AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 what do you live for ? / Nessie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: what do you live for ? / Nessie   04.10.09 23:19



    Cela faisait trois semaines, cinq jour, et quelques heures que j’étais morte, devenue un mélange de monstre et de vampire, je ne savais même pas qualifier l’être que j’étais devenue, je me dégouter moi-même. Je n’étais plus et je ne serais plus jamais aller Johnson. Je serais vampire, cruelle et faite pour tuer. Depuis trois semaine j’avais eu le temps de penser à beaucoup et de faire beaucoup, j’avais eu la chance si je puis appeler sa ainsi de revoir une nouvelle fois Jacob Black, mon grand ami, un frère, le temps d’un au revoir et d’une multitude de promesse. Je me rappelais son visage la premier fois, tout était si net Il devait être au alentour de 21H30, la nuit commencer a tombé quand un jeune homme fit son apparition plutôt effrayante. Un jeune homme d'une taille impressionnante, des jeunes brun très foncé accompagné d'un regard aussi noir que sa chevelure. Hormis son immense taille, il semble aussi très musclé et il l’a d’ailleurs. Un sourire charmant. Le plus impressionnant est bien sur sa taille, Ella n'en reviens pas quand elle le regarde, il doit bien mesurer deux mètres et pourtant il semble beaucoup plus jeune qu’elle. Ce jour la il m’avait à sa manière sauver la vie mais il m’avait apporté une amitié, un soutien, un frère. J’étais sorti de cette foret grâce a lui, cette foret qui me semblait si simplement désormais. Cela n’avait pas était simple, ou même facile mais j’avais fais en sorte de rester forte, de ne pas bouger, de sourire et de lui dire « je t’aime petit frère » une dernière fois,

    La nuit fut affreuse longue, le lendemain alors que je m’apprêtais à passer le temps a sauter de roche en roche, je vis chacun des Cullen partir en direction de l’ouest, seule Renesmée n’était pas avec eux ; je fonçais directement en direction de l’immense villa blanche. Vêtu d’un jean foncé et d’un top blanc je n’eu aucun mal à grimper. Je suivis mon odorat jusqu'à une chambre, elle était d’un bleu pâle, des petites décorations et au centre de la pièce je le sentais respirer, il était la tout prés de moi, mon cœur ne fit qu’un bon, j’approchais. Il était d’une beauté à couper le souffle, tout le portrais de son père, je restais plusieurs minutes le souffle couper ne sachant quoi faire, j’étais cependant très calme et discrètes, pour ne pas éveiller les soupons de mon amie en bas. J’attrapais délicatement mon fils, j’aurais encore une fois pleuré si j’avais pu

    - Chut trésor c’est maman … oh mon dieux tu es magnifique Jake.

    Je profitais du moment, dans mes bras prés de l’immense fenêtre , lui, moi, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Renesmée C. Cullen
Dream as if you'll live forever
avatar

▬ prénom / pseudo : Choupi Choup's
▬ nombre de messages : 1172
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: what do you live for ? / Nessie   05.10.09 15:04

  • Voilà un peut plus de 3 semaines qu'Ella avait disparue. En fait, je ne peux pas vraiment dire le mot «diparue» puisque Jake l'avait vu, le jour où Jake était tombé sous notre garde. Oui, en effet, il étai parti en courant de la maison en apprenant qu'Ella n'était pas morte, mais qu'elle n'était plus humaine. Nous savions, à ce moment, qui avait contribué à sa transformation et probablement qui était venu porter Jake devant la porte de chez nous. Je répugnais Innocence de tout mon être, mais me demandais pour quoi elle avait fait ça. Elle était tellement cruelle, elle n'épargnait jamais personne, mis à part Ella à en croire. Elle avait peut-être eu raison, Innocence la protégeait vraiment, elle ne lui voulait pas de mal du tout en fin de compte. Je ne voyais pas d'autre explication, sinon elle n'aurait jamais agit ainsi envers Ella, elle l'aurait vider de son sang et aurait sans pitier laisser mourir son fils... C'était à ne plus rien y comprendre. Du moins, lorsque Jake était revenu après la journée, j'étais en train de donner à boire à Jake et il était entré. c'est à se moment que j'avais vu le désespoir dans ses yeux, le désarois, une chose très rare dans les yeux de mon amoureux. Je ne l'avais rarement, ou encore jamais, vu dans un état pareille. Lorsque j'avais su qu'il avait vu Ella j'avais compris. Elle était vraiment devenu un vampire, et ça lui fesait la même chose, comme auparavant, lorsque ça avait été ma mère. Peut-être pas exactement la même chose, mais quelque chose de similaire et je comprenais. Il ne pouvait probablement pas accepté cette mort là...pourtant, il faudrait vivre avec! Dans ma tête, je n'avais voulu qu'une chose: la revoir! Je voulais la revoir une dernière fois moi aussi, je voulais avoir droit à mes adieux à mon tour, et pourtant, je ne savais pas où elle se trouvais et je ne pouvais pas ammené Jake. Cela me désolait beaucoup, de ne pas pouvoir lui parler, la serrer contre moi, essayer de croire que Ella était toujours là, elle avait simplement changé de nature.

    Ce matin-là je me réveillais en sursaut, en entendant les pleure de Jake. Je me levais et regardais l'heure...Hum, il avait réussi à tenir jusqu'à 8heure ce matin, c'était pas si mal si on prenait en compte qu'il avait pleurer à 3heure du matin. Je me levais, allait dans la chambre du poupon, le prenait dans mes bras et lui chantais une petit chanson, sa préféré jusqu'à maintenant, pour le faire patienter un peu, le temps que le biberon chauffe. Il arrêta progressivement de pleurer, et cela se termina, comme d'habitude, lorsqu'il commença à téter. Il se blottit alors contre ma poitrine, accotant sa petite tête sur mon sein, me regardant dans les yeux, aussi calme que d'habitude. Jake avait été un bébé très calme depuis son arrivé ici. Je lui parlais souvent, de tout et de rien, sachant qu'il ne comprenait rien, mais aimant voir son visage fasciner. Depuis peut, il commençait à voir les couleurs d'après Carlisle, avant, il ne voyait qu'en noir et blanc. Il s'habituait bien à la villa et je crois même qu'il s'y sentait bien. Lorsqu'il eu terminé de boire, je décidais de le changer. Il s'endormit pendant que je lui mettait un nouveau petit chandails. Je le couhchais alors dans son lit et partait de mon côté trainant un moniteur avec moi, comme ça, s'il pleurait, je l'entenderais partout dans la maison. Je me dirrigeais vers ma salle de bain et prenais une douche bien chaude, me réveillant pour de bon cette fois. Je ne sortais plus beaucoup depuis 3 semaines, mais il m'arrivait de prendre ma voiture, installer Jake dans le siège de bébé, de me rendre dans le parc et de me promener avec lui. Cerla me permettait de sortir et de prendre un peu l'air. D'ailleurs, je suis sûre que ça fesait du bien au bébé aussi. En sortant de la douche, je m'habillais d'un jean et d'un T-Shirt, me séchais les cheveux, et descendais en bas, trainant toujours le moniteur avec moi. Au moment où je posais le pied dans le salon j'entendis Jake pousser un petit bruit dans le moniteur et mon sens de l'ouïe développer me permis d'entendre autre chose, encore indéfini, mais qui ne venait sûrement pas d'un bébé. À ce moment, je posais le moniteur sur la table du salon et parti en direction de la chambre. Malheureusement, je partais trop tôt pour entendre les paroles de la personne qui se trouvais avec Jake. Arriver en haut je poussais la porte du la chambre et restais figé de stupéfaction. Devant moi, une personne avec la peau aussi blanche que la neige, une beauté et une grâce que seul les vampires avaient et des yeux bourgognes tenait Jake dans ses bras. Ce n'est qu'au moment où elle se tourna vers moi que je le reconnus et que j'en paralysais totalement ne réussisant qu'à prononcer un mot.


    Ella...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: what do you live for ? / Nessie   05.10.09 23:07

    Elle me manquée sans doute plus que je n'aurais pu le penser. J'avais chercher un moyen d'oublier pendant un instant, essayer d'oublier cette amitié qui m'état si cher, cette petite lueur dans ces yeux, au fond elle était une petite fille, un petit bout de bonheur dans ce doux monde ; nous étions pourtant l'opposé l'un de l'autre, elle etait vampire et moi humaine du moins à l'époque mais dés que j'avais mis les pieds dans ce café j'avais compris, qu'elle serait mon amie, peut être même les meilleures, il faut dire que depuis notre retour de l'île mon amitié avec Ana en avait prit un coup puisqu'elle et moi ne nous voyons qu'a peine. Sa n'avait pourtant as été simple d'essayer de vivre sans elle, mais je tentais de respectée son choix, sa vampirisation n'avait pas était positive.

    Mon effort n’avait servit à rien, à sa manière Renésmée avait son importance et je l’aimais trop pour l’oublier, oublier ses moments et le réel bonheur qu’elle m’avait apporté. Mais la seconde chose qui me manquait plus que personne, c’était ma chair, mon enfant, je ne l’avais aperçue que quelques secondes, n’ayant même pas le temps de le serrer contre moi, ou même de l’embrasser. Ces trois semaines furent affreuse, j’avais besoin de lui mais je n’avais rien une éternité pour moi tout seule, sans Josh, sans mon fils, sans Jacob, sans Renésmée une vie sans grande intérêt. Je n’avais aucun projet, aucune n’envie ou même désir, tout les rêves que j’avais n’avait plus aucune intérêt, c’était terminer une éternité monotones m’attendais.

    Je ne pouvais plus vivre ainsi, l’attendre, ma soif était calme, je me sentais prête et les Cullen n’était pas, j’avais réussi à partir sans qu’Innocence me demande ou j’allais, elle se comportait étrangement bien avec moi, plutôt sympathique mais elle restait ce qu’elle était. En arrivant dans la villa blanche, je grimpais directement ayant déjà repérais les lieux, je savais ou se trouve la chambre, comment y accéder et qui serait la. Il était la plus belle chose que j’avais, d’une beauté incroyable, et à ce moment il me sourit, et je fus à ce moment heureuse pas un grand bonheur mais je souriais, ce fut mon moment d’émotion, jusqu'à ce qu’une voix me trouve « Ella », nos regards se croisière et je ne savais plus =

    - Je … Je voulais juste le voir quelques secondes et je te le rends promis.

    Je, elle était si belle, je l'aimais et je savais que Jake serait heureux =

    - Tu me manque tellement, toi, Jake , Jacob et Josh.

    Il fallait qu'elle sache que je ne l'oublierais jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Renesmée C. Cullen
Dream as if you'll live forever
avatar

▬ prénom / pseudo : Choupi Choup's
▬ nombre de messages : 1172
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: what do you live for ? / Nessie   07.10.09 1:21

  • Le temps passe et on fini toujours par oublier certaines choses. Mais il y a toujours des trucs qui restent, des pensées obsédante, qui ne veulent pas partir et que tu tente d'oublier sans jamais vraiment y arriver. Pendant ce temps, certaines choses qui te sont précieuse s'envolent et ne reviennent jamais, tu les oubli sans le vouloir et après tu t'en veux de les avoir oublié. Parce que le temps est cruel, il tu, il fait oublié ou encore, il maltraite. Oui, le temps peut maltraité, mais peut aussi guérir, le temps c'est quelque chose que tout le monde voudrait abolir et pourtant certaines personnes aime le temps. Il leur permet de penser a des choses heureuse, de penser à ce qu'ils feront de bien le lendemain ou à l'événement heureux qui arrivera dans quelques heures. Ils rêvent alors d'avancer le temps, mais au fond, lorsque le moment voulu arrive, ils rêvent que le temps s'arrête, pour un instant, une petite seconde ou peut-être, si possible, pour l'éternité. Alors au fond, tu ne peux pas aimer le temps, tu ne peux pas non plus ne pas penser à un moment de ta vie qu'il s'arrête et que se serait merveilleux. Non, malheureusement pour nous il avance, menant à des évènements inévitables que personnes ne souhaite. Et à ce moment, tu ressens une douleur indescriptibles, une rage sans nom en pensant que si le temps n'existait pas, tout ça ne serrait peut-être pas arriver, que tu aurais pu continuer à vivre ta vie tranquille sans que rien ne fasse intrusion dans ton bonheur qui te semblais si parfait. Et bien non, tu réalise alors que la vie est cruelle et belle à la fois, tu te réveille alors à la laideur du monde et à ses fatalités. Tu te rend contre que tu ne pourras jamais rien y faire et que tu devras vivre avec toute ta vie, sachant que au bout c'est la mort et que parfois, elle arrive plus tôt que prévu... que c'est ainsi.

    Cette réalité et tous ses mots se bousculaient dans ma tête lorsque nos regards se croisèrent. Elle m'avait manqué, atrocement manqué! Ne pas la voir durant autant de temps était difficile pour moi. J'avais passé mer dernière semaines avec elle pour lui apporter le plus de soutient possible, alors qu'elle était près de l'accouchement, j'avais aider à acheter des trucs pour le bébé qui arriveraient et du jour au lendemain, Ella avait changer de nature, elle m'avait laisser Jake pour que je m'en occupe, chose qu'elle ne pouvait pas faire elle-même, étant vampire nouveau-né. J'avais trouvé difficile de ne pas avoir de nouvelles, de ne plus pouvoir lui parler. J'avais perdu une soeur, une meilleure amie et une confidente. J'avais perdu une partie de moi lors de cet accident. Je réussisais à la retrouver dans Jake, mais à peine. Alors la voir là, devant mes yeux, devant moi, dans toute s nouvelle splendeur, ses yeux rouges feu brillant, annonçant sa nouvelle nature, c'était difficile, choquant, mais tellement miraculeux. J'avais pensé, lorsque Jacob était revenu de la fôret, ne pas avoir droit, moi aussi à mes adieu, ne pas pouvoir la revoir, lui dire combien j'avais eu mal en la pensant morte. Et maitnenant que je pouvais le faire, rien ne sortait. Je la voyais tenir son fils dans ses bras, le serrer contre elle, et je voyais une joie indescriptible dans ses yeux, en même temps que la crainte de devoir le quitter à nouveau. Je ne pouvais pas comprendre ce qu'elle ressentait, plus maintenant. Je pourrais essayer, mais je suis certaines que se serrait bien moindre comparé à ce qu'elle ressentait elle. Je souris à ses paroles. Je n'avais pas à avoir peur qu'elle parte avec lui, c'était son fils, elle avait le droit, je n'étais que la marraine.


    Il est magnifique. Il a tes yeux. Et je sais que la nuit lorsque je le sers contre moi il préférerait voir ton visage. Il se souvient de toi, j'en suis certaine.

    Je m'approchais tranquillement, regardais le petit Jake, qui touchait la peau glacée et dure de sa mère, il ne l'avait pas connue comme ça la première fois, maintenant, il devrait s'habituer. Je finis par regarder Ella, ses dernière paroles m'ayant redonner l'envi de lui dire ce que je ressentais.

    Tu m'as atrocement manqué aussi... J'ai eu peur de ne jamais te revoir, de ne jamais pouvoir te dire à quel point ça m'a fait mal lorsque j'ai pensé que tu étais morte. J'ai eu peur de ne jamais pouvoir te dire «au revoir» moi aussi lorsque Jacob est revenu de la fôret il y a quelque semaines. Je ne t'oubliais pas Ella, tu me manquais un peut plus chaque jour! Et te revoir aujourd'hui me redonne courage, me fait penser que, peut-être, tu reviendras me voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: what do you live for ? / Nessie   11.10.09 23:12


    C’était très dur de vivre de cette façon, je ne savais pas à quoi cela servait mais une chose sur je voyais le monde différemment, j’en venais même à regretter d’avoir voulu protéger tant d’inconnue que de protéger mon mari. J’avais perdu la longue bataille de la vie, mais d’une certaines manière je l’avais laisser, c’était ainsi j’aurais peut être plus ou du me battre d’avantage mais je me contentais de me recroqueviller sur moi-même; la joie et le sourire de mon visage n’existais désormais plus, et ne reviendrais sans doute jamais. Etre ici était aussi une conséquence des conseils d’Innocence, j’avais la sensation de devoir partir, de quitter ce pays et vivre dans un autre pays, m’habituer à mon nouvel était, a ma nouvelle vie sans Josh. Je me demandais souvent s’il était heureux la ou il était, une part de moi savait pertinemment qu’il n’’y avait rien, appart le noir complet, je savais que cette image de lui dans cette pièce, mort, moi dans ces bras seraient la dernière image que j’aurais de lui. Je tentais des fois de me concentrer sur sa voix, de l’imaginer mais j’avais tellement peur d’oublier, de l’oublier. Josh était mort, Josh ne reviendrais jamais et surtout Josh me manquait. J’en venais à détester la vie, moi si heureuse de vivre, je me détestais d’être vivante sans lui.

    Cette douleur je ne la souhaitais à personne, ces larmes qui ne pourraient jamais couler, cette envie de dormir sans pouvoir, cette envie de manger et de boire sans pouvoir c’était affreux, j’étais condamnée a boire du sang et à errer en tant que vampire. Mon éternité était désormais mon fardeau. Un soir alors que j’admirais Jake à travers la fenêtre de sa chambre, il me semblait serein et heureux. Il comprendrais sans doute plus tard, tout cela. Mais pour le moment ce n’était qu’un bébé. J’avais même penser à lui faire croire que Renesmée était sa vrai maman au fond il en serait peut être plus heureux. Je pensais encore à une dernière option, les volturis , ce clan ennemis à la capacité d’offrir la mort, je voulais mourir mais je ne voulais pas les laisser, j’espère juste retrouver mon âme sœur.

    Voir Renesmée devant moi me rappeler à quel point je l’aimer et à quel point elle me manquait. Elle était encore plus belle que dans mes souvenirs, je sentais mon poux s’accélérer et je préférais lui rendre Jake =


    - Sa me fait plaisir de voir que tu prend soin de lui, tu sais il m’arrive de le regarder dormir à travers la fenêtre et toi tu es toujours la dés qu’il va mal. Merci de prendre soin de lui, je suis si fière de toi.

    J’aurais pu la serrer dans mes bras si je n’avais pas eu peur de lui sauter à la gorge. Ses mots me touchèrent et je m’en voulais soudainement d’être un monstre encore une fois.

    - Je suis tellement désolée de t’avoir abandonnée, toi et Jacob, et j’avais peur que tu ne veuille plus me voir après ça. Comme je l’ai dit à Jacob je viendrais le plus souvent possible mais j’ai peur de craquer un jour, j’ai peur que mon fils me déteste et je le comprendrais. S’il s’avérait que je disparaisse, me promets tu te veiller sur lui Nessie ?

    J’avais tant besoin d’une réponse positive de sa part.

    - Peut importe les choix que je ferais, tu restera ma meilleure amie Renesmée Cullen.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: what do you live for ? / Nessie   

Revenir en haut Aller en bas
 
what do you live for ? / Nessie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TEST SOFT GPS] ALK COPILOT LIVE 8 : Retrouver le test complet
» [TWEAK] Swisscom accès au vodafone live
» [Souls Team] - Mep Live [G&G]
» Japan Anime Live - Samedi 23.10.2010 zenith-paris
» PARARESCUEMAN USAF "that other may live"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: New Beginning :: ■ rp-
Sauter vers: