AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La nuit vient de tomber | Innocence

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La nuit vient de tomber | Innocence   13.05.09 20:41


      Je marchais. Sans but précis, mais je marchais. Il faisait nuit noire. Et en plus de ça, il y avait du brouillard. En fait, j'étais là pour m'amuser. Et, maintenant, je savais où j'allais aller me distraire. Dans les rues très mal éclairées de Los Angeles. Il y avait souvent de nombreux humains. Avec de mauvaises intentions, mais ça restait des humains. Sans défenses face à moi. Je rigolais. C'était sur, même certains que j'allais bien rigoler cette nuit. A la bonne heure. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas divertie. Que je n'avais pas fais joue-joue avec mes camarades de jeu favoris: mes proies. Je jouais avec eux, enfin, il n'y a que moi que ça amusais, eux étaient terrorisée et après je mangeais. Mais pour le moment, il n'y avait aucun signe de vie. Juste un odeur que je connaissait. Enfin, je ne connaissait pas la personne à qui elle appartenait, je reconnaissais juste l'odeur d'un vampire. A ce moment là, j'espérais qu'il me laisse mes petits humains. Si ce n'était pas le cas, j'entrerais dans une telle colère qu'il ne remettrait pas les pieds ici. Enfin, arrêtons de rêver et passons à l'action. Pour le moment, je ne distinguais rien devant moi. Mais tout à coup, j'entendis un grand cris. Le vampire était passer à l'action. Je me mis à courir. Courir comme je ne l'avais jamais fait. Cela peut sembler vraiment très bête. Courir pour manger. Mais j'ai vraiment soif. Je... ne peux plus tenir...

      L'odeur du sang était de plus en plus forte. J'allais exploser. Je courais toujours. Ça y est, je distinguais quelqu'un couché, et quelqu'un accroupie. Le vampire était toujours là. Je ne le distinguais pas, mais je lui dis.

      - Je t'en supplie, laisse moi du sang.

      C'était la première fois de ma vie que je suppliais quelqu'un. La première et la dernière fois. Je ne suis pas un être faible. Je sais me battre. Mais je ne sais pas pourquoi, aujourd'hui, c'est différent. En même temps, cela fais une semaine que je n'ai pas mangé d'humain. J'ai du me contenter d'animaux peu ragoûtant. Je me limite à 4 humain par semaine. Et cela fait une semaine que je n'en trouve pas, j'en trouve, mais il n'ont pas d'odeur. Je veux de la qualité. Mais qu'est-ce que j'ai fais pour mériter ça ? Je ne suis pas aussi folle que les vampires végétariens. Je veux rester comme je suis. Mais je n'ai plus envie d'être un monstre. Mais je préfère l'être. J'ai de quoi me divertir, et j'ai un repas qui me conviens. Il faut vraiment que quelqu'un me dise ce que je dois faire. Je me bas avec moi même, ça devient vraiment ridicule ; je suis folle.
    Revenir en haut Aller en bas
    Innocence M. Blood
    DRAMA QUEEN « Nightmare before death
    avatar

    ▬ prénom / pseudo : Elisabeth
    ▬ nombre de messages : 440
    ▬ Copyright : Merci Miss . F
    ♦ reflection :

    relationships
      ♦ love, like 'n hate
    :

    MessageSujet: Re: La nuit vient de tomber | Innocence   14.05.09 18:00

      La lune dans son écran d'argent éclairée Los Angeles d'un halo mystérieuse. Une brume légère s'était installée sur la ville, rendant à cette citée un quelque chose de merveilleux que je trouvais tout bonnement fantastique. Fantastique, c'était le cas de le dire. Cette situation n'avait rien du merveilleux que nous pouvions voir dans les roman. Admettons un instant que ce fut le cas, que les habitants de cette ville soient accoutumés à la présence de monstres, de vampires dans mon genre, qui se cachent dans l'ombre en attendant le bon moment pour attaquer; cela n'aurait strictement rien de bien intéressant ou de marrant. Le merveilleux et pourtant basé ainsi. Un cadre anormale, spectaculaire, ou bien imaginaire, dans lequel vivent des être difforme, extravagant et tous différents, en toute simplicité et harmonie. Cette vie là, c'était pas aussi simple pour ceux que je considérais comme étant différents de moi. Mes proies.

      La vie était donc fantastique. Ce soir, dans la brume épaisse qui s'était abattue sur Los Angeles, chose anormale et terrifiante, un ombre marchait entre les badots inquiets et stressés. L'air était chargée de poussière et l'ambiance inquiétante en cette nuit de printemps faisaient frémir l'échine d'une femme qui attendait que l'étreinte d'un homme la sorte de cette routine macabre. Mais malheureusement pour cette jeune femme si frêle et pourtant si vulgaire, elle n'aura plus jamais le droit de connaitre l'extase et le plaisir. Ce soir, je marchais dans les rues, près de cette femme dont l'odeur velouté me rendit fiévreuse et assoiffé, dans l'optique de mettre en oeuvre un plan que j'avais soigneusement élaboré. Cette brume était la bienvenue, et mieux encore, elle me permettrait de garder toutes mes forces, n'étant pas obligée d'utiliser mon don pour avoir ma proie.

      Je jouais avec la prostituée comme avec un simple pantin de bois. Elle était pliable à mes désirs, sans même qu'elle ne s'en rende compte. Les humains avaient beau être stupides, ils gardaient tout de même un certains instinct qui leur indiquaient quand il fallait fuir. Mais ils avaient le malheur d'être lent, c'était en général ce qui les perdait. Je tournais autour de la fille, qui commençait à regardait autour d'elle, tentant de percer l'épaisseur de la fumée autour d'elle pour me voir, pour voir ce qui la traquait. Elle respirait de plus en plus fort, et ses mains se tortillaient l'une autour de l'autre dans un comportement agaçant. Elle déglutie douloureusement, avant de s'expimer d'une voix chevrolante, hésitante, appeurée ::

      - Qui est là ... ? Dit-elle après plusieurs tentative pour être clair.

      Je laissais alors échapper un petit rire, elle sursauta. Son coeur battait de plus en plus vite. Un sourire se forma sur mes lèvres, alors que je sus qu'elle était la victime parfaite pour ce que je voulais en faire. Mais alors, je n'avais pas entendu arriver une autre de ses créatures de la nuits qui occupaient le même terrain que nous avec insouciance et déterminisme.

      - Qu'est ce qui à Sarah ? Demanda la nouvelle venue avec un ton agacée.
      - J'ai cru que ... qu'il.. Y ... Qu'il y avait ... quelqu'un ...
      - Mais qu'est ce que tu ...

      Je ris encore, faisant stopper la jeune fille en plein élan. Elle se tourna dans ma direction, sembla me voir, et je me rendis compte que j'étais maintenant assez proche pour qu'elle puisse distinguer ma silhouette. Un sourire sadique se forma sur mon visage sans que je ne pus le retenir. J'avançais encore vers les demoiselles, sachant qu'aucunes des deux ne survivraient ce soir.

      - Pauvres petits agneaux égarés ... Sursurais-je alors que je croisais leur regard.

      Elle eurent toutes deux un mouvements de reculs, mais je me jetais sur la première que j'avais vu, lui fracturant le cou avec un mouvement souple mais dur. La deuxième se jeta sur son amie dans l'optique de ... De quoi au fait ? De la sauver ? C'était si minable ... Je la pris par la col et la souleva de terre, la ramenant près de mon visage.

      - Tu vas te faire ... Tuer ! Déclarais-je alors que je me penchais sur son cou.

      - Je t'en supplie, laisse moi du sang.Supplia une voix claire près de moi.

      je n'avais pas entendu la vampire arriver, et pourtant, j'aurai du faire plus attention. Mais l'odeur des humaines avaient masquées celle de ma compère qui avait approché jusqu'à moi sans que je ne la voit. Je me tournais vers le lieux où je décrétais qu'elle devait se trouver, et vit une silhouette se découper dans l'épaisse couche de brume qui nous recouvrait. Je souris. Elle m'avait suppliée, une chose que j'appréciais autant venant des humains que de mes semblables. Aussi, je décidais de ne pas être trop mauvaise.

      - Dis moi qui tu es et je te laisserais te servir. Dis-je d'une voix assurément neutre.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: La nuit vient de tomber | Innocence   03.06.09 20:56

        - Dis moi qui tu es et je te laisserais te servir.


      Je n'avais pas envie de lui dire qui j'étais. Je ne faisais confiance à personne. J'allais lui mentir. Mais en même temps, je n'avais pas la force de mentir, ce que je faisais pourtant très bien. Je ne savais pas pourquoi, mais j'avais l'impression que si je mentais à cette vampire, elle le saurait. Ce n'était pourtant qu'une simple intuition. Et puis, si je lui mentais, je ne pourrais certainement pas boire, je chasserais, sans rien trouver. Quelle horreur. Je ne souriais pas, je n'en avais pas envie. Je n'avais pas envie d'être agréable avec cette personne, mais si c'était le seule moyen de me désaltérer, cela vaut bien quelques sacrifices. C'est pareil, je ne l'aurais supplié pour rien au monde, il ne fallait pas que cette fille ce fasse des illusions, non mais. La vie n'est pas un conte de fées, surtout pas avec moi.

        - Je suis un vampire. Un vampire nomade si tu préfère.


      Je ne lui avait pas dit avec précision qui j'étais, et je ne lui avais pas non plus mentis. Mais à ce moment là, je me dis que j'avais l'air plus que cloche. En effet, pourquoi voudrais-je du sang humain, si j'étais un de ces satanés végétarien, qui se pourrit la vie pour un repas tout aussi peut ragoûtant qu'un asticot. De plus, je ne lui avais pas parlé sur un ton très chaleureux. J'avais étais distante dans ma réponse. Je m'en fiche, je fais ce que je veux après tout, c'est ma vie, et personne ne pourra la diriger. La fille qui se trouvait devant moi avait l'air froide, antipathique, distante..., tout les défauts du monde. Mais après tout, pourquoi critiquer quelqu'un que je ne connais pas. Et puis, je ne me suis pas vue. Parce que des défauts dans ma personnalité, il y en a des centaines, mais on n'est pas là pour parler de ça. Et puis, de toute façon, que cette fille est la personnalité qu'elle voulait. C'était sa vie après tout. Je n'avais toujours pas bouger, pourquoi m'avancer alors que je n'avais pas envie de parler. L'instant d'une seconde, j'oubliais où j'étais. J'oubliais la personne qui était devant moi. Je plongeais entièrement dans mes pensés. Je n'aurais pas du. J'étais une fois de plus en pleine hésitation. Non, il ne fallait pas que j'hésite, j'avais fait mon choix, mais je revenais toujours dessus. Je n'étais pas forte, mais il fallait que je me fasse un caractère, que je sois résistante. J'y arriverai, je le savais. Un bruit me fit revenir à le réalité. La fille me fixait toujours. Une question s'imposa alors en moi. Je ne savais pas non plus qui s'était. Mais j'avais d'autre préoccupation. Seul mauvais point, maintenant j'étais rongée par la curiosité. Je ne savais pas le nom de cette personne, celle qui se trouvait devant moi. Je ne faisais confiance à personne tant que je ne connaissait pas son nom. Je ne faisait pas non plus confiance à quelqu'un même quand je le connaissait, mais c'était bien plus différent.

        - Et toi, qui es-tu ?


    Sorry, c'est nul. Mais comme je te l'ai déjà dis, dans le flood quand j'étais sur mon deuxième compte, j'ai une grosse panne d'inspiration. Surtout quand je vois tes énormes réponses, ça me décourage... >.<
    Revenir en haut Aller en bas
    Innocence M. Blood
    DRAMA QUEEN « Nightmare before death
    avatar

    ▬ prénom / pseudo : Elisabeth
    ▬ nombre de messages : 440
    ▬ Copyright : Merci Miss . F
    ♦ reflection :

    relationships
      ♦ love, like 'n hate
    :

    MessageSujet: Re: La nuit vient de tomber | Innocence   06.06.09 0:00

      La vampire face à moi était des plus simples et probablement des plus minables que j'aurais eu la chance de rencontrer jusqu'à présent. En 2oo ans de vie on en voit des choses, et je ne suis pas même sur que la chance est quoi que ce soit à voir la dedans. J'observais l'inconnue, qui sembla réfléchir un peu trop à ma question avant d'y répondre. Elle était donc d'une nature méfiante, et certainement du genre qui mentait facilement. Je n'aimais pas vraiment cela, bien que je le comprenais tout de même. Je ne mentais guère sauf pas omission, et encore je n'osais pas appeler cela du mensonge. Dans le sens où les paroles non dites ne sont en aucun cas erronées. Je me méfiais donc d'elle, comme elle semblait se méfier de moi. Je ne faisais jamais confiance aux autres vampires lorsque je les rencontrais la première fois. Ils y en avaient même qui n'avait jamais le droit à mon respect, et ma confiance. Je me contente en général de les mener en bateau, de les utiliser, et de les lâcher dans la nature. Les vampires sont des créatures solitaires, en tout les cas je l'étais, alors je ne voulais point m'encombrer d'un quelconque compagnon.

      La jeune demoiselle au longs cheveux bruns, se présenta comme était une nomade. Je la fixais d'un air mauvais. Comme si je n'avais pas été capable de voir qu'elle était une vampire nomade. Non seulement je l'avais deviné, dans le sens où depuis que je vivais ici je ne l'avais encore ni sentie, ni vue. Je me demandais si c'était la parade qu'elle avait choisie pour ne pas répondre totalement à ma question ou si elle n'avait pas compris le sens de cette dernière. J'aurais préféré qu'elle décline son nom. Je lui avais demandé qui elle était, pas ce qu'elle était, mais peu de personne faisaient la différence. Je n'étais cependant pas la pour la juger, et décider de lui laisser une chance. Alors elle me retourna ma question. Je décidais qu'elle n'avait pas à avoir plus de chance que moi à ce jeu la. Lui lançant le corps de la prostituée que je tenais dans ma main, qu'elle rattrapa au vol, je lui répondis d'une voix méprisante et moqueuse ::

      - Je ne suis certainement pas ton boucher en tout cas. La prochaine fois tu iras toi même tuer pour te nourrir.

      Je me détournais d'elle pour me concentrer sur le corps mort de la première fille à ms pieds. Je me penchais sur son corps pour la mordre, mais son sang, infecté de drogue et froid comme la mort me répugna. Je la laissais pourrir sur le sol. Je m'élevais pour m'assoir sur une poubelle, observa la vampire inconnue encore.

      - Je me nomme Innocence, et toi quel est ton nom ?


    [Est ce que ca va mieux la ? O.O]
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: La nuit vient de tomber | Innocence   13.06.09 13:01

      La vampire me fixait, d'un air mauvais. Pensait-elle que je n'avais pas compris sa question. Si c'était cela, elle se trompait. Je n'étais pas ce genre de vampire qui n'a pas de cervelle. Mais elle me prend pour qui ? J'avais très bien compris qu'elle me demandait mon nom, et pas ce que j'étais. Et puis, elle avait du le deviné au moment où je l'avais supplié, chose que je n'aurais pas du faire, j'aurais du passer devant elle sans lui parler, j'aurais du aller chasser moi même, en l'ignorant. Et bien sur, une fois que je lui avait retourné la question, elle fit comme moi. Je lui avais à mon tour demandé qui elle était, pas ce qu'elle était. Elle aussi devait être méfiante, elle ne devait pas me faire confiance, tant mieux, parce que moi non plus. Je ne fais même pas confiance aux gens que je connais, alors je ne fais encore moins confiance à ce que je ne connais pas. Je sais très bien ce que veux dire être trahie, je l'ai était plusieurs fois, alors j'agis maintenant avec méfiance, et ce n'est pas près de changer. La confiance est quelque chose que je garde pour moi. Je ne la donnerai à personne. La vampire me lança un corps, je que m'empressai de rattraper, et elle me répondit d'une voix méprisante et moqueuse.

        - Je ne suis certainement pas ton boucher en tout cas. La prochaine fois tu iras toi même tuer pour te nourrir.


      Sans blague, avais-je envie de répondre. Non mais comme si j'étais pas capable de chassais toute seule. C'est juste qu'elle était arrivée avant. Cette fille m'agaçait. Elle m'agaçait tellement que j'avais envie de partir. Je n'avais plus envie de voir son visage. Mais je restait, pourquoi partir ? Je n'avais aucune raison valable. Et puis, elle m'avais quand même donné ce que je voulais: un corps. La vampire se retourna pour se concentrer sur le corps de sa deuxième victime. J'avais toujours le corps dans mes bras, mais je n'aimais pas boire le sang de la victime de quelqu'un d'autre, mais bon, un effort ne coûte pas grand chose. Une fois dans ma vie, j'allais en faire un. Je me mis donc à boire. Son sang était plutôt bon, mais ce n'était pas la meilleure. J'en avais des goûté des meilleures. Bizarrement, la vampire rejeta le deuxième corps. Le sang n'était donc pas à son gout. Elle s'éleva et s'assis sur une poubelle, avant de m'observer et de me dire.

        - Je me nomme Innocence, et toi quel est ton nom ?


      Innoncence. Nom qui me fit rire intérieurement. Son nom n'avait aucun rapport avec ce qu'elle était. Comment un vampire peut-il être innocent ? Enfin, l'heure n'était pas aux rires. Puisqu'elle s'était présentée, je fis de même.

        - Mon nom est Zara.


    [Oui, ça m'inspire plus. Merci beaucoup. >.<]
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: La nuit vient de tomber | Innocence   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    La nuit vient de tomber | Innocence
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » [Wood, Barbara] Et l'aube vient après la nuit
    » Photo à la tombée de la nuit
    » Quand vient la nuit...
    » [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
    » D'où vient l'expression ?

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
     :: New Beginning :: ■ rp-
    Sauter vers: