AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le venin de l'éternité ... (Jacob Black)

Aller en bas 
AuteurMessage
Innocence M. Blood
DRAMA QUEEN « Nightmare before death
avatar

▬ prénom / pseudo : Elisabeth
▬ nombre de messages : 440
▬ Copyright : Merci Miss . F
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Le venin de l''éternité ... (Jacob Black)   21.05.09 17:37


Sais-tu Jacob Black
Que le venin de l'éternité
coule dans ma bouche ?


    Je me sentais d'une humeur meurtrière aujourd'hui. Combien de personnes avais-je tué sous le coup de la colère qui coulait dans mes veines en cette journée nuageuse ? Peut être un peu trop, il faudra que je me fasse discrète durant quelques temps pour ne pas que les humains se posent trop de questions. Heureusement, j'avais eu la présence d'esprit de laminer la peau de plusieurs de mes victimes, camouflant ainsi les marques de dents sur leur peau. D'autres avaient été brûlé vifs, et d'autre encore avaient tous simplement disparut et nous en retrouveront que leur squelette. Mais ce n'était cependant pas assez et j'avais encore envie de tuer, de crier, de mourir.

    Je sentais cette envie en moi grandir, et ma patience de vampire sage s'effondrer dans un même temps. J'avais besoin de tuer. C'était devenu une envie incontrôlable. La douleur, le manque, le désespoir qui m'habitaient constamment étaient parfois plus durs à supporter, comme aujourd'hui, et je risquais de devenir folle. Alors, j'étais partie en forêt, et j'avais couru pour m'éloigner de la civilisation, pour trouver quelque chose à tuer sans que l'attention ne soit rivée sur moi. J'avais beau être une vampire cruelle, je n'en étais pas moins prudente, et je savais qu'en est ce que je faisais mieux de disparaitre.

    Je remarquais alors que je m'approchais du territoire des Cullen et j'eus un besoin irrépressible de m'approcher encore du groupe de végétariens. Mes ennemis. J'avais envie de les tester, de voir si ils étaient capable de se défendre même en étant pris par surprise. Je courrais alors plus vite, pour m'approcher d'eux. Ce n'est que lorsque je vis leur maison au loin à travers les arbres que je reçu de plein fouet l'odeur écoeurante d'un chien mouillé.

    - Arg ! Grognais-je alors que je me stoppais net.

    J'entendis autour de moi des pas retentir. Je sus alors que je n'avais pas été assez discrète et que les sales chiens des Cullen m'avaient repéré. Je me remis à courir, mais ne m'éloignait cependant pas du logis des vampires. Je voulais vraiment qu'ils prennent conscience de ma présence. Je disparaissais par a-coups tentant de les semer. Mais j'avais beau essayé, il y en avait toujours un qui me retrouver. Je pris alors conscience qu'il était le seul à être proche de moi.

    L'exaspération qui m'envahissait se changea en colère meurtrière et je me stoppais à l'endroit où je les avais senti plus tôt. Il ralenti, je l'entendis. Je grognais, voyant rouge, souhaitant pouvoir profiter peut être d'un bon combat pour calmer mes ardeurs. Un loup-garou sera sans doute un adversaire de taille. Encore fallait-il qu'il se décidé à venir.

    - Montre toi sale Chien ! Sifflais-je entre mes dents.

    C'est alors que la silhouette imposante du loup émergea de sous les arbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Black
    Merry Christmas • and happy new year !

avatar

▬ prénom / pseudo : Maître... 8D
▬ nombre de messages : 1282
▬ Copyright : Miss . F
♦ reflection : Jacob, Jake, Black

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: Le venin de l'éternité ... (Jacob Black)   23.05.09 16:10

>
Je n'ai pas peur Innocence, de te mordre jusqu'au sang ... 8D

    Comme chaque matins depuis que j'étais arrivé à Los Angeles ,ce qui me semblait être des années, je sortais à l'aube pour courir, faire ma ronde comme nous le disions entre nous. Alors que je sortais du lit ou j'avais dormi avec Nessie, je vis celle-ci battre de paupières, et je ne résistais pas à l'envie de me pencher vers elle pour l'embrasser doucement. Je savais très bien qu'elle n'aimait pas que je parte ainsi chaque jour, pour me mettre en danger, d'après elle. Et sérieusement je ne voyais pas où était le problème, je revenais toujours entier jusqu'à présent, alors bon ... Dans mon insouciance habituelle, je partis de la villa nu, mon short déjà placé dans le sac qui me permettait de le garder sur moi même étant loup. J'avais faim, mais personne n'avait encore préparé de petit déjeuné, et j'avais la flemme de m'en charger, alors je décidais de je mangerais une fois loup, ce qui ne m'étais pas arrivé depuis longtemps.

    Sur le chemin, alors que j'étais transformé depuis un petit moment, je croisais Leah, qui revenait vers la villa. Elle n'avait rien à signaler, et je lui conseillais d'aller se reposer. Elle ne protesta pas alors que je perdis son esprit lorsqu'elle reprit forme humaine. Ma relation avec la jeune Quilleute était au beau fixe. Nous nous entendions bien, ce qui était plutôt sympa j'avouais. J'avais appris à briser la carapace qu'elle s'était forgée et je la comprenais probablement mieux que tout le monde. Je la respectais, c'était déjà un bon point pour elle comme pour moi. Enfin ... je me mis donc à courir, sur un rond d'une bonne dizaine de kilomètre, et parfois un peu plus.

    Je fixais une bande de biche qui se baladaient dans les rares clairières qui tachaient la forêt, lorsqu'une odeur piquante, enflammée, infecte m'envahit les narines. Je sus immédiatement ce qu'il se passait, et partie en courant, suivant l'odeur. Un vampire se trouvait sur nos terres, je ne pouvais pas me tromper. Je courus en sa direction et pris conscience que je retournais vers la villa.

    *NON !*

    Je redoublais d'effort, m'élançant entre les arbres avec toute l'agilité dont j'étais capable. Je la vis alors. Cette silhouette qui hantait mes cauchemars, qui me rendait furieux et bestial. Innocence. Je ne l'avais pas vu depuis qu'elle avait tué un homme à une soirée où les Cullen et moi même étions convié. Et franchement elle ne m'avait pas du tout manquée. Je me ruais vers elle, mais peut être un peu trop bruyamment. Alors qu'elle criait, agacée, elle se mit à courir aussi, la poursuite entre nous dura quelques minutes, à moins que ce ne soit des heures.

    J'essayais tant bien que mal de la suivre, et en même temps de l'éloigner de la villa. Je refusais qu'elle s'approche plus de la maison des Cullen. De Nessie. Ma Nessie. Je devais tout faire pour que cette garce à dent retourne de la où elle venait, ou meurt entre mes crocs. Je sentais le loup jubilais en moi alors que la colère coulait dans mes veines, et l'adrénaline envahissait mon corps. Mais j'avais du mal à suivre la vampire. Parfois il arrivait que je ne la sente plus à un endroit, pour la retrouver plus sur ma gauche, ou sur ma droite. Elle devait avoir un don, c'était inévitable. Mais fort heureusement, elle ne semblait pas décidée à partir du terrain des Cullen. Je la retrouvais donc, plutôt rapidement.

    Elle s'était arrêtée, je le savais parce que je la voyais à présent dans une clairière, regardant autour d'elle, dans ma direction plutôt. Elle me demanda de me montrer, j'hésitais. Je savais que je n'avais certainement pas la force de la combattre seule, mais je pourrais peut être, avec de la chance la convaincre de partir. Et puis d'abord, qu'est ce qu'elle était venue faire ici ? Je m'avançais alors vers elle, et dans un même temps, je repris forme humaine. Ne me préoccupant nullement de ma nudité exposée, je la foudroyais du regard, maitrisant difficilement mes tremblements.


    - Que veux-tu, Sangsue ? Crachais-je à l'encontre de la vampire.

    Ce n'était pas exactement ce que j'aurai du dire à cette instant, mais je voulais gagner du temps pour voir comment je pourrais la faire fuir ...

_________________
      [

    « il se pourrait alors qu'un jour tu ne sache plus vraiment qui tu es, retiens toi dans ce cas à la seule certitude qui te raccroche à la vie, le sourire de la femme que tu aime. Nessie, Montre moi le chemin du bonheur, une fois encore ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innocence M. Blood
DRAMA QUEEN « Nightmare before death
avatar

▬ prénom / pseudo : Elisabeth
▬ nombre de messages : 440
▬ Copyright : Merci Miss . F
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: Le venin de l'éternité ... (Jacob Black)   01.06.09 11:13

>
Sais-tu Jacob Black
Que le venin de l'éternité
coule dans ma bouche ?
Et qu'il est mortel ...


    J'observais, tendue à l'extrême, cette bête immense marchait vers moi avec un calme agaçant. Voulait-il réellement que je lui saute à la gorge maintenant ? Ce ne serait que trop facile que de le tuer sur le champs, sans que personne ne puisse l'aider, sans que lui même ne comprenne ce qui lui arrivait. Une perspective faite pour me réjouir, mais je n'avais pas tué depuis longtemps, et je voulais jouer aujourd'hui. Pour une fois, je voulais que ma proie se batte avec moi. Je voulais être plus qu'un simple vampire buveur de sang, je voulais être le chasseur. Le prédateur sans pitié qui tue ses proie avec agilité et cruauté. Une calculatrice de génie, une vampire au talent et à l'envie de sang unique. Qui sait comment faire souffrir comme il le faut. Qui sait trouver les points faibles de ses ennemis en quelques secondes seulement.

    L'énorme chien, le loup garou qui m'avait poursuivit marcha vers moi et je pus le contempler durant une ou deux secondes, enregistrant chaque particularité de son anatomie. Je dis contempler, le mot et pourtant bien faible. Cette créature était d'une beauté incroyable, sans nom pour le décrire avec précision. Le loup, puisque apparemment c'était ainsi que l'on désignait cette créature, avait un pelage d'un roux lumineux, au poil soyeux et qui semblait doux au touché, bien que je n'avais aucunement l'envie de le caresser, ou même de l'approcher vraiment. Mais le pire, ce qui me troubla le plus, c'était son regard, d'un noir profond et fascinant, empli d'un sentiment de haine que je pouvais reconnaitre partout. Se pourrait-il qu'un tel sentiment soit ressenti envers ma pauvre petite personne ? Ce serait franchement interessant. Un loup-garou, j'étais haïe par un loup-garou. Et j'en étais plutôt fière, je l'avouais sans honte. Cette créature, était un ennemi de taille. Un ennemi que je considérais comme pouvant être mon paradoxe. Un être qui pourrait être de taille à me lapider, mais qui ne le peut cependant pas. J'étais trop à cran pour mourir aujourd'hui.

    Mais alors, pendant qu'il entrait sous le faible rayon de soleil qui passait entre les arbres, au dessus de ma tête, le loup se leva et prit forme humaine. Il n'y avait plus aucun doute, je le reconnus à la seconde. Jacob Black, le chien des Cullen. Soupirant, je me tournais vers lui. Il était totalement nu, se dévoilant à mon regard sans gênes. Je ne comprenais pas pourquoi il restait ainsi à découvert, mais dans un même temps, il n'avait rien qui ne puisse me faire envie. Je n'étais pas du genre à rougir face à le virilité imposante d'un homme, j'avais vécue trop longtemps et avait connu trop d'homme pour que cela me touche encore. Ils étaient tous pareils, même en étant différent. Mais j'admettais que l'indien qui me faisait face était tout de même séduisant, à sa manière. Une peau halée, un torse dur, et des bras forts. Il était la beauté même d'une race fantastique. Un loup. Même humain on pouvait aisément voir à quel point il était ... unique. La seule chose qui était véritablement horrible, c'était cette odeur de chien mouillé et de terre qui l'accompagnait. Dommage, il aurait fait un amant de taille j'imagine.

    - Que veux-tu, Sangsue ? Cracha-t-il à mon encontre.

    Je me rebutais quelque peu, vexée qu'il me parle ainsi, à moi. Moi, son ennemie jurée, l'un des plus ancienne vampires qu'il devait connaitre. Il n'avait aucun droit de me parler ainsi. Il me devait le respect ce chiot immonde, et j'allais le lui arracher. Néanmoins, je pris conscience que sa voix n'était pas désagréable à entendre, et même ce ténor profond empli de haine, de colère me séduit et j'eus d'autant plus envie de lui arracher la jugulaire. Je m'approchais de lui, d'un pas dansant, doucement, savourant la vue de son corps si sublime. Il n'avait rien à voir avec la perfection de marbre des vampires, il était d'une beauté bien plus ... vivante en un sens. Je me mis à penser à la jeune Renesmée. Voyait-elle à quel point son chien était beau ? Probablement.

    Et plus je pensais à elle, à eux, à l'image de bonheur qu'ils m'avaient envoyé comme une claque en plein visage, plus je les détestais pour être si bien ensemble. Je sentis le venin envahir ma bouche, et mon regard se voila d'un nuage de haine.

    - Je viens pour vous tuer toi et ta douce Renesmée. Chiot ! Dis-je avec un calme que j'étais loin de ressentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Black
    Merry Christmas • and happy new year !

avatar

▬ prénom / pseudo : Maître... 8D
▬ nombre de messages : 1282
▬ Copyright : Miss . F
♦ reflection : Jacob, Jake, Black

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: Le venin de l'éternité ... (Jacob Black)   01.06.09 16:45

>

    Elle était terrifiante, et j'en prenais d'autant plus conscience que maintenant je lui faisais face, dans cette forêt à peine éclairée, par une matinée lugubre. Ou plutôt j'avais l'impression qu'elle était lugubre, parce qu'en réalité il faisait beau aujourd'hui. Je n'avais croisé aucun nuages, mais en y réfléchissant ca faisait plusieurs heures que j'étais sous le couvent des arbres, alors si le temps avait tourné je ne l'aurai probablement pas remarqué en fin de compte. Néanmoins, il ne pleuvait pas encore, bien que j'entendais au loin le bourdonnement du tonnerre. Super >.
    Et pourtant, le temps était le cadet de mes soucis. Pourquoi est ce que j'y pensais avec tant d'insistance ? Je voulais que ce soit par pur ennuie. Juste pour penser à quelque chose et pour ne pas tomber de lassitude sur la terre dure de la forêt. Mais en réalité, je savais que la raison était toute autre, et que c'était plutôt flippant même. Je ne voulais pas lui sauter à la gorge tout de suite. Je la voyais, me regardait avec un insistance qui m'énervait de plus en plus. Je sentais aussi les tremblements qui voulaient s'emparer de mon corps. Mon loup grognait, près à rompre l'enveloppe charnel dans laquelle il était encore enfermé. Je sentais l'alpha en moi près à bondir et à se battre. Et pire encore, j'aimais ca. J'aimais la sensation qui prenait mon corps et qui me faisait vibrer de haine. J'aimais savoir que je me trouvais en ce moment même face au danger, un danger mortel pour les Hommes et qui pourtant constitué un ennemi naturelle pour nous, les loups.

    Et je l'observais, tout comme elle me regardait indécemment, je faisais de même. Elle était tout comme les autres sangsues que j'avais jusque là rencontré, d'une beauté sans nom. Certes, elle était sexy, extrêmement attirante, pour un homme en tout cas. En théorie. Sauf que bien que je le vois comme un homme, avec sa beauté, son corps si sublime, aux courbes parfaites, et ses cheveux blonds descendant sur ses épaules en de longues vagues aux reflets roux, ses yeux gigantesque et d'un rouge flamboyant, et sa bouche pulpeuse, elle ne m'attirait pas. Je n'avais rien à lui envier. Et cela n'avait rien à voir avec le fait qu'elle soit vampire, je le savais pertinemment. J'aurai bien pu me sentir attiré par une vampire après tout, où était le problème, c'était des créature très attrayante. Mais j'appartenais à Nessie. Corps et âme. Pour toujours. Pour longtemps. Pour toute ma vie.

    Et cette femme, avec toute sa grâce, s'avançait vers moi, la colère envahissant son regard, le rendant presque aussi noire que le mien, elle me parla, d'une voix trop douce pour mon humeur qui me mit d'autant plus hors de moi ::

    - Je viens pour vous tuer toi et ta douce Renesmée. Chiot ! Dit-elle à mon encontre.

    Je ne pus retenir mes tremblements cette fois. Elle était venue pour nous tuer ? Cela n'aurait probablement pas dû m'étonner, je m'y attendais certes, mais l'entendre de sa bouche, avec tant de calme, de sérénité, comme si cela serait facile. Comme si elle réussirait à me briser d'un seul regard. Comme si elle arriverait à tuer Nessie. Nessie. MA NESSIE. Non, elle n'y arrivera pas. Je lui interdisais de le réussir. Je ne pourrais pas la laisser faire sans me battre. Qu'importe le danger, peu importe le fait qu'elle est un don. Peu importe le fait que je sois seul face à elle. Elle ne tuera pas ma nessie !


    - Dans tes rêves ! Criais-je alors que les tremblements l'emportèrent sur mon corps.

    Je les laissais m'envahirent, mon loup réapparaissant. Je grognais, les oreilles basses, couchées sur ma tête dans un comportement de colère intense pour un loup. Un son effrayant sortit de ma gueule, les dents serraient, je passais tout mon poing sur mes pattes antérieurs. Et bondit sur la vampire, en une seconde.

_________________
      [

    « il se pourrait alors qu'un jour tu ne sache plus vraiment qui tu es, retiens toi dans ce cas à la seule certitude qui te raccroche à la vie, le sourire de la femme que tu aime. Nessie, Montre moi le chemin du bonheur, une fois encore ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innocence M. Blood
DRAMA QUEEN « Nightmare before death
avatar

▬ prénom / pseudo : Elisabeth
▬ nombre de messages : 440
▬ Copyright : Merci Miss . F
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: Le venin de l'éternité ... (Jacob Black)   02.06.09 18:54

>
Sais-tu Jacob Black
Que le venin de l'éternité
coule dans ma bouche ?
Et qu'il est mortel ...
Pour les chien Galeux ?


    Je me trouvais dans une situation que trop intéressante en ce moment même. J'adorais être ainsi tendue, attendant une attaque d'un ennemi de taille. De puis longtemps déjà je n'avais pas combattu vraiment, au point de sentir cette adrénaline envahir mon corps. Tout du moins, j'assimilais cette sensation de force, de stresse, d'appréhension, comme étant de l'adrénaline. Tout comme tous les autres sensations que je connaissais parfois depuis mes siècles de vie vampirique, je les associais à des descriptions, bien que trouble, de sensation humaine. Je n'avais jamais connue cela autrement. je n'avais jamais connue de tel envie de meurtre étant humaine. D'ailleurs, en ce temps là, je n'avais pas vécu grand chose, si ce n'est rien. Je n'aimais cependant pas y penser, et je ne comprenais pas pourquoi je me laissais aller aussi facilement à penser à des souvenirs qui me rendait folle de rage. Et qui faisait naitre en moi un sentiment d'abandon profond et inéluctable. Je ne pouvais rien y faire, ma vie n'avait été qu'une longue suite d'instants inutiles. Comment pouvais-je voir ces moments passait assise au coin d'une pièce sombre, seule, autrement ? J'étais si heureuse, soulagée d'avoir connue l'immortalité.

    Mais ce n'était pour le moment pas le problème qui nous préoccupait. Je ne devais pas me laisser distraire, parce qu'il y avait un homme, là devant moi, nu, et qui tremblait de tous ses membres, me fixant d'un regard noir et haineux. Et que j'adorais ca. Parce que je savais ce qui allait probablement se passer. Je me concentrais déjà pour pouvoir le prendre à mon avantage. Je l'observais toujours, alors que je lui parlais d'une voix qui ne montrait que trop mon envie de distraction et ma colère. Il y répondit d'une manière si puissante que je fus un instant déstabilisée. Il tremblait, mais pas de la même manière que les autres humains que j'avais rencontré trembler. Ce n'était ni de froid, ni de désir, c'était autre chose. Je me souvenais bien évidemment du fait qu'il n'était pas humain, qu'il était un loup-garou, mais malheureusement c'était le premier de sa race que je rencontrais et je découvrais cette bête avec ravissement. Il tremblait de ... je ne sais trop de quoi. En réalité, je traduisais ce mouvement frénétique de ses muscles comme étant la preuve du fait qu'il soit l'enveloppe charnel d'une créature bien trop puissante pour lui. Il était comme possédé par un démon, et c'est par ces tremblements que le démon se manifestait. Malheureusement, il ne pouvait pas constamment le contrôler.

    - Dans tes rêves ! Cria-t-il me sortant de ma contemplation.

    Et je le vis alors prendre forme lupine, avec une grâce fantastique. Je souris, m'abaissant, prête à attaquer, tendue comme une lionne en chasse, je l'observais, attendant durant trois secondes, que je comptais, qu'il n'attaque. 1... Il gronda vers moi, montrant ses dents de loups, longues et blanche, la salive tombant de sa bouche dans une portrait parfait de bête colérique. Ses oreilles se baissèrent sur sa tête, comme elles le feraient sur n'importe quel animal de la même espèce de prédateurs. 2... Je vis le mouvements, presque indistinct, de son corps entier, il se préparait à sauter, à bondir vers moi pour me mordre, pour me détruire, pour me laminer. Je souris à mon tour, dévoilant mes dents pointus, et le venin coula au coin de ma bouche. 3... Il quitta le sol, je vis la masse immense de son corps, le poil de son dos frémir sous le coup de l'élan. Je le vis arriver à l'endroit où je me trouvais. Mais je disparue, et il ne put m'atteindre.

    J'utilisais mon don, souhaitant jouer au chat et à la souris avant de le tuer une bonne fois pour toute. Alors qu'il arriva sur le sol je griffais sa patte avant droite, la plus proche de moi. Je l'entendis grognais comme un chien blessé, mais je n'en fis pas cas, et je montais à l'arbre à coté de l'endroit où il se trouvait. Je me tournais vers lui, et réapparu pour ses yeux. Je sentis alors, grâce au vent qui tournait vers moi, l'odeur étrangement attrayante de son sang. Je m'en imprégnais. Comment pouvais-je jusque là imaginer d'une bête aussi répugnante par son odeur corporelle pouvait avoir un sang aussi riche ? Je n'eus alors plus qu'une envie, celle de le gouter.

    - N'oublie pas Jacob Black, que je ne dors plus depuis longtemps. Dis-je en réponse à sa remarque déplacée, avant de plonger sur lui une nouvelle fois ...


[H.S :: Désolé mon lapin, c'est moins long et moins bien que ce que je fais d'habitude, mais je ne sens pas d'attaque aujourd'hui >.<. Je me ferai pardonner promis !!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Black
    Merry Christmas • and happy new year !

avatar

▬ prénom / pseudo : Maître... 8D
▬ nombre de messages : 1282
▬ Copyright : Miss . F
♦ reflection : Jacob, Jake, Black

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: Le venin de l'éternité ... (Jacob Black)   03.06.09 18:28

>

    La haine que je ressentais en ce moment n'avais jamais eu aucun égal. J'avais senti pour la première fois depuis longtemps, le loup qui m'habitait. Mais pas comme étant un simple animal, magistrale, impressionnant. Je sentis au contraire, ou plutôt en plus de tout cela, la magie. La tribu Quilleute descendait des loups. Et je sentais en moi toute ce qui nous reliait à cette espèce si incroyable en soit. Il n'y avait pas que le pacte qui avait reliait notre chef, notre ancêtre à un loup pour sauver sa famille, ses amis, sa tribu. Ce lien existait toujours, il était plus fort que jamais. Il ne s'agissait pas ici d'un homme et d'un loup, nous étions tous deux indissociables. Nous étions tous deux. Nous n'étions qu'un. La haine que je ressentais était en moi, elle m'habitait, elle était habituelle, normale, et libertatrice en quelque sorte. Comme si frustré, mon loup se délectait de pouvoir combattre un vampire dans un combat à la loyale, ou pas. Juste le plaisir de pouvoir mordre, de pouvoir tuer, sentir l'adrénaline dans mon corps, coulait comme mon sang, Engloutir mes membres dans un étau de cruauté magistrale, me rendait si fiévreux. J'adorais cette sensation, et mon loup s'en délectait au moins autant que moi.

    La magie m'engloutissait, prenait mon corps, me rendait faible et pliable. Je n'avais plus rien d'humain. Je sentais une puissance nouvelle me prendre avec force. J'étais le loup, plus fort que jamais. Une assurance sans nom me prit, alors que j'attendais le moment propice pour attaquer mon adversaire. Le regard qu'Innocence portait sur moi, m'hérissa. Je n'aimais pas cela du tout. Je ne l'aimais pas du tout. Je la haïssais, littéralement, de tout mon être. De tout mon saoul. Tout ce que j'étais se retournait contre elle, j'étais furax, plus que jamais j'avais envie du gout de la victoire dans ma bouche. Mais a colère et la patience ne sont pas vraiment amies diront nous, et dans mon envie de meurtre, je sautais sur elle, avec certes pas mal de force et de vitesse, mais elle était vampire, elle vit mon coup arriver, et ... Disparut soudainement.

    Je tombais sur le sol, ébahit, étonné, et senti alors une douleur fulgurante me prendre sur la patte. Je grognais de douleur, laissant échappait un râle suppliant. J'avais mal, plus que jamais. Elle n'y allait pas de main morte, c'est sure. Elle était une bonne combattante. Un adversaire de taille. Je savais que je n'avais probablement aucune chance de la battre, mais peut être au moins pourrais-je la blesser. Peut être. Mais elle m'avait eut en première. Je regardait alors ma patte pour remarquer la plaie béante d'où s'échappait un fiée de sang rouge. Dieu ! Je grognais, encore plus énervé qu'alors, et me tournait pour remarquer la vampire qui se trouvait dans un arbre au dessus de ma tête. Comment était elle arrivée la haut sans que je ne m'en rende compte ? Un don ? Lequel est-il alors ? D'invisibilité ? ou alors de téléphatie. Allez savoir, ce n'est pas cela qui m'empêcherait de l'avoir cette garce à dent poitues !

    Elle me lança une boutade, se moquant de moi et ma colère. Elle se jeta alors sur moi, encore, mais cette fois j'eus le temps de la voir arriver, et alors qu'elle arrivait à porter de mes dent, les enfonçait dans son bras, pour le lui arracher violemment. Je bondis sur le coté, pour être hors de sa portée si elle voulait me réattaquer. Le bout de chair froide entre mes dents se débattait, mais je ne le lachais pas pour autant, ne souhaitant pas qu'elle retrouve son maitre. Mais alors, je regardais autour de moi, prenant conscience que la bête avait disparut ...

_________________
      [

    « il se pourrait alors qu'un jour tu ne sache plus vraiment qui tu es, retiens toi dans ce cas à la seule certitude qui te raccroche à la vie, le sourire de la femme que tu aime. Nessie, Montre moi le chemin du bonheur, une fois encore ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innocence M. Blood
DRAMA QUEEN « Nightmare before death
avatar

▬ prénom / pseudo : Elisabeth
▬ nombre de messages : 440
▬ Copyright : Merci Miss . F
♦ reflection :

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: Le venin de l'éternité ... (Jacob Black)   15.06.09 12:44

>
Sais-tu Jacob Black
Que le venin de l'éternité
coule dans ma bouche ?
Et qu'il est mortel ...
Pour les chien Galeux ::
Comme TOI ?


[H.S :: Je propose de terminer ce Topic ... O.O. Je pense que tu pourras le boucler après mon Poste mon Lapin ^O^]

    J'avais toujours trouvé existent de jouer avec la nourriture. Les humains disaient que cela était malpolie, mais en même temps il n'y avait rien de vraiment louable, dans le fait de jouer avec une pomme de terre et un morceau de pain. Alors qu'un loup, un Homme, un autre vampire, c'était déjà plus amusant à attaquer. Même si ce n'était pas pour se nourrir au finale, le jeu en valait la chandelle. Et aujourd'hui je jouais plus que jamais. Parce que ce n'était pas pour jouer au départ. C'était un combat réel. Le loup en face de moi, mon adversaire, ne me laisserait pas filer à moins de n'être véritablement amoché. Et je ne comptais pas mourir aujourd'hui. Je préférais bien évidemment le tuer lui. Je sentais en moi s'éveiller un instinct plus puissant encore que la colère ou que l'adrénaline qui circulaient dans mes veines mortes. Je sentais que cela était puissant, normal, et en même temps rare pour moi.

    L'instinct de survie.

    J'avais comme l'impression que je courrais un réel danger, pourtant ce chien galeux ne pouvait pas me tuer. Cela me semblait être impossible, pourtant il était dur à approcher. Alors que je l'observais par dessus ma branche, juste avant de l'attaquer une seconde fois, il m'apparut comme un être d'une beauté fantastique, emplie d'une magie pure et terrifiante. Il n'était pas un loup-garou. Il n'était pas un simple homme dont l'animal avait mangé l'âme et habitait le corps. Il faisait corps avec la bête. il était le loup, il n'y avait rien de véritablement humain en lui, et pourtant il en avait parfois l'apparence. Il n'était pas en duel avec son loup, ils étaient un. Il faisait parti intégrante de son être et ne cherchait en aucun cas à le détruire. Il vivait avec. Jacob Black avait accepté sa condition d'être loup, tout comme moi j'avais accepté le fait d'être un vampire. Et il était fort, grâce à cela, c'était évident pour moi.

    Je l'attaquais une fois encore, mais alors je ne vis qu'au dernier moment le mouvement actif qu'il eut, et ne put aller contre. Je le vis planter ses crocs dans la chairs froides et dures de mon bras, sous mon regard étonné, et arracher mon membre avec fureur et fierté assemblés. Je restais coi un instant, ne pouvant comprendre ce qu'il venait de se passer. Moi qui pensait que les vampires étaient des être indestructibles, mis à part entre eux. Certes je savais que nous pouvions nous détruire mutuellement, mais je ne pouvais pas admettre qu'un simple chien pouvait m'arracher une partie de mon corps. Je vis le chien, énorme, et terrifiant, tenir mon bras dans sa gueule comme si ce fut un dû, un cadeau ou je ne sais quoi.

    Cela me mit dans une fureur folle, alors que je passais à l'attaque une fois encore, me promettant d'en finir par la même occasion. Je disparus une fois de plus, me réjouissant du regard perdu du chien galeux alors qu'il cherchait où je pouvais bien être. Je fondis sur lui avec une vitesse ahurissante, et réapparut alors que mes crocs s'enfonçaient dans son cou. Mais alors, l'odeur de chien mouillé, d'herbe et de terre envahit mes narines, et la nausée me prit, étrange et violente. Je n'avalais de son sang qu'une gorgée avant de sentir ma gorge s'enflammer et que je ne sois projeter au sol. Je ne pus soutenir plus longtemps la douleur qui me prit alors. L'impression que je prenais feu de l'intérieur et que je suffoquais, comme un humain. Je me sentis soudainement faible et vulnérable, et je n'eus la force que de courir. Ce que je fis.

    Je me mis à courir vite, ne me tournant pas, luttant contre le feu qui me prenait et qui coulait toujours dans la gorge, semblant vouloir me torturer plus que de raison. Je courrais, encore et encore, me sentant nulle. Me sentant faible. Me Haïssant encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Black
    Merry Christmas • and happy new year !

avatar

▬ prénom / pseudo : Maître... 8D
▬ nombre de messages : 1282
▬ Copyright : Miss . F
♦ reflection : Jacob, Jake, Black

relationships
    ♦ love, like 'n hate
:

MessageSujet: Re: Le venin de l'éternité ... (Jacob Black)   21.06.09 17:22

[H.S : Désolé du retard ma Belle. Je termine ce topic de ce pas, et m'excuse d'avance si ce n'est pas merveilleux comme réponse >.<. C'est juste histoire de terminer 8D XD]

    Ce fut une des rencontres les plus violentes et de plus la plus rapide que je n'ai jamais vécu. Je sentais comme une sorte d'étourdissement m'envahir, alors que je prenais conscience de deux choses : La première c'est la douleur qui avait envahit mon corps et qui me clouait au sol. J'étais essoufflé et blessé, cependant ce n'était pas mortel et je savais pertinemment que d"ici dix minutes je pourrais rentrer à la villa. Et la seconde c'est que j'étais seul. La vampire, Innocence, qui m'avait attaquée, était partie en courant tout de suite après m'avoir mordu, ce que je ne comprenais pas. Sa réaction avait été violente, rapide, et illogique. Je ne savais pas pourquoi elle ne m'avait pas achevé.

    Alors que je lui avais arraché le bras, le tenant dans ma gueule, elle m'avait attaqué, me prenant de dos. C'était en général une chose que je ne supportais pas. Les gens qui attaquaient de dos faisaient preuve d'une lâcheté qui m'insupportait, mais qui m'étonnait cependant venant d'elle. Innocence m'apparaissait pourtant comme une vampire de renom, qui savait se battre avec élégance. Mais qu'est ce que je dis moi ? >.< C'est une vampire avant tout. Le fait qu'elle m'attaque de dos ne m'étonnait absolument pas. C'était dans sa nature de garce infâme. Je préférais me concentrait pour sauver ma peau, plutôt que de me poser des questions plus qu'inutiles à cet instant précis.

    Je sentis alors ce que j'avais voulu évité à tout pris. Ses crocs froids et dures arrachèrent ma chair pour atteindre mes veines où battaient mon sang. Je gémis, luttant contre la soudaine douleur qui m'envahissait. C'était comme si tout mes nerfs, tout mon être, toute ma concentration, mes sensations, étaient focalisés sur cette endroit unique. LE lieux où elle me mordait. Mon cou. Je la sentis avaler mon sang, mais se détacher de moi presque immédiatement. Et j'étais soudainement très heureux de mon odeur infecte pour elle. Je sentis alors comme un refroidissement immédiat, ce qui ne m'était pas arrivé depuis que j'étais loup. Comme si mon corps devenait froid, comme si je perdais de ma chaleur. De ma vie.

    Mais je fus heureux de constater que le venin ne m'avait pas atteins. Auquel cas, je savais que j'y serais passé. Le venin, s'il transformait les humains en vampire, tuait les loups. Je pris alors conscience de ma vulnérabilité. Je me mettais en danger chaque jour, et je compris à cette instant la peur irrationnel qui habitait Nessie dés qu'elle me savait en train de patrouillé. J'aurai pu avoir moins de chance que cela. Innocence avait été pris par surprise. Elle aurait pu me tuer. Elle ne l'avait cependant pas fait, et je comptais bien profiter de ma vie, encore.

    Je restais encore allongé sur le sol durant un bon moment. Je lâchais prise sur le bras de la vampire qui partie à la suite de sa propriétaire. Mais je ne m'en souciais pas. Je sentis mon cou se remettre et le filé de sang qui s'était échappé de ma blessure sécher sur mes poils. Lorsque je fus sur de pouvoir tenir sur mes pattes je me levais, et rentrais, doucement, encore sous le choque de cette rencontre explosif .


_________________
      [

    « il se pourrait alors qu'un jour tu ne sache plus vraiment qui tu es, retiens toi dans ce cas à la seule certitude qui te raccroche à la vie, le sourire de la femme que tu aime. Nessie, Montre moi le chemin du bonheur, une fois encore ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le venin de l'éternité ... (Jacob Black)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le venin de l'éternité ... (Jacob Black)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Twilligth - Caché par les vents d’Hiver - Jacob/Edward - PG13
» Black Books (série anglaise)
» [THEME HD / HD2][Manila 2.5 ROM HD2 HTC Officielle] RED-Black
» [THEME] LASKARTHEME V2 "Black","Blue","Green" and "Transparent"
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: New Beginning :: ■ rp-
Sauter vers: