas avoir réussit. D’avoir échouer pour la énième fois dans ma vie. Échouer, c’est tout ce que j’avais fait de ma vie. Ma vie était une erreur ! Et j’allais le faire payer. C’est injuste me direz-vous? Injuste peut-être mais pour moi ça avait toute sa logique.

    Bref, je me dirigeais vers la maison des Cullens, pour me venger envers Carlisle mais aussi contre la famille qui occupe toute mon esprit. Cette famille de petits parfaits. Je m’approchait a chaque pas et a chaque pas je sentait l’odeur de l’un des membre, devinai-je, de la famille. Un sourire carnassier aux lèvres j’avançais lentement pour faire durer le plaisir que cette future vengeance m’apportait. Le matin même j’avais enfilé un jean cigarette, Foxy, et un chandail, a manche longues. Dès que je vis le début d’un mur de la villa ma joie était débordante. J’entendais tous à l’intérieur de la maison. Je ne m’était jamais attarder autour d’une maison pour écouter le contenu d’une conversation de ses habitants. Je jugeais cela enfantins. Mais aujourd’hui je voulais savoir exactement dans quel état d’esprit ma victime était.

    Il n’y avait pas grand chose. Des bruits de pas, des bijoux qui cliquetais avec les pas. Un bruit de mélodie de piano. J’entendis alors un murmure a peine audible aurait-t-il été pour un humain, j’entendis :

    _ Elle arrive »

    Qui ça ? Aurait-ils découvert que je venais ? C’était peu probable. J’attendais patiemment derrière le feuillage, non loin du porche. J’attendais de savoir qui était invitée dans la maison des Cullens.

_________________

    Et ça fait mal, crois moi,
    une lame enfoncée loin dans mon âme
    Regarde en toi, même pas l'ombre d'une larme
    Et je saigne encore, je souris à la mort

    Alana J.Wright ♥


Dernière édition par Alana J.Wright le 16.10.09 3:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Black
    Merry Christmas • and happy new year !

avatar

▬ prénom / pseudo : Maître... 8D
▬ nombre de messages : 1282
▬ Copyright : Miss . F
♦ reflection : Jacob, Jake, Black

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: L'attente est terminée / All   13.10.09 19:10

Dans la douceur de cette étreinte, j’espère que tu vivras encore …


    Je n’avais que très peu dormi la nuit dernière. Pas parce que j’étais poursuivi par un quelconque songe angoissant, ni parce que je n’étais pas fatigué. Au contraire, depuis la mort d’Ella Johnson, mon amie, ma protégée, je ne trouvais que rarement le sommeil. Je me tournais, me retournais, sans arrêt dans les draps brûlant qu’étaient les miens. Je tachais de dormir seul, mais en réalité, je ne voulais pas empêchait Nessie de passer une bonne nuit parce que de mon coté j’en étais incapable. Alors, je restais, couché dans la pénombre, fixant le plafond, sans le voir, et je pensais encore et encore, ressassant des idées que j’avais déjà eues. Culpabilisant pour une mort contre laquelle je n’avais rien pu faire. J’avais l’impression de sombrer dans une sorte de folie meurtrière et que si je ne faisais rien pour arrêter de tomber dans une folle dépression alors je risquais de ne plus jamais m’en remettre. Mais pour le moment j’étais bien trop fatigué pour faire quoi que ce soit. C’est alors que je fus pris d’une sorte d’illumination. Lorsque les cris d’un adorable bambin se firent entendre de l’autre coté de la maison. Mon oreille s’était maintenant habitué aux cris de Jake à un tel point que je pouvais les entendre de la forêt alors que lui serait dans son berceau. Je saurais de mon lit pour aller le prendre dans mes bras. Étrangement cette action avait le don de me calmer pour un temps. J’arrivais dans la chambre qui devait être la mienne et celle de Nessie, celle-ci était d’ailleurs couchée dans le lit, agitée par un sommeil trop dur. Au moins, elle dormait. Je pris Jake avant que celui-ci n’est le temps de la réveiller complètement, et me penchât sur Nessie pour lui murmurer de se rendormir.

    Quelques heures plus tard, je me trouvais toujours dans la cuisine avec Jake. Lorsque je l’avais pris dans la chambre, je lui avais servi un biberon chaud, et l’avait tenu contre mon torse chaud, où il aimait se coller. Maintenant, il était repu, mais me regarder toujours de ses yeux émerveillé comme si j’étais la 8ieme merveilles du monde. Évidemment c’était le cas : 8D ! Je lui souriais, lui tirait la langue, et il tachait de me renvoyer l’appareil, bien que du haut de ces quelques semaines il n’en était pas vraiment capable. Il riait cependant, innocent, inconscient de la dureté du monde qui l’entourait. Il mettait sa main minuscule à l’emplacement de mon cœur et s’émerveillait du bruit et des sensations que ce touché lui procurait. Je souriais, protecteur et paternel avec lui. Peut-être un peu trop d’ailleurs, j’en oubliais presque que, dans cette histoire je n’étais que son parrain. Mais durant peut être les prochaines années il n’aura que nous, alors j’avais bien le droit de le surprotéger. Pour un temps du moins. Soudain, il sembla pris dans une toute nouvelle admiration, peut être plus fantastique que moi puisque ses yeux s’illuminèrent d’une étincelle que je n’avais que rarement vu. Bella.

    Ma meilleure amie me prit dans ses bras, sans un mot, regardant vers l’enfant avec une expression étrange de désir et de fureur. Si je ne m’étais pas senti aussi mal je pense même que je me serais fichu d’elle. Je ne pensais alors pas que Bella eut un besoin maternelle de voir grandir un enfant, cette idée ne m’effleura d’ailleurs pas pour moi elle avait déjà vu grandir Nessie, bien que ce fut en accélérait. Ceci étant elle partie vers la baie vitrée du salon, me laissant de nouveau seul avant d’ajouter deux mot qui me glacèrent le sang : « elle arrive.

    Je me figeai soudain, et Jake se blottit d’autant plus contre moi. J’entendis alors, descendant lentement les escaliers les pas gracieux de ma douce. Tel un ange elle m’apparut dans toute sa beauté majestueuse, vêtu avec une extrême élégance, comme toujours d’ailleurs. Je lui souris, comme je le pus, lui montrant ainsi toute mon admiration et mon amour pour elle qui jour après jour se renforçait encore. Elle me rendit mon sourire, et je fus étonné que constater que pour la première fois depuis la mort d’Ella, ses yeux aussi s’éclairèrent d’une étincelle de joie. Il ne m’en fallut pas plus pour me rendre ma bonne humeur habituelle. Ella était en route, elle allait arriver d’une minute à l’autre, et même d’après Bella elle était déjà arrivée. Nessie partie à la suite de sa mère, et j’en fis de même avec l’enfant dans mes bras. J’étais torse nu, ne portant qu’un jean troué et pas de chaussure. La transformation – si elle s’avérait nécessaire serait facile. Il ne faudrait que donner Jake à Nessie. J’inspirais profondément avant de les suivre. J’entendais cependant déjà la voix d’Ella et celle de Nessie. Elle était arrivée.

    La lumière m’éblouit un instant et il me fallut froncer les yeux avant de pouvoir me faire à cette soudaine clarté. Je compris seulement au bout de quelques minutes que cette luminosité ne venait pas du soleil, ou même d’une quelconque lumière naturelle, elle était proférée par les vampires, créatures magnifique, qui tout autour de moi brillaient de leurs ora surnaturelles …

_________________
      [

    « il se pourrait alors qu'un jour tu ne sache plus vraiment qui tu es, retiens toi dans ce cas à la seule certitude qui te raccroche à la vie, le sourire de la femme que tu aime. Nessie, Montre moi le chemin du bonheur, une fois encore ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
    HOPELESS VAMPIRE « I am a fallen angel from heaven

avatar

▬ prénom / pseudo : Carlichou
▬ nombre de messages : 1058
▬ Copyright : Signa, avatar, présentation (L)
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: L'attente est terminée / All   15.10.09 15:29

    Le soleil brillait bien haut dans le ciel cette journée-là. Le ciel était d’un bleu si pur et aucune trace de nuage n’était visible à l’horizon. J’avais tout d’abord pris une douche brûlante pendant plusieurs minutes, puis j’arrêtais le jet et sortais dans un nuage de vapeur. J’enfilais rapidement une chemise bleue –ma couleur préférée- ainsi qu’un pantalon simple. Puis, je laçai mes souliers à une vitesse vampirique et enfilais une veste par-dessus ma chemise. Je passais par la suite du gel dans mes cheveux blonds miel et m’arrêtais quelques secondes. Je levais les yeux légèrement et ceux-ci croisèrent mon regard dans le miroir. La surface lisse me renvoya l’image d’un homme évidemment fatigué aux traits légèrement tirés et où des cernes apparaissaient sous ses yeux dorés. Mais je ne m’attardais pas à la chambre de bain et sortais dehors.

    J’avais soif et j’avais besoin de boire du sang. Aussitôt sorti, je m’élançais à travers les arbres, bifurquant dans la forêt. Puis, je m’arrêtais quelques instants quand je fus suffisamment éloigné de la maison. Immobile, j’inspirais à fond toutes les odeurs de a forêt. Celle d’un troupeau de cerfs réveilla ma soif. Obéissant à mon instinct de vampire, je rattrapais les bêtes et les vidais de leur sang en quelques minutes seulement. Aussitôt, mon désir de sang diminua. Satisfait, je me relevais, regagnant la demeure aussi rapidement que j’avais atteint la forêt quelques instants plus tôt.
    Arrivé à la maison des Cullen, je montais à mon bureau où je réglais quelques papiers pas très importants. Puis, j’allais ouvrir toutes les fenêtres de la grande pièce, laissant la lumière du soleil réchauffer mon bureau et le vent matinal faire onduler mes cheveux blonds. Au contact des rayons de l’astre du jour, ma peau blanchâtre se mit à scintiller légèrement, s’animant comme des milliers de cristaux. J’aimais cette sensation de repos que m’apportait cette pièce. C’était mon endroit juste à moi.
    Puis, quelque chose vint troubler ma quiétude. Alors que j’étais assis tranquille sur la grande chaise roulante en cuir, une bourrasque de vent s’engouffra dans mon bureau et fit voler tous mes papiers. Je me crispai soudainement car, à travers cette brise, j’avais reconnu une odeur bien particulière : Celle de la vampire qui m’avait attaqué, quelques jours plus tôt. J’aurais dû me douter qu’elle ne me laisserait jamais tranquille.

    Je descendais alors les grandes marches pour arriver au rez-de-chaussée. Puis, je sortais dehors, le soleil faisant illuminer ma peau de plus bel. Ella se tenait devant moi, ce qui me surprit énormément faut bien l’avouer. Maintenant, à bien y penser, cela expliquait le « elle arrive » de Bella. Aussitôt, je me détendais légèrement, mais pas complètement : la vampire était toujours dans les parages.

_________________
[list]
[/list:u]

Spend all your life time waiting
For that second chance
For a break that would make it ok
There's always some reason
You feel not stronger enough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'attente est terminée / All   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'attente est terminée / All
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Signal de mise en attente inexistant
» Offre terminée.
» Attente des résultats ... BAC
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: New Beginning :: ■ rp-
Sauter vers: