AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un petit café en famille » Pv Bella & Renesmée

Aller en bas 
AuteurMessage
Carlisle Cullen
    HOPELESS VAMPIRE « I am a fallen angel from heaven

avatar

▬ prénom / pseudo : Carlichou
▬ nombre de messages : 1058
▬ Copyright : Signa, avatar, présentation (L)
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Un petit café en famille » Pv Bella & Renesmée   14.08.09 5:52

Un petit café en famille

Avec Bella & Renesmée


    Ce matin là, j’avais été enfermé dans mon bureau une bonne partie de l’avant-midi. Le temps était nuageux et très banal, sans pour autant être déprimant mais, parfois, quelques rayons de soleil réussissaient à percer le ciel gris, illuminant ainsi toute la pièce. Ma journée avait commencé de manière très normale en apparence. J’avais pris une douche brûlante qui aurait pu transformé le plus pâle des humains en le plus rouge des homards. Cependant, j’en ressortais couleur de neige, la chaleur n’ayant aucune conséquence sur ma peau glacée et blanche. Mais j’aimais tout de même l’effet que me procuraient les gouttes d’eau chaude sur moi. Je les sentais toutes parcourir ma peau marmoréenne pour finalement tomber dans le drain. C’était apaisant, cela m’évitait de penser à la menace qui planait de plus en plus fort sur notre famille et me permettait de faire le vide dans ma tête. Pendant ces quelques instants relaxants, j’en oubliais mes peurs ainsi que mes tourments et ne pensait plus qu’à rien. Puis, me sortant de ma relaxation et mettant fin brusquement au jet chaud qui me brûlait la peau, je sortais rapidement de la douche dans un nuage de vapeur. Par la suite, j’essuyai prestement mes cheveux mouillés que j’avais pris soin de laver. Après cela, j’enfilai une chemise et un pantalon ornés d’un foulard gris ordinaire (le plus simple était toujours parfait dans mon cas). Puis, je laçai mes souliers noirs et me dirigeais vers mon bureau. C’était la pièce de la villa que j’aimais le plus. Dans cette grande salle aux vastes fenêtres et aux multiples bibliothèques, je pouvais m’évader pendant des heures et des heures dans un livre. Toutefois, je n’avais pas à faire à de la lecture ce matin-là, mais à une grosse pile de papiers qui m’attendait sur mon bureau en bois d’acajou, derrière une imposante chaise à roulettes. On y trouvait toutes sortes de brochure ; papiers de l’hôpital, courrier, factures ou encore impôts. C’était à moi que revenait la tâche compliquée de démêler cette paperasse. Payer les impôts, répondre aux lettres, régler les dettes, gérer les dépenses était un boulot quotidien pour moi. C’en était parfois lassant, mais je faisais de mon mieux pour que notre famille soit heureuse, même lorsqu’il s’agissait de dépenser dans des vêtements et des billets de spectacle.

    J’étais profondément plongé dans mon travail parmi les papiers que je sursautais au son de la pendule qui sonnait les 11h. Quelque peu ennuyé d’avoir la tête dans les documents divers, je me levai de ma chaise et sortais tranquillement de mon bureau alors que les nuages persistaient toujours. Je descendais au salon à une vitesse vampirique, mes pieds frôlant à peine le plancher à chacun de mes pas. Puis, j’ouvris la télévision, zappait sur tous les postes, essayant de trouver une émission ou un petit quelque chose d’intéressant. Résigné, j’éteignais la télévision ; les nouvelles annonçaient quelques accidents, mais aussi toujours et encore des meurtres étranges et inexplicables. Sûrement l’œuvre d’Innocence. Cette vampire sadique continuait donc de tuer des humains sans répit? Cela me dégoûtait profondément. Innocence était le genre de personne qui ne se laissait pas facilement influencer…

    Après avoir fermé le téléviseur, je me levai du canapé et réalisais que, dans mes temps libres, je restais presque tout le temps dans mon bureau à m’enfermer à longueur de journée. Lorsque je ne travaillais pas à l’hôpital, je bossais aussi à la maison. Décidé à passer un peu de temps pour moi, je pris mes clés de voiture et filai en vitesse au centre ville de Los Angeles. Les rues étaient bondées, je m’arrêtais donc au StarBuck qui n’était plus très loin à présent. Là, j’y pris une table et la serveuse s’approcha de moi, presque en extase en apercevant un client de la sorte. Razz

    « Un café s’il vous plaît. »

    Lui demandai-je simplement. La serveuse, quelques instants plus tôt m’amena la boisson et j’y ajoutais un peu de sucre et de lait. Je n'allais certainement pas le boire mais, en attendant, je le portais parfois à ma bouche en faisant semblant d'en avaler une gorgée.

_________________
[list]
[/list:u]

Spend all your life time waiting
For that second chance
For a break that would make it ok
There's always some reason
You feel not stronger enough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bella M. Cullen
    FABULOUSADMIN Anyone else but you

avatar

▬ prénom / pseudo : El0' & Smile
▬ nombre de messages : 3152
▬ Copyright : avatar = lilo / signature = smile(y)
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: Un petit café en famille » Pv Bella & Renesmée   14.08.09 16:06



    La nuit fut rude et fatigante. Bella avait fait plusieurs kilomètres en courant jusqu'à Forks pour aller voir son père malade. En effet, dans l'après-midi, Jacob avait reçu un appel urgent de Billy qui lui avait annoncé de très mauvaises nouvelles. Charlie s'était fait tiré dessus. Bella croyait bien faire en quittant Forks, pour protéger son père qui ne connaissait pas son secret ... Tout se passait bien ces derniers temps d'après Billy. Il se sentait mieux, et s'était remis du départ de sa fille, il était submergé par le travail mais cela lui permettait de ne pas avoir à trop réfléchir, ni à trop se souvenir. Les choses s'amélioraient considérablement ... jusqu'à ce que la boutique des Newton se fasse cambrioler la nuit dernière et que Charlie intervint. Tout se passa très vite selon Billy. Charlie était de garde cette nuit-là. Quand il reçut l'appel des Newton, il sortait de plusieurs jours d'heures supplémentaires. Mais décidé à ne pas laisser tomber les habitants de la ville pour un peu de fatigue, il arriva devant la porte du magasin. Il aperçut alors une silhouette à l'intérieur, il entra, mais avant d'avoir pu dire quelque chose, il reçut un coup de feu dans le thorax et il s'évanouit. Après, cela était flou. Charlie fut emmené à l'hôpital et Billy contacta son fils pour prévenir Bella ... Cette dernière, alarmée et ne sachant quoi faire, partie le soir même pour Forks sans prévenir aucun des Cullen. Elle partit en courant et arriva aux environs de minuit. Elle alla directement à l'hôpital et rencontra le médecin de garde qui avait remplacé le docteur Cullen après son départ. Il lui dit que la situation de Charlie était stable et qu'elle pouvait aller le voir. Elle s'y rendit sans réfléchir aux conséquences. Mais heureusement pour elle, son père était endormi et apaisé par la morphine. Bella resta plusieurs heures aux côtés de son père, sans que ce dernier ne se réveille. Ce fut, aux environs de quatre heures du matin, quand Billy vint relayer Bella, que Charlie ouvrit les yeux un instant et se rendormit, Bella en avait les larmes aux yeux. Elle ne se sentait pas apte à laisser son père alors qu'il n'était pas bien, mais d'un autre côté, elle mettait en péril toute la sécurité de sa fille et de sa famille. Après quelques derniers baisers, quelques recommandations utiles à Billy, elle partit de la chambre de son père et de l'hôpital. Elle se mit derechef à courir et rentra à Los Angeles aux environs de six heures du matin.

    En arrivant, elle ne croisa personne. Tout le monde devait tellement être occupé par son travail. Bella passa devant la porte de la chambre de Renesmée. Ce dernière dormait à poings fermés et serrait fortement dans ses bras la peluche que Charlie lui avait offert quand elle était petite. Bella en conclut que Jacob les avait tous mis au courant. Elle couvrit les épaules découvertes de sa fille et sortit doucement de la chambre en refermant la porte. Elle alla dans sa salle de bain et se regarda dans le miroir. Ses yeux étaient fatigués et des cernes nettes et précises se dessinaient dessous. Elle se déshabilla alors, bien décidée à se rafraîchir. Elle entra dans la cabine et prit une douche bien froide. Elle aimait sentir l'eau couler sur son visage. Elle resta comme cela pendant plusieurs minutes ... Finalement, elle sortit, revêtit son peignoir, mit ses vêtements sales dans la corbeille et rejoignit sa chambre. Elle se sentait un peu mieux, mais son cerveau pensait sans arrêt à son père. Elle entra dans sa penderie, et chercha des vêtements qui lui plaisaient. Elle attrapa un jean dans le tiroir du bas et une chemise violette à carreaux, suspendue dans le meuble. Elle prit des sous-vêtement au hasard et se changea très vite. Elle retourna dans la salle de bain, se sécha les cheveux, se maquilla, remit son alliance et son collier porte bonheur. Elle rejoignit la chambre, se coucha sur le lit et ferma les yeux en essayant de penser à autre chose ...

    Son portable qui se trouvait dans sa poche la sortit de ses pensées une heure plus tard. C'était Renesmée. Elle fut étonnée que sa fille la contacte sur son portable à cette heure-ci. Bella répondit =

      - Allo ?
      - Maman, où est-ce que tu es ? ( la voix venait du couloir en face de la chambre de Bella )
      - Et bien je suis dans ma chambre ...
      - Ah, attends j'arrive, je pensais que tu étais encore avec Charlie ...


    Renesmée entra quelques minutes plus tard. Elles discutèrent un peu, laissant les pensées inquiétantes de Bella s'évanouir dans des sourires obstinés. Finalement, Bella proposa à sa fille de se rendre au Starbuck pour changer d'air. De plus, le temps n'était pas trop ensoleillé aujourd'hui. Elles quittèrent la maison aussi rapidement qu'elles avaient décidé de partir. Renesmée se mit au volant et Bella du côté passager. Sa fille prenait depuis peu des cours de conduite accompagnée. Renesmée conduisait très bien et les deux jeunes femmes arrivèrent au café assez vite malgré les embouteillages. Renesmée se gara, et elles entrèrent dans le Starbuck en riant d'une blague que Renesmée venait de dire ...

_________________
    I miss my family
    Everyday, I'm thinking about us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-beginning.forumpro.fr
Carlisle Cullen
    HOPELESS VAMPIRE « I am a fallen angel from heaven

avatar

▬ prénom / pseudo : Carlichou
▬ nombre de messages : 1058
▬ Copyright : Signa, avatar, présentation (L)
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: Un petit café en famille » Pv Bella & Renesmée   16.08.09 19:12



    Depuis quelques heures seulement, l’atmosphère était devenue plutôt lourd à la villa Cullen. La cause? La blessure de Charlie, qui reposait faiblement à l’hôpital depuis peu. Atteint en plein thorax par une balle tirée par un cambrioleur de la boutique Newton, il était maintenant allongé sur un lit d’hôpital, en mauvais état. La balle avait frôlé de près son cœur, mais heureusement Charlie était solide. Il avait de bonnes chances de s’en sortir, racontait-on, mais si son état s’aggravait soudainement, il pouvait aussi mourir. Lorsque le père de Bella avait été amené dans les salles d’urgence, j’étais absent, car je ne travaillais pas à cette heure nocturne, j’étais revenu à la maison depuis plusieurs heures. C’était le docteur Williams qui, le ton grave et solennel (je pouvais bien le percevoir au téléphone) m’avait passé un coup de fil à une heure tardive de la nuit. Bien sûr, toute la villa avait été mise au courant bien avant cette conversation téléphonique, grâce à Billy qui l’avait dit à Jacob qui en avait informé Bella. Aussitôt, la triste nouvelle s’était répandue en quelques minutes seulement dans la villa et toute la famille ainsi que la meute en avait été frappé. Depuis, je n’avais pas aperçu Bella à la maison, elle avait été absente toute la nuit et elle n’était toujours pas revenue lorsque je partais pour le Starbuck. Je commençais un peu à m’inquiéter, mais elle devait être encore au chevet de son père ou elle était en route pour le retour à la villa, pensais-je alors que je m’installais dans ma Mercedes. De plus, il n’y avait pas que Bella qui avait été frappée de la blessure de Charlie ; Renesmée dormait désormais avec la peluche fétiche que son grand-père lui avait fait cadeau lorsqu’elle était petite. Tout le monde avait un petit je-ne-sais-quoi de sombre en cette journée nuageuse et déprimante. Nous espérions tous, vampires et loups y compris, que Charlie allait survivre à cette blessure. Après tout, il faisait partie de la famille, même s’il n’habitait pas dans la villa avec nous. S’il décédait, nous allions perdre un bon ami et la ville de Los Angeles allait renoncer à l’un de ses meilleurs défenseurs ; attentionné, affectueux, mais par-dessus tout dévoué.

    À présent, j’étais assis seul au Starbuck, un café entre les mains que je faisais semblant de boire depuis bientôt dix minutes. Cependant, le doux liquide brun restait toujours au même niveau, et je jouais un peu avec. Aujourd’hui, le Starbuck n’était pas bondé à son maximum comme il l’était parfois. Plusieurs tables étaient vides, mais le niveau de bruit restait assez élevé malgré la clientèle réduite. J’appréciais la solitude que me procurait ce lieu. J’avais été souvent seul et laissé à moi-même au cours de mes plus de 350 années d’existence. Je m’étais souvent questionné à savoir ce qui m’arrivait et, au début de ma vie de vampire, j’avais envié les humains de pouvoir vivre en société sans problème, chose que je ne pouvais faire à cause de mon état surnaturel. Maintenant, j’avais une grande famille et des amis, j’étais choyé et j’avais des personnes que je pouvais choyer à mon tour. Cependant, aujourd’hui, j’avais besoin d’être seul. La solitude était quelque chose qui me manquait parfois, surtout lorsque nous vivions toujours en groupe, mais pour rien au monde je n’aurais laissé ma famille seule. Cette idée ne m’était même pas envisageable, la douleur que me causerait leur perte serait immense.

    Malgré le fait que j’aimais bien être seul au Starbuck, je fus tout de même heureux en voyant Bella, suivie de Renesmée, franchir la porte du café. Pour rien au monde je n’aurais manqué un moment en leur compagnie, surtout lorsqu’elles avaient besoin de réconfort. De plus, Leurs visages étaient marqués par l’inquiétude et le chagrin, les traits de Bella, quant à eux, étaient tirés, fatigués et de grosses cernes apparaissaient sous ses yeux. J’en déduisais ainsi qu’elle avait du passer la nuit au chevet de son père à attendre patiemment son réveil. Voyant qu’elles m’avaient aperçu, je leur fis signe de la main et les invitais à s’installer à ma table.

    « Allo, ça va? »

    Les saluai-je très simplement. Je savais bien que ma question était inutile ; on en devinait la réponse en regardant sur leurs visages éteints. Mon interrogation ne servait strictement à rien.

    « Est-ce que Charlie va mieux? »

    Je n’avais pas eu de nouvelles depuis l’appel du docteur Williams…

_________________
[list]
[/list:u]

Spend all your life time waiting
For that second chance
For a break that would make it ok
There's always some reason
You feel not stronger enough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée C. Cullen
Dream as if you'll live forever
avatar

▬ prénom / pseudo : Choupi Choup's
▬ nombre de messages : 1172
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: Un petit café en famille » Pv Bella & Renesmée   18.08.09 1:38

Depuis hier après-midi, l'atmosphère était tendue à la villa. J'étais assise au piano, en train de jouer quelques airs, pas bien forts, seulement pour que je les entende. Il pleuvait à l'extérieur, chose plutôt rare à Los Angeles. Je trouvais cela bizarre, puisque la météo annonçait du soleil, avec des températures chaudes et agréable, enfin, pour moi, parce que le reste de la famille resterait une fois de plus enfermé. Mais, il faut croire que la température avait compatisé avec la nouvelle que Jake nous apportait. Ou plutôt, celle qu'il apportait à ma mère. Parce qu'elle fut la première à le savoir. J'étais encore assise au piano lorsque je la vit passé en coup de vent dans le salon pour terminé en claquand la porte. Elle était apparue une fraction de seconde devant la baie vitré, se dirrigeant vers le nord à toute vitesse. Je n'avais pas tout de suite compris, elle ne courrait jamais aussi rapidement à l'habitude, même qu'elle aimait parfois prendre sont temps, comme si elle était encore humaine... Ouais, je n'avais pas compris et n'avais pas cherché à comprendre. Puis, ça avait été au tour du téléphone de la maison de sonner. J'avais été la plus rapide et avait répondue. L'appel était pour Carlisle, alors il fut le deuxième informé. Moi, je ne cherchais pas à comprendre, ne me doutant pas vraiment de la gravité de la situation. Non, pour moi c'était quelque chose de bien bénin, à quoi il ne vallait pas la peine de s'attrder. Bon, c'est sûr que je n'avais pas raison de m'inquiété, toute ma famille affichait un air serrein, sans aucune preuve de problème. Celui qui m'allarma le plus, ce fut Jake. Je pouvais ressentir en parti ce qu'il ressentait, mais aussi il ne pouvait rien me cacher et moi non plus, alors au moment où il mit le pied dans ma chambre, vers 8heure, après le souper, je su immédiatement que quelque chose n'allait pas. J'avais passée toute la journée dans l'ignorance, ne me doutant de rien et en dedans de 5 minutes, j'appris que Charlis, mon grand-père maternel, que je ne conaissais d'ailleurs pas du tout, avait pris une balle en plein Torax sur une intervention policière, un cambriolage dans une boutique, à ce que Jake me dit, et se trouvait à l'hôpital. À cette heure, ma mère devait déjà y être depuis un moment, et j'étais la dernière mise au courant, évidement! Tout de suite, J'avais essayé de contacter ma mère, prendre des nouvelles, mais son cellulaire était fermé. J'avais fini par me coucher à 10heure, et à m'endormir tranquillement à 11heure, serrant contre moi la peluche qu'il m'avait donné alors que j'étais un bébé, les bras de Jake m'entourant, me réconfortant.

Le matin se leva, je sentis que Jake partait faire sa ronde avec le reste de la meute, mais je ne me réveillais pas, j'étais trop bien. Quelques heures plus tard, je me réveillais, la peluche toujours contre moi, la couverutre remonté sur mes épaules et le soleil innondant ma chambre de lumière. Je regardais l'heure sur le cadran, 10heure30. Je pris une douche rapide, j'en ressortis, les cheveux mouillé, une serviette autour de la taille. Je me rendais dans ma penderie. Ce matin, je n'avais pas l'intention de me trouver quelque chose de bien complexe. Je prenais des mini-jeans délavé et un bustier jaune, avec des tongs noirs. Je me séchais les cheveux et appelais ma ma mère, pour prendre des nouvelles, m'appercevant qu'elle était déjà rentré et qu'elle se trouvais dans sa chambre. Je la retrouvais, allongé sur son lit, regardant le plafond, un air inquiet sur son beau visage de marbre, habituellement si calme et tranquille. Je m'approchais d'elle, et nous commençâmes à parler, de tout de rien, ne parlant pas de Charlie, vraiment. Je voulais lui redonner le sourire. Et je réussie dans la presque totalité, surtout lorsque je lui rappelais que nous devions rejoindre Carlisle au Starbucks. Nous avions un rendez-vous familial, sans être la famille au grand complet. Cela me plaisait bien! Je la sortie de sa chambre, et nous nous dirrigeâmes vers le garage où était rangé toutes les voiture, sauf la mienne. En fait, celle que Jake m'avait acheté pour nos 4 ns ensemble. Je la cachais, ma mère n'aimait pas trop que je conduise seule, je commençais à peine les cours de conduite accompagnée, mais je m'en tirais très bien! Ma mère me laissa les clés et prit place à l'avant, côté passager. Je m'améliorais de plus en plus et ne conduisais pas à pleine vitesse, fallait tout de même pas la faire capoter ma pauvre maman! Oui, disons, qu'elle n'était probablement pas au courant que je conduisais plus rapidement lorsque j'étais seule... 8D!! J'adorais la vitesse! Un truc de famille, j'en était certaine! Je démarrais avec aisance, m'élançais sur la route à une vitesse plus rapide que la moyenne, mais convenable pour ma mère. Nous arrivâmes rapidement en ville, et je prenais une place de stationnement en face du Starbucks.

J'entrais sur les talons de ma mère. Je me commandais un café latté avec un croissant, je mourrais de faim! Je pris place avec Carlisle et ma mère, mais je ne prenais pas tout de suite par à la conversation. Je ne sais pas trop pourquoi, je me mis à fixé un point unique dans la salle et je ne le lâchais pas. Je tombais dans mes pensées, ne m'occupant plus de rien autour de moi. J,entendais vaguement ce que Carlisle et ma mère disaient, moi, J,étais dans ma bulle. Pas que je ne voulais pas me retrouvais là avec eux, simplement, J,étais un peu lunatique par moment. Je relevais la tête et remerçiais la serveuse lorsqu'elle m'apporta ma commande. Je réglais la note et me tournais vers les deux autres qui parlaient. Je souris, pris une gorgée de mon café.

Bonjour!! Désolé, je suis tombé dans mes pensées. Vous disiez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit café en famille » Pv Bella & Renesmée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit café en famille » Pv Bella & Renesmée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je vous offre un petit café ???
» De quand date cette Faema ?
» [CLOS] Un petit secret de famille. ( Davos )
» Les petits meurtres d’Agatha Christie
» Un nouveau petit chat chez ma belle famille :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: New Beginning :: ■ rp-
Sauter vers: